LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

Publié le jeudi 23 mai 2024 à 20h02min

PARTAGER :                          
Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

(Ouagadougou, 23 mai 2024) Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE, Chef suprême des Armées a eu des échanges directs et francs ce jeudi, avec les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP).

Une rencontre au cours de laquelle les participants se parlent sans langue de bois. C’est à cet exercice que le Capitaine Ibrahim TRAORE s’est prêté avec les Volontaires pour la Défense de la Patrie.

A l’entame, le Chef de l’Etat a rendu un hommage à ces femmes et hommes qui ont décidé de prendre les armes aux côtés des Forces de défense et de Sécurité pour défendre le Burkina Faso. « Beaucoup d’entre vous ont payé de leur vie. Mais vous continuez à résister. Je vous rends donc hommage », a-t-il déclaré, témoignant ici sa reconnaissance aux VDP engagés pour la reconquête du territoire.

Il a indiqué aux VDP que le Burkina mène une guerre d’indépendance qui nécessite un engagement ferme pour se libérer de l’esclavage. « Cette guerre, c’est pour nous sortir de l’esclavage. Soit on accepte de combattre soit on reste esclave », a-t-il indiqué, tout en appelant les VDP à se battre pour libérer la terre de leurs ancêtres. « Ne dormez pas. Qu’il pleuve, qu’il vente. Il faut combattre les ennemis de la Nation. C’est sans pitié », a martelé le Chef de l’Etat.

Le Capitaine TRAORE a aussi tenu à expliquer aux supplétifs de l’armée, que dans cette guerre, le Burkina Faso amorce la deuxième phase. Cette nouvelle étape va consister à l’aménagement du terrain ; les VDP seront appelés à sortir de leur commune pour défendre des lignes.

Le Chef suprême des armées a, en outre, donné des orientations et des conseils pour permettre aux VDP de se protéger afin de mener au mieux la lutte contre le terrorisme. Se référant aux potentialités culturelles, il a invité à tirer du substrat culturel des stratégies pour mener la lutte.

Aussi, a-t-il appelé les VDP à se départir de la manipulation et à éviter de propager des informations sur les réseaux sociaux, préjudiciables à leur sécurité et celle des populations.

Le commandant de la Brigade des Volontaires pour la Défense de la Patrie (BVDP) le Lieutenant-colonel Thomas Sawadogo a traduit sa reconnaissance au Président de la Transition. Il a rappelé que le Chef de l’Etat suit de près les actions sur le terrain tout en veillant à apporter des moyens conséquents pour la lutte. « Vous êtes allés au-delà des attentes des VDP », a-t-il souligné.

Les porte-paroles des VDP venus des treize régions ont soumis au Chef de l’Etat leurs préoccupations.

Ces préoccupations se résument au besoin d’équipement, d’opérations d’envergure, à la prise en charge sociale, à la contribution à l’offensive agricole, aux formations ou recyclages et à leur réinsertion socioprofessionnelle.

Le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORE leur a donné l’assurance que les besoins seront pris en compte. Il a annoncé l’acquisition d’équipements, le lancement d’un recrutement dans l’armée auquel les VDP peuvent prendre part. Il a également indiqué que des opérations d’envergure sont prévues pour les semaines à venir.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 23 mai à 20:43, par Commando Léger En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    Tout cela n’étonne pas celui qui sait lire entre les lignes. Le Nr 1 du MPSR 2 essaie d’anticiper les résultats des assises nations ou il veut, par ces actions, déjà légitimer la prolongatiin de son mandat. Comme on le dit dans l’armée : les intérêts guident les actions". Mais ceci n’est pas nécessaire puisqu’il est impossible que ces assises aboutissent à autre chose. Le BFA est plus que jamais déchiré, il reigne une anarchie et une pagaille sans précédente : les wayiyans et les petits voleurs de ce pays décident , dictent les demarches à suivre et de l’avenir de plus de 20 millions d’habitants. Inéluctablement les Burkina est en chute et c’est le peuple qui va payer les frais. Ainsi va le pays les hommes intègres. Ca me fait bcp mal au coeur.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 22:04, par Réponse En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    Mon Cher dis la vérité.. ce sont les réformes,les projets et les activités initié par le MPRS2 qui te font mal au cœur..... Avec l’aide de DIEU le BF sera libéré du terrorisme,et de l’impérialisme n’en déplaise aux valets locaux

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 10:27, par J.E. Sonde En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

      Cher Réponse. On peut toujours compter sur l’aide providentielle de Dieu. Mais pour le moment, le BF est malheureusement loin de se débarrasser des djihadistes. Ce week-end les attaques contre les VDP se sont multipliées et au moment où je vous écris, on décompte malheureusement les dizaines de civiles qui ont tristement trouvé la morts à Goubré et Sima dans la commune de Séguénéga. En réalité, pour le moment, c’est plutôt le Diable qui est à l’oeuvre dans le pays.
      Quant à vos incantations contre les "valets locaux", peut être devriez-vous commencer par balayer devant votre porte. Car indiscutablement, vous êtes le valet des princes du moment qui dans quelques années se retrouveront devant les tribunaux pour avoir fermé les yeux, voir organisé, des exactions vis-à-vis de citoyens burkinabè sans défense. Et vous en aurez été le complice acharné.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 06:21, par J.E. Sonde En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    "Il faut combattre les ennemis de la Nation. C’est sans pitié" résume d’une certaine façon le travers dans lequel ce président est tombé.
    Lutter contre les djihadistes est une chose. Adopter leurs méthodes barbares en est une autre. Miser sur la stratégie de la terre brûlée chère aux stratèges militaires russes et cautionner les exactions commises par les FDS et les VDP dans certains villages du pays ne nous rendra pas le Burkina Faso. Bien au contraire, cela ne fera qu’approfondir le problème en divisant toujours plus les populations rurales et en poussant toujours plus de jeunes qui se sentent lésés par l’Etat à rejoindre les rangs des djihadistes.

    Il faut combattre les ennemis de la nation, certes. Mais sans perdre son humanité sans quoi on devient pire que l’ennemi !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:34, par walaye En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    En politique, à défaut d’augmenter le le nombre de ses amis, il faut éviter d’augmenter le nombre de ses ennemis. Nos autorités gagneraient à éviter le langage belliqueux, éviter les conflits sociaux (éviter de diminuer le revenu des gens), les réquisitions sanctions (moi je suis pour les réquisitions pour nécessité) ......

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:38, par porto En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    Le capitaine a battu le rappel des troupes au cas ou la prolongation de la transition ne soit pas acté.Ces gars sont prêt a tous même a mettre le pays a feu et a sang.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:47, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    "Cette guerre, c’est pour nous sortir de l’esclavage. Soit on accepte de combattre soit on reste esclave" Ben, dis donc, moi qui était persuadé que c’étai pour combattre le terrorisme djihadiste... Enfin, au départ, puisqu’ensuite, j’ai bien vu que c’était contre l’impérialisme... Enfin, l’impérialisme français, parce qu’il semble que l’on s’accommode plutôt bien des autres impérialismes (tant qu’ils ne dénoncent pas les exactions...), voire que l’on pactise franchement avec certains.
    Mais aujourd’hui, après avoir combattu le terrorisme, lutté contre l’impérialisme, voila que menons la guerre "pour nous sortir de l’esclavage."
    Qu’est-ce à dire ? Où sont les esclaves ? Allons-nous rentrer de force dans tous les domiciles ou les petites bonnes sont maltraitées, corvéables à merci, victimes de toutes les humiliations et de tous les abus...?
    Il faut cesser de pervertir la langue, l’esclavage fut un des pires crimes commis contre l’humanité, il se pratique encore aujourd’hui sous certaines formes, et nos frères et sœurs africains en sont les premières victimes...
    De là à penser que notre président de la transition, puisse se sentir "esclave"... on a là un bel abus de langage, symptomatique de la propagandiste démagogie qui caractérise ce régime.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 10:26, par Bagaman En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    "Burkina is inevitably falling and it is the people who will pay for it."

    Are you serious ? Do you even live in Burkina Faso ? You don’t fool us, we know your intentions for Burkina Faso. We will rather go down than be slaves.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 10:29, par kwiliga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

      Hi Bagaman,
      "You talkin’ to me ? You talkin’ to me...?", pour paraphrase De Niro...
      Lo siento, pero mi inglès es débil, puedes contestarme en castellano si quieres.
      Claro que yo soy viviendo en Burkina, per yo no estoy escondido con los ricos en Ouaga, como tù.
      ¿Quién es un esclavo ? No soy esclavo de nadie. ¿Usted puede ser ?
      Alors, constatez-vous à quel point c’est nul de s’adresser à ses interlocuteurs dans une langue "étrangère", tout ça pour faire le malin ?
      "Hasta la vista, baby" pour paraphraser Arnold Schwarzenegger.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:46, par Fils du Burkina En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

    Les pauvres types, continuez de pensez qu’on est toujours dans les années 1990 (particulièrement en 1987 pour le cas du Burkina Faso). Les politiciens de ce pays n’ont pas vu venir. Je parie que même la chute spectaculaire de Blaise COMPAORE n’a pas servi de leçon pour redresser la barre à temps ! Conséquences, c’est les Wayignans armés et non armés qui sont au pouvoir et ils imposeront leur style de gouvernance durant le temps de leur influence ! Le plus dur à gérer c’est l’après-guerre et beaucoup de peuples sont passés par là avant nous ! A nous d’ouvrir l’oeil et le bon pour anticiper. Ces milliers de familles déplacées, appauvries, ces milliers de veufs ou de veuves, ces milliers d’orphelins...tous traumatisés par ce qu’ils ont vécu durant ces longues années, auront leur mot à dire en politique comme.dans les autres secteurs de la vie nationale ! Faut prier pour qu’on puisse éviter les règlements de compte inutiles si bien que chacun doit peser ses mots avant les balancer ! Par ailleurs, ayons le courage dans nos communautés de dire à ceux qui instrumentalisent la religion pour opposer les Burkinabe que cela peut leur coûter cher ! Qu’ils arrêtent sinon .... Revenons à la vérité, à la justice et à la réconciliation (si nécessaire) ! Pas d’autres issues possibles !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Tabaski 2024 : Le message du Mouvement Africa Revolution