LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Burkina : Le ministère en charge des transports ouvre un guichet des immatriculations provisoires à Ouaga 2000

Publié le mardi 21 mai 2024 à 16h50min

PARTAGER :                          
Burkina : Le ministère en charge des transports ouvre un guichet des immatriculations provisoires à Ouaga 2000

Le ministère en charge des transports a procédé à l’ouverture officielle d’un guichet des immatriculations provisoires de Ouaga 2000. La cérémonie d’ouverture officielle a eu lieu ce mardi 21 mai 2024. Elle a été présidée par la secrétaire générale du ministère, Alice Ouédraogo, représentante du ministre Roland Somda.

Dans les jours à venir, il y aura l’ouverture d’autres guichets des immatriculations provisoires dans certaines villes. Il s’agit de Bobo-Dioulasso, Cinkansé, Dakola. Selon la secrétaire générale du ministère des Transports, ces guichets sont ouverts pour faciliter l’accès des automobilistes aux guichets des immatriculations provisoires. Le guichet inauguré peut accueillir au moins 80 véhicules en une fois.

Visite de la secrétaire générale et du directeur général du guichet des immatriculations provisoires

« Circuler aujourd’hui avec un engin à deux roues ou quatre roues sans immatriculation, c’est se mettre soi-même en danger mais également créer une insécurité pour les autres. Participer à cette réforme, c’est dire qu’on est citoyen. Et c’est en cela que nous appelons l’ensemble des usagers, des concessionnaires, des importateurs d’automobiles à vraiment s’engager vers cette réforme », a invité la secrétaire générale.

La secrétaire générale du ministère en charge des Transports Alice Ouédraogo représentante du ministre Roland Somda

Le directeur général des transports terrestres et maritimes a remercié l’ensemble des acteurs qui ont œuvré pour la réussite du projet d’ouverture des guichets des immatriculations provisoires.

« Cette cérémonie participe aux actions de communication en faveur du système d’immatriculation provisoire lancé par le gouvernement de notre pays le 21 octobre 2021. Depuis ce lancement, beaucoup d’efforts ont été fournis et ont abouti au démarrage effectif du système le 10 octobre 2023 au bureau de dédouanement des véhicules automobiles. Depuis cette dernière date, le système des immatriculations provisoires monte progressivement en puissance. Qu’il me soit permis de saluer ici la société Supernet Technologie Holding (en abrégé STH), société de droit burkinabè et concessionnaire pour la mise en œuvre des immatriculations provisoires. STH poursuit ses efforts programmés pour que dans les jours à venir, les guichets de Bobo-Dioulasso, Cinkansé et Dakola connaissent une telle cérémonie », a indiqué le colonel Kanou Coulibaly.

Le directeur général des transports terrestres et maritimes Kanou Coulibaly

Et d’ajouter : « l’heure n’est pas encore au bilan d’étape qui va intervenir fin juin prochain mais je suis fier de vous annoncer que plus de vingt sociétés ont demandé et obtenu la carte W, l’agrément qui leur est conféré par l’Etat, afin de pouvoir produire elles-mêmes les certificats d’immatriculation provisoires à leurs clients. Félicitations aux sociétés qui ont compris que les immatriculations provisoires contribuent à la professionnalisation, à la modernisation des transports terrestres ainsi qu’à la sécurité publique ».

Rama Diallo
LeFaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique