LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina/Santé : Un projet d’approche de gestion de la performance de soins de santé intégrés et numériques déployé à Manga

Publié le mardi 14 mai 2024 à 14h30min

PARTAGER :                          
Burkina/Santé : Un projet d’approche de gestion de la performance de soins de santé intégrés et numériques déployé à Manga

L’ONG Living Goods a procédé ce mardi 14 mai 2024 à Manga, au lancement officiel du projet d’approche de gestion de la performance de soins de santé primaires intégrés et numériques. C’est un projet axé sur la digitalisation des outils de santé communautaire et qui vise à faciliter l’accès des populations à des soins de santé de qualité. Il vient en renforcement au système de santé et s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la stratégie nationale de santé communautaire élaborée par le ministère de la Santé.

Le projet d’approche de gestion de la performance de soins de santé primaires intégrés et numériques, vise à améliorer la qualité de vie des populations. Il est bâti autour de l’approche DESC qui comprend quatre piliers que sont la digitalisation des outils, l’équipement, la supervision et l’encadrement ainsi que la compensation et la valorisation du statut de l’agent de santé à base communautaire.

Manga est le deuxième site d’apprentissage après Ziniaré, sur lequel seront déployés progressivement les quatre piliers du DESC. L’ambition est de capitaliser les leçons apprises et mieux adapter lesdits piliers aux réalités du système de santé du Burkina, avant une mise à l’échelle. En effet, le Burkina Faso dans sa stratégie de santé communautaire, a défini la digitalisation comme quatrième pilier essentiel pour la santé communautaire. Le pays s’est donc engagé dans un processus de digitalisation de l’ensemble des outils des acteurs communautaires. Ce qui devrait permettre une meilleure prise en charge des patients et une bonne gestion des performances des acteurs au niveau communautaire.

Luc Kaboré, responsable des programmes de Living Goods Burkina

Living Goods va donc à travers le projet d’une durée de 5 ans, s’assurer que les ASBC du district sanitaire de Manga, disposent d’un smartphone et d’une application de diagnostic de maladie, de médicaments et d’outils de santé, d’une supervision en temps réel et d’une rémunération de leur travail.

C’est pourquoi, l’organisation va accompagner le district sanitaire de Manga à travers le déploiement des outils digitaux de santé communautaire, la dotation des ASBC en outils numériques ainsi que la maintenance de ces outils, la formation et l’équipement des acteurs en matériel, explique Luc Kaboré, responsable des programmes de Living Goods Burkina.

A cela s’ajoutent la mise à disposition des médicaments pour la prise en charge des patients, la supervision des activités menées par les ASBC sur le terrain à travers des séances mensuelles de coaching ainsi que la prise en charge de leur rémunération. Ainsi renforcés, les ASBC pourront dispenser au sein des communautés, des services de vaccination, de planification familiale, d’éducation sanitaire, de nutrition, de soins pré et postnataux, prendre en charge les maladies infantiles et apporter leur appui en cas d’épidémie.

Abibata Bamouni/Traoré, secrétaire général de la région du Centre-sud

Abibata Bamouni/Traoré, secrétaire général de la région du Centre-sud représentant le gouverneur, s’est réjouie du choix porté sur le district sanitaire de Manga pour la mise en œuvre du projet. Elle a en outre salué la collaboration entre le ministère de la Santé et Living Goods Burkina, qui va participer à construire un système de santé communautaire plus résilient et au renforcement des prises de décision basées sur les données.

photo de famille

En rappel, Living Goods a été créé en 2007, dans le but d’apporter un appui aux agents de santé à base communautaire équipés de matériel numérique, pour leur permettre de fournir des soins à domicile dans leurs communautés. L’organisation est présente au Burkina Faso, en Ouganda et au Kenya.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique