LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Etalon en or, acte 2 : Edmond Tapsoba, Issoufou Dayo et Aziz Ky finalistes (catégorie football)

Publié le lundi 13 mai 2024 à 21h30min

PARTAGER :                          
Etalon en or, acte 2 : Edmond Tapsoba, Issoufou Dayo et Aziz Ky finalistes (catégorie football)

Le Commissariat général de l’Etalon en or a tenu une conférence de presse ce lundi 13 mai 2024 à Ouagadougou pour donner les différentes articulations de la deuxième édition de la cérémonie de récompense des meilleurs sportifs du Burkina Faso. L’Etalon en or 2024 sera connu le 13 juin 2024. Il y a trois catégories, à savoir le football, les disciplines associées et la catégorie « Burkindi ».

Qui succèdera au sociétaire de RS Berkane au Maroc, Issoufou Dayo, lauréat de la première édition de l’Etalon en or ? Rendez-vous le 13 juin 2024. Pour cette édition, trois catégories sont en compétition. Il s’agit de la catégorie football, de celle des disciplines associées et de la catégorie « Burkindi ». Pour la première catégorie, les finalistes sont Edmond Tapsoba du Bayern Leverkusen (Allemagne), Aziz Stéphane Ky de Young African (Tanzanie) et Issoufou Dayo de RS Berkane (Maroc), finaliste pour la deuxième année consécutive. Selon le superviseur général de Etalon en or, Adama Salembéré, ce genre est consacré aux footballeurs burkinabè évoluant en équipe nationale et à l’international. Il est question de mettre en lumière les performances de ces derniers.

Le superviseur général de l’Etalon en or a souhaité bonne chance aux Etalons qui seront face à l’Egypte et au Sierra Léone dans quelques jours

Pour ce qui concerne l’Etalon en or des disciplines associées, il est question des autres disciplines sportives (athlétisme, cyclisme, boxe, basketball, handball, lutte, taekwondo, natation, karaté, long lift, etc.). Ils sont six finalistes dans cette catégorie. Ce sont Fayçal Sawadogo (taekwondo), Hugues Fabrice Zango (triple saut), Iron Bibi (loft lifting), Marthe Koala (saut en longueur), Mathias Napaongo (boxe), Paul Domont (cyclisme). La dernière catégorie, le prix Burkindi, compte trois finalistes, notamment Barkissa Sawadogo (football), Marthe Koala (saut en longueur) et Safoura Compaoré (body building). Cette catégorie est un prix exclusivement réservé aux femmes. Elle entend offrir une fenêtre chaque année aux femmes, la possibilité de saluer leurs performances.

Les innovations !

Plusieurs innovations sont à l’ordre du jour de cette deuxième édition. En plus du prix « Burkindi » destiné aux femmes, il y a le prix Noufou Ouédraogo pour la solidarité (NOS). Ce prix, a expliqué M. Salembéré, vise à susciter auprès de nos internationaux la prise en compte des actions caritatives et la solidarité auprès des populations. La troisième innovation, non des moindres, est la récompense à partir de cette édition, de footballeurs internationaux champions de leurs championnats respectifs.

Plusieurs phases ont émaillé le travail du jury selon son président, Pascal Ouédraogo

A écouter le président du jury, Pascal Ouédraogo, plusieurs étapes ont jalonné les travaux du jury. La première a consisté à stabiliser les canevas de la collecte des données. Cette phase permet de déterminer l’échelle d’évaluation arrêtée de commun accord entre le comité scientifique et les membres du jury. La deuxième phase a consisté à déterminer des nominés par disciplines. Ils étaient treize nominés pour ce qui concerne les footballeurs. La détermination des finalistes est la troisième phase. Elle s’est faite sur la base des données collectées et des critères par disciplines. Elle s’est faite sur une feuille de calcul des performances. La dernière étape est la phase de détermination de l’Etalon en or dans chaque catégorie. Ce choix se fera par rapport aux notes du jury mais surtout aux votes du grand public. Le processus des votes sera communiqué ultérieurement, foi du président du jury.

Etalon en or est une initiative du journaliste sportif Lassina Sawadogo (à gauche)

Etalon en or a été créé en 2023 par le journaliste sportif Lassina Sawadogo à travers sa page Facebook. Le but de cette initiative est de reconnaître les mérites des sportifs à l’international et au plan national. Le parrain de cette édition est Ibrahim Ouédraogo, fils du défunt Noufou Ouédraogo, fondateur du Centre de formation de football Naaba Kango (CFF-NK), basé à Ouahigouya, dans la région du Nord.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique