LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

Publié le samedi 6 avril 2024 à 21h56min

PARTAGER :                          
Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

Le capitaine Aboubakar Sidiki Barry est radié des cadres des Forces armées nationales (FAN), selon un décret signé, le 4 avril 2024, par le président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré.

Il lui est reproché d’avoir commis une "faute jugée particulièrement grave".

Ce n’est pas la première radiation constatée au sein de l’armée depuis la mise en garde du président de la transition face aux manquements qui compromettent la reconquête du territoire aux mains des terroristes.

Le 9 février, les soldats de 2e classe Ousseni Tassembédo et Mevis Armel Bamogo et le soldat de 1re classe Roger Ouédraogo ont été ainsi radiés de l’armée. Il leur a été reproché « des fautes jugées particulièrement graves ayant consisté au trafic d’armes, escroquerie, vol et recel de matériels appartenant à autrui et à l’armée ».

Le 31 janvier, l’adjudant-chef Dalibou Savadogo, lui aussi, a subit le même sort pour avoir, selon l’armée, frauduleusement soustrait 2 940 000 fcfa destinés aux primes d’opération Volontaires pour la défense de patrie dans la commune de Samourouguan, dans la région des Cascades.

Le 5 janvier dernier, le capitaine Alira Elisée Martial Nayiré était, lui aussi, radié pour faute grave.

HFB
Lefaso.net


PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 6 avril à 22:47, par Yol-Yolé En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

    C’est bien ce qui a manqué depuis la fin de la Révolution sankariste et pendant plus de 3 décennies, il est comme inscrit dans la tête de l’agent public Burkinabe que, quelque soit la faute, personne ne peut radier un agent dans ce pays ! Ce qui est plus grave, c’est que cette gangrène a contaminé même l’Armée et comme les.petits soldats ont vu les gradés faire sans être sanctionnés, eh bien tout le monde est rentré dans la danse ! Aujourd’hui, on est à environ 8 radiations de l’Armée et on espère que cela aura un impact positif dans les autres secteurs ministériels ! Oui, on ne peut pas imaginer que des soldats mettent la vie de leurs hommes sur le terrain ou bien détourner les primes.de simples VDP ! C’est ignoble, c’est immoral et c’est indigne d’un enfant qui a reçu un minimum d’éducation dans sa maison paternelle ! Courage au Capitaine Ibrahim TRAORE et à son équipe !

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 01:06, par Le sage En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

      Mr Yole-Yole que pensez-vous de ces gradé de l’armée qui ont détourné des milliards depuis des décennies, et qui ont empêché notre armée d’acquérir du matériel militaire pour éradiquer le terrorism ? Ces généraux sont toujours en service n’est ce pas ? Tant qu’on ne sera pas honnête dans ce pays, rien ne vas marcher. On tape sur les petites souris et on laisse les RATS dévorer le grenier. Allons seulement

      Répondre à ce message

      • Le 7 avril à 07:21, par Beoggninga En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

        Lesage, citez nommément ces généraux qui ont détourné, en passant bien sûr discrètement par les structures appropriées et attendez voir si rien ne sera fait. Évitons les affirmations gratuites.

        Répondre à ce message

        • Le 7 avril à 16:22, par songboudou En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

          @ Beoggninga
          Quand IB a pris la pouvoir, il a dit haut et fort qu’il y’avait des officiers militaires milliardaires Je me dis que s’il a fait cette affirmation, c’est qu’il les connait.
          Depuis lors, rien ne s’est passé.
          Récemment, le PM a reçu le rapport de l’ASCE./LC. A la fin de la cérémonie, il a déclaré que le gouvernement n’était pas content de la manière dont l’argent a été géré au niveau de l’armée et que les gens vont rendre compte. Le rapport de l’ASCE est précis et donne même des indications sur des marchés attribué à des trafiquants
          Donc les coupables sont bel et bien connus par ceux qui nous dirigent.
          Nous attendons maintenant les actions.
          Mais je ne suis pas optimiste. Si on doit fouiller dans les marchés qui ont été octroyés depuis que IB est au pouvoir, je suis sur qu’on trouvera des choses bizarres

          Répondre à ce message

        • Le 7 avril à 17:55, par ZEUS En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

          Beoggninga ! Ah bon, vous voulez des noms ?
          Peut-etre qu’il n’y en a pas en réalité : ni donc de généraux milliardaires ni de preuve !
          Mais votre question doit aller au Chef de l’Etat qui l’a affirmé il y a quelques mois…publiquement !

          Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 04:21, par jan jan En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

      @Yol Yole, il n’existe pas de révolution sankariste, c’est révolution du 4 août 83, point. Les révolutionnaires étaient 4, dont Blaise Kouassi. C’est avec cette révolution que beaucoup de "pourritures" sont venus dans ce pays.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 08:42, par Papou En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

    En temps de guerre un soldat qui commet une faute grave c’est la sanction qui s’impose. Maintenant ma question est la suivante : quid des officiers qui ont detourné des milliards et dont les actes ont entrainé la mort de nos soldats sur les theatres des operations ? cela n’est-il pas une faute grave ? si oui, pourquoi ces derniers sont-ils tjrs dans les rangs des fds ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:32, par À qui la faute ? En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

    - 1) Mais pourquoi autant d’argent circule en liquide ?
    Qu’est-ce qui est compliqué pour mettre en place un paiement mobile ou bancaire ?
    Les VDP ne doivent pas être traités dans la forme comme des mendiants.
    - 2) L’armée est l’institution la plus mafieuse depuis l’arrivée des révolutionnaires : conspiration, complot sur complot, mensonges, violences, politiques, détournements, assassinats, disparitions, indiscipline, manque total de respect aux vieux n’en parlons pas de la hiérarchie, populisme, répression, confiscation des libertés, diplomatie catastrophique. Regardez tous les pays à côté de nous où l’armée est dans les casernes : Bénin, côte d’Ivoire, ils sont en train de se développer à une vitesse incroyable pendant que nous perdons du temps en mettant tous nos échecs sur le dos des impérialistes pourtant présents dans ces pays.
    Sommes-nous aussi collectivement aveugles dans ce pays. À quand le réveil des consciences ?

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 07:18, par Passakziri En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

      Bonjour À qui la faute ,
      Oui , vous avez bien raison. La revolution prise émotionellement parait romantique parce que beaucoup se cantonnent sur sa figure emblématique qu’est Thomas Sankara en se limittant à des brides de discours ou à quelques discours emblématiques. beaucoup n’ont jamais pris le temps de lire un bouquin complet sur Sankara ou ses discours, à plus forte raison éssayé d’avoir l’autre version des faits. Personellement j’ai lu l’essentiel des discours de Sankara et aprés je me suis attardé sur les mémoires du président JBO et j’avoue qu’on en ressort très édifié. Oui cette indiscipline de l’armée bien qu’ayant commencé sous le CMRP de Saye Zerbo s’est accentué sous le CSP à travers la manipulation d ’organisations souterraines comme le PAI et le PCRV et la main extérieur de Khadafi qui a utilisé les futurs révolutionaires pour avoir main mise sur la haute Volta d’alors. $o ans aprés , nous sommes dans la même merde cette fois-ci avec Poutine qui manipule les "sankaras" en papier qui se pavanent à Koulouba. Bref , un pays qui minimise son histoire en refusant de la passer en revue objecvtivement et d’en tirer les conséquences se retrouve dans la merde comme nous le sommes aujour’hui. Je me demande ce que tous ces docteurs qui sortent chaque jour de nos universités en histoire, sociologie etc font pour ne pas être capable de livrer une analyse claire , scientifique et depourvue d’influences . C’est le minimum que j’attends des intellectuels, pas de sortir vuvuzéler dans la presse et sur les plateaux.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 11:27, par Zeus En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

    Si effectivement faute il ya , c’est a la justice militaire de prononcé la radiation mais sinon On a vu des capitaine licencié pendant la révolution 83 rétabli dans leurs droits aux grades de colonel avec une reconstruction de carrière . Le temps est l’autre nom de Dieu et personne quelqu’en soit sa ruse n’échappe au temps

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 21:09, par IBRAHIM En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

    Pour en revenir à l’officier le capitaine BARRY en l’occurrence comme le capitaine précédemment radié ce n est pas un problème de détournement d argent.
    La radiation est consécutive aux attaques rebelles de la semaine dernière dans l EST DU PAYS
    MOTIF FUITE DEVANT L’ENNEMI ET ABANDON DE MATERIELS MILITAIRES AU PROFIT DE L’ENNEMI

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 07:05, par Passakziri En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

      Et vous vous êtes le chef d’état major de l’armée pour savoir cela ? En tout état de causes, les décisions ne vont pas dans les détails.
      C’est quoi une faute grave ? Est-ce que les officiers qui ont réfusé le combat au nord et au centre nord, passant leur temps à liver des informations aux faux activistes comme Ibrahim Maiga et ayant une respondabilité dans le massacre d’Inata n’ont-ils pas commis de faute grave ? On sait que ce sont ces complices de Maiga qui se sont entassés dans cette orgnisation illégale mafiosi apellée MPSR ( aucun statut juridique, complète opacité quant aux statuts et règlements ). Alors, quelle conséquence pour ces officiers pour leurs fautes graves ( tentative d’assassinat du président RMCK compris ) et les morts pendant les deux putschs.
      Comme quelqu’un l’a déjá souligné, au final c#est le contribuable burkinabè qui en patira puisque ces officiers radiés par un pouvoir illégitime se veront un jour réintégrés avec reconstitution de carriéres pour des années passées à ne pas servir. C’est du gâchis.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 10:00, par Ollo En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

    J’ignore totalement le motif de la radiation de cet officier. Mais, pour la forme, je trouve qu’on charge inutilement le gouvernement d’une responsabilité qui ne devrait pas être la sienne. Une telle décision devrait être l’émanation de la Cour martiale ou du Conseil de guerre. En outre c’est superflu d’employer le mot « jugé grave » parce qu’une autre instance peut juger le contraire et réhabiliter le fautif comme on l’a vu sous l’ère Compaoré avec les sanctionnés de la révolution. Une telle attitude fait les choux gras des politiciens qui donnent l’espoir à leurs militants d’être réhabilités s’ils arrivent au pouvoir. Je comprends en partie l’impatience de certains internautes par rapports à certains dossiers. Ce qui est urgent à mon niveau, c’est de faire justice sur tous les cas de traitrises d’officiers qui ont livré leurs éléments pour ne pas donner l’impression de deux poids deux mesures. Car, en effet, c’est plus grave de trahir sa troupe que de déserter.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 11:57, par IBRAHIM En réponse à : Forces armées nationales : Le capitaine Sidiki Aboubakar Barry radié

    De sources sécuritaires, il est reproché au capitaine Aboubacar Sidiki Barry l’envoi tardif du soutien aérien durant l’assaut contre sa base militaire et la non prise en compte des alertes. « Quand l’attaque a commencé, il n’a pas vite lancé l’alerte pour l’envoi du drone en renfort », confie notre source. Après une heure de combats, et vu du nombre d’assaillants, les soldats burkinabè avaient observé un repli, abandonnant leur base aux mains du groupe armé terroriste.
    Les assaillants avaient également emporté un important lot de matériels appartenant aux forces armées burkinabè.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique