LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Situation nationale : « Le président de la Transition a ajouté des pages nobles à l’histoire du Burkina », analyse l’AJCS

Publié le lundi 1er avril 2024 à 21h45min

PARTAGER :                          
Situation nationale : « Le président de la Transition a ajouté des pages nobles à l’histoire du Burkina », analyse l’AJCS

L’Association jeunesse citoyenne pour la souveraineté (AJCS) a livré son analyse sur la situation nationale au cours d’une conférence de presse, le samedi 30 mars 2024 à Ouagadougou. On retient qu’elle est en phase avec les actions de la Transition. L’AJCS invite donc le pouvoir en place à poursuivre ses actions pour la souveraineté totale du Burkina Faso.

À travers cette conférence de presse, l’AJCS a fait savoir qu’elle est phase avec les actions du gouvernement de la Transition, sous le leadership du capitaine Ibrahim Traoré. D’après le coordonnateur de l’AJCS, Mahamadi Ilboudo, le président de la Transition a ajouté des pages « nobles » à l’histoire du pays des hommes intègres, à travers des actions concrètes. Ces actions, a-t-il poursuivi, sont entre autres la dénonciation de l’accord militaire de 1961 avec la France, la suspension de France 24, la dénonciation des accords coloniaux avec la France. Parmi les actions de la Transition appréciées par l’AJCS, on note également la dénonciation de la double taxation (toujours avec la France), la baisse des tarifs de certains examens médicaux, la création de l’AES, le retrait des États de l’AES de la CEDEAO, etc.

Membre et sympathisants de l’AJCS ne se sont pas fait conter cette conférence de presse

Selon les conférenciers, dans ces moments difficiles que traverse le peuple burkinabè, il y a lieu de rendre hommage aux « vaillants » peuples du Mali et du Niger. Pour eux, ces pays n’ont jamais manqué le rendez-vous quand il s’agit de l’Afrique et des Africains. L’aspiration à la souveraineté conjuguée à la sortie des trois États de la CEDEAO et bientôt de l’UEMOA, doit servir de leçon aux impérialistes et à leurs valets locaux.
« Nous sommes plus que jamais dans une dynamique de referendum et de reconfiguration de nos relations diplomatiques, commerciales, économiques, monétaires, culturelles et militaires », prévient Mahamadi Ilboudo.

Cependant, il en appelle à la discipline, à la justice sociale et à la bonne gestion interne des ressources publiques, gages de paix et de stabilité. Cela, à en croire l’AJCS, permettra de consolider la dynamique communautariste ou fédératrice enclenchée dans les États de l’AES. En attendant, l’AJCS s’engage à servir la nation avec fierté et détermination.

L’AJCS est prête à accompagner la Transition avec fierté

« Nous réaffirmons notre engagement envers la prospérité et la grandeur de notre pays, nous sommes prêts à relever les défis et à saisir les opportunités qui se présentent à nous », a lancé l’Association jeunesse citoyenne pour la souveraineté.

Avant cette conférence de presse, l’AJCS a animé un panel sous le thème : « Responsabilité de la jeunesse citoyenne face aux défis de la souveraineté ».

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique