LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Burkina/football : Brama Traoré fait appel à 25 Étalons sans Bertrand Traoré, Hervé Koffi et Issoufou Dayo

Publié le dimanche 17 mars 2024 à 21h00min

PARTAGER :                          
Burkina/football :  Brama Traoré fait appel à 25 Étalons sans Bertrand Traoré, Hervé Koffi et Issoufou Dayo

Le nouveau coach des Étalons A, Brama Traoré, était face à la presse dans la matinée de ce samedi 16 mars 2024, pour présenter la liste des joueurs qu’il a sélectionnés pour les deux matchs amicaux de la trêve internationale de mars 2024. Pour ces premières sorties sous sa houlette, il a fait appel à 25 Étalons sans certains cadres comme Bertrand Traoré, Hervé Koffi Kouakou et Issoufou Dayo, les trois capitaines de l’équipe. Mais pour le coach, il ne s’agit pas d’une mise à l’écart, mais d’une volonté de tester certains joueurs. Trois joueurs du championnat national figurent également sur cette liste.

Le sélectionneur national, Brama Traoré dit « Chercheur », a dévoilé, ce samedi 16 mars 2024 au cours d’un point de presse, la liste des joueurs retenus pour les matchs amicaux face à la Libye le 22 mars et au Niger le 26 mars 2024. Pour ces deux rencontres amicales qui se joueront à Casablanca au Maroc, le coach Brama Traoré a fait appel à 25 Étalons dont trois joueurs du championnat national.
On note l’absence de certains cadres comme Bertrand Traoré, Issoufou Dayo, Hervé Koffi Kouakou, Mohamed Konaté, etc. Onze joueurs présents à la dernière CAN sont absents de cette première liste de Brama Traoré. Pour le coach, ce n’est pas une mise à l’écart, mais une occasion de tester certains joueurs lors de ces deux matchs amicaux.

La liste des 25 Étalons sélectionnés par Brama Traoré.

« Il n’y a pas un seul joueur que j’ai oublié. Concernant Bertrand, il vient d’arriver à Villaréal et il a du temps de jeu. C’est un de nos meilleurs joueurs, mais je pense que c’est bien de le laisser s’exprimer en première division espagnole et revenir pimpant, neuf. Vous savez également que ces deux matchs ne sont que des matchs amicaux et à un moment donné, je pense que vous (journalistes) étiez aussi pour qu’on essaie de voir d’autres joueurs. Et c’est ce que je veux faire. Je veux faire l’état des lieux, quels sont les joueurs sur lesquels on peut compter. Je pense que je ne vais pas aligner un Dayo, un Bertrand ou un Hervé Koffi pour dire que j’ai fait quelque chose. Je pense qu’il faut amener d’autres pour renforcer le potentiel ou pour augmenter le potentiel de notre équipe », se justifie Brama Traoré.

Le présidium lors de cette conférence de presse.

« Pour un entraîneur qui vient d’arriver, ce n’est pas intéressant qu’on crée des amalgames, des diversions pour revenir à zéro. Je vous demande de m’accompagner et très sincèrement cela va être bien pour notre onze national. J’étais dans le regret de constater que certains ont dit que je me suis séparé de trois joueurs sans parler des autres. Je pense que ce n’était pas bien. Je n’ai écarté personne », a-t-il ajouté.
L’absence des trois capitaines laisse le brassard sans porteur. Et pour Brama Traoré, le choix se fera au Maroc lors de ces deux matchs amicaux. Il dit vouloir néanmoins un capitaine très discipliné, très conscient, à l’écoute des autres.

Brama Traoré veut également être un « papa » pour les joueurs, les pousser à se battre pour les couleurs nationales. « Je suis un papa qui va faire pour qu’il y ait l’entente. Les joueurs doivent parler le même langage. Je veux amener ces enfants (joueurs) à se battre ensemble, à se battre pour les couleurs nationales. À la CAN, on jouait mais on n’était pas ensemble. Voilà pourquoi malgré qu’on menait au score, notamment contre l’Algérie, les équipes arrivaient à égaliser. Et quand Edmond [Tapsoba] a marqué contre son camp, personne ne l’a consolé. Je veux que les joueurs se battent les uns pour les autres », a-t-il confié.

Le coach Brama Traoré assure vouloir un capitaine très discipliné, très conscient et qui est à l’écoute des autres.

L’absence de Hervé Koffi Kouakou et la sélection des jeunes gardiens de buts ont une raison valable, selon Brama Traoré. « Il faut des gardiens remplaçants compétitifs pour suppléer Koffi. Il ne faudrait pas que ça soit toujours Koffi parce que dans cette situation, en cas d’absence de Koffi, ça sera difficile. Je veux voir, à l’absence de Koffi, qui va se battre pour être titulaire », précise-t-il.

Comme nouveaux arrivants, on a Mohamed Ouédraogo (D1 Autriche), Régis N’Do (D1 Portugal), Kader Ouattara (D1 Belgique), Hassimi Traoré (D1 Mexique), Salif Tiététa (D1 Burkina Faso), Clément Pitroipa (D1 Burkina Faso).

Selon le sélectionneur national, il s’agit de profiter de ces matchs amicaux pour voir certains joueurs évoluer. Il a laissé entendre que le milieu de terrain est le secteur de jeu à améliorer. « Il faut tester tout le monde. Il faut profiter de ces journées FIFA pour prendre des risques en testant ces nouveaux joueurs. Ce n’est pas en Coupe du monde qu’il faut tester. On va dans la mesure du possible faire venir certains joueurs pour voir. Il faut des joueurs complémentaires. C’est le milieu de terrain qu’il faut vraiment travailler. On a besoin de joueurs combatifs, déterminés, pleins d’engagement et résilients, qui cherchent à défendre les couleurs nationales », explique celui qu’on surnomme « Chercheur ».

Vue partielle des journalistes présents à ce point de presse.

Les trois joueurs du championnat national convoqués sont donc Mohamed Zegué Traoré (gardien de buts) et Clément Pitroipa, tous deux de l’AS Douanes, et Salif Tiététa de Majestic SC. Malgré l’arrêt du championnat national, le coach tient à donner la chance aux joueurs locaux qui se démarquent. « C’est vrai que le championnat est arrêté, mais vous convenez avec moi que nous avons des joueurs talentueux dans notre championnat. On a de très bons joueurs, des joueurs talentueux dans notre championnat. Malgré l’arrêt, on ne peut pas tout arrêter. C’est mieux de les appeler tout de suite et voir de quoi ils sont capables. Il faut regarder ce que certains peuvent apporter et renforcer le potentiel de l’équipe nationale. Ce n’est pas un problème pour moi », a-t-il indiqué.

En marge de cette conférence de presse, Brama Traoré a dévoilé son staff technique. Il est secondé par Issa Balboné (premier adjoint), Pierre Bazié (2e adjoint), Mohamed Kaboré (entraîneur des gardiens) et Hugues Wilfried Da (préparateur physique). Des choix assumés par Brama Traoré qui assure avoir pleinement confiance en ces différents adjoints.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 16 mars à 14:51, par Kaboré En réponse à : Burkina/Football : Brama Traoré fait appel à 25 Étalons sans Bertrand Traoré, Hervé Koffi Kouakou et Issoufou Dayo

    Ces deux matchs sont à examiner avec attention pour voir les nouveau étalons

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars à 08:37, par Sacksida En réponse à : Burkina/football : Brama Traoré fait appel à 25 Étalons sans Bertrand Traoré, Hervé Koffi et Issoufou Dayo

    De toute facon, ce sont des choix consequente du Coach Brama Traore et aux des journees FIFA au Maroc nous situera Implacablement sur la Valeur Ajoutee et l’expertise dont l’on credite Brama Traore. Normalement, si les Choix des Joueurs sont judicieux, les Etalons Burkinabe doivent ecraser la Mauritanie et le Niger qui sont tres loin derniere le Burkina Faso, dans le classement FIFA. Par Ailleurs, Lazare Bansse qui est le 1er responsable de la Federation Burkinabe de Football doit cesser de menacer les acteurs du Football Burkinabe et remettre au moins les 25% des petites categories de la saison derniere 2023 aux Clubs Frondeurs. De meme, les projets de textes elabore de la Federation Burkinabe de Football doivent etre discutes Democratiquement et amandes par l’Assemblee Generale des membres ; c’est seulement a l’issue de cela qu’il pourrait demander aux uns et aux autres de faire preuve d’elegance et de fermete dans leurs applications, mais nullement avant. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars à 19:16, par Gwandba En réponse à : Burkina/football : Brama Traoré fait appel à 25 Étalons sans Bertrand Traoré, Hervé Koffi et Issoufou Dayo

    J’espère que Brama TRAORE sera à la hauteur de la mission.
    Pour cela, il faut peut être qu’il laisse Lazard BANSE s’occuper de ses problèmes et ne pas être sa main armée pour régler ses comptes avec les autres.
    Lazard BANSE est obligé par le peuple burkinabé de choisir un national pour diriger notre équipe national.
    C’est une très bonne chose et tout le mérite revient à ce peuple visiblement plus désaliéné que Lazard BANSE qui est de la vielle école. De ceux qui pensent qu’il faut impérativement un français pour changer les choses chez nous.

    Dans une logique cohérente, il ne faut pas s’attendre que Lazard BANSE fasse des choses pour améliorer notre football après les deux années perdues avec son choix de VELUD, le plus nul des entraineurs de la planète.
    Tout porte à croire que BANSE souhaite que Brama échoue pour qu’il ait raison de nous dire qu’il nous faut un français comme entraineur même si celui-ci est un professeur de tennis pour enfants de trois ans à la maternelle.

    Brama doit comprendre qu’il est mandaté par tout le Burkina et non par la seule personne de BANSE qui n’a plus que quelques mois à la tête de la fédération.
    Il est clair comme l’échec de terroristes qu’il va quitter le poste de président de FBF aux prochaines élections.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Faso Foot : Les arbitres prêts à reprendre les sifflets