LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Amélioration des conditions de vie du consommateur : La Ligue des consommateurs échange avec le Chef de l’État

Publié le lundi 4 mars 2024 à 16h00min

PARTAGER :                          
Amélioration des conditions de vie du consommateur : La Ligue des consommateurs échange avec le Chef de l’État

(Ouagadougou, 4 mars 2024). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a accordé, ce lundi en fin de matinée, une audience à une délégation de la Ligue des consommateurs du Burkina Faso (LCB) conduite par son premier responsable, Dasmané TRAORE.

Cette audience a été une occasion, selon le président de la LCB « de signifier toute notre admiration et tous nos encouragements au Chef de l’Etat par rapport aux résultats engrangés sur le terrain ».

« Nous avons également signifié au Président qu’au-delà de l’aspect sécuritaire du pays, il faut aussi aller vers l’aspect économique parce qu’aujourd’hui malheureusement, le consommateur fait l’objet de toute sorte d’exactions sur le terrain au point où cela risque de saper, à un moment donné, son moral », a souligné Dasmané TRAORE. A cet effet, au niveau des opérateurs de téléphonies mobiles, la LCB a demandé au Chef de l’Etat de « siffler la fin de la récréation pour que le consommateur cesse d’être l’objet d’exactions ».

Aussi, la LCB milite-t- elle pour l’avènement d’un quatrième opérateur de téléphonie mobile dans l’espoir que cela contribue à améliorer la concurrence dans le secteur pour des prestations de qualité au profit du consommateur.

Par ailleurs, « nous avons dit que les gens qui transvasent du riz dans de nouveaux sacs pour les vendre encore aux consommateurs peuvent être considérés comme des criminels de guerre », a soutenu le président de la LCB.

Au cours de l’entretien avec le Président de la Transition, la délégation de la LCB a aussi évoqué la problématique liée à la qualité des soins de santé et des produits pharmaceutiques, les pénuries artificielles du gaz butane créées par certains revendeurs au détriment des consommateurs.

« Nous sommes très satisfaits de nos échanges » avec le Chef de l’Etat, a conclu le président de la LCB à l’issue de l’audience. Il a réaffirmé l’engagement de son organisation aux côtés du Capitaine Ibrahim TRAORE pour l’atteinte des résultats escomptés.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 4 mars à 17:56, par Teeltaaba En réponse à : Amélioration des conditions de vie du consommateur : La Ligue des consommateurs échange avec le Chef de l’État

    Il n’y a pas que les consommateurs qui se plaignent. Je voudrais ici m’adresser au Ministre de la Fonction publique pour qu’il ouvre l’oeil sur le fonctionnement de l’agence CNSS SARFALAO de Bobo.
    En décembre 2023 on a signifié aux pensionnaires que c’est la dernière fois que le paiement en espèces se fait à l’agence. Et ce jour on nous a soumis à une souscription par Orange Money pour le virement de nos pensions à venir désormais.
    Nous avons été surpris à la date du 01 Mars où nous devrions toucher nos pensions que rien n’est fait. Pas de transfert OrangeMoney, impossible de toucher à la caisse. Jusqu’à ce jour 04 Mars rien n’est fait et nous attendons toujours le précieux message.
    J’aurais encore supporté si c’était par exemple SankMoney qui est est une solution endogène et développée par de jeunes Burkinabé. Au lieu de les valoriser et les encourager on préfère jeter nos maigreurs à des sociétés qui nous exploitent depuis bien longtemps. Ce serait contre mon gré que 1% de ma pension sera retenu non pas pour soutenir l’effort de paix mais pour enrichir une multinationale.
    J’en souffre !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 19:17, par Gandema Salif En réponse à : Amélioration des conditions de vie du consommateur : La Ligue des consommateurs échange avec le Chef de l’État

    Nous sommes nos propres ennemis, je suis peiné de constater que quelques pharmacies vendent des produits spéciaux périmés aux malades, que quelques Docteurs bardés de diplômes universitaires fassent des interventions chirurgicales à 2 reprises sur un patient pour le même mal,et a chaque intervention, c’est le patient qui doit payer la facture et quant on veut poser une plainte, d’autres disent que c’est l’hôpital qui nous soigne. De grâce, il n’ya rien de plus précieux que la santé. Qu’est-ce que l’État, la LCB et le CGT.B ou les textes ont prévu dans ces mauvais cas de figures pour défendre les consommateurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 16:16, par BJOC En réponse à : Amélioration des conditions de vie du consommateur : La Ligue des consommateurs échange avec le Chef de l’État

    Pour ma part, l’arrivée d’un nouvel opérateur ne risque pas de changer grand chose puisqu’il y a une autorité de régulation qui contrôle les activités des opérateurs téléphoniques ; je voudrais par la dire que s’il n y a pas de nouvelles reformes aux seins de cette autorité de régulation, je ne pense pas que la présence d’une nouvelle compagnie puisse avoir gros impacts positifs pour les consommateurs.
    En ce qui concerne le gaz, il faudrait bien que les autorités compétentes veillent au strict respect des prérogatives en vigueur et qu’elles sanctionnent vigoureusement les fautifs.

    Vivement de meilleures alternatives à tout cela.
    Force et courage à tous.
    BJOC

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique