LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Les journées du maraîcher du Sahel : L’UFC-Dori promeut la résilience et la solidarité dans un contexte de crise

Publié le lundi 4 mars 2024 à 11h09min

PARTAGER :                          
Les journées du maraîcher du Sahel : L’UFC-Dori promeut la résilience et la solidarité dans un contexte de crise

La 19e édition des journées du maraîcher du Sahel a eu lieu le vendredi 1er mars 2024 à Dori, dans la région du Sahel. Placée sous le thème : « La bonne gestion des ressources partagées, un défi pour contribuer à la stabilité et au développement au Sahel », cet événement annuel, organisé par l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori), revêt une importance cruciale à un moment où la crise sociale et économique sévit dans la région.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par des prestations artistiques locales mettant en lumière des talents régionaux, une troupe théâtrale vibrante et une foire d’exposition des produits maraîchers. Cette ouverture symbolise la force et la solidarité des communautés face aux défis actuels.

Les participants à la cérémonie d’ouverture

Les objectifs poursuivis pour cette édition étaient de promouvoir une gestion judicieuse des ressources partagées, de créer des opportunités d’affaires pour les producteurs et encourager une saine compétition entre eux. Au cours de cette activité, un cadre de concertation des producteurs est également initié. Il offre une plateforme d’échanges de bonnes pratiques et de dialogue, renforçant ainsi la coopération et la solidarité au sein des communautés.

La région du Sahel, autrefois symbole de paix et de cohabitation pacifique, est désormais confrontée à une crise sans précédent, caractérisée par l’insécurité croissante, l’inaccessibilité des zones de production agropastorale et la dégradation des ressources naturelles. Ces défis ont entraîné des déplacements massifs de populations et ont mis en péril la stabilité économique et sociale de la région.
Dans cette conjoncture difficile, l’UFC-Dori s’est engagée depuis des années à soutenir le monde rural en facilitant l’accès à l’eau et en promouvant la production maraîchère. Les Journées du maraîcher du Sahel, initiées en 2006, sont devenues un rendez-vous incontournable, offrant aux producteurs un espace d’échanges et de partenariat technique et commercial.

M. François Paul Ramdé, coordinateur de l’UFC-Dori

Les éditions précédentes ont connu un succès remarquable, notamment en termes d’amélioration de la qualité et de la quantité des produits maraîchers. Grâce à des initiatives telles que la promotion de la production biologique et la stimulation de la compétitivité entre les producteurs, les Journées du maraîcher du Sahel ont renforcé les capacités des communautés locales et ont dynamisé l’économie rurale.
Le concours du meilleur groupement maraîcher, organisé chaque année, encourage l’innovation et la compétitivité. Cette année, le concours met particulièrement l’accent sur les capacités de résilience des producteurs face à la crise, soulignant ainsi l’importance de l’adaptation et de l’innovation dans un environnement en mutation constante.

En plus de promouvoir les meilleures pratiques agricoles, les Journées du maraîcher du Sahel sensibilisent également les producteurs aux nouvelles technologies, telles que la culture hors-sol, qui permettent une utilisation rationnelle de l’eau et contribuent à soulager les pressions exercées sur les ressources naturelles.
À la cérémonie d’ouverture, M. François Paul Ramdé, coordinateur de l’UFC-Dori, a exprimé son vœu aux maraîchers : « Nous encourageons les producteurs à garder calme et espoir pour reconstruire ensemble notre existence, notre vivre-ensemble et notre pouvoir économique, car c’est ce qui nous permettra de sécuriser nos lendemains ».

Le haut-commissaire du Séno

En l’absence du ministre de l’agriculture, des ressources animales et halieutiques, président de la cérémonie et du gouverneur, c’est le haut-commissaire de la province du Séno Jean Relwende Ouédraogo qui a donné le top départ des journées du maraicher du Sahel. Il a tenu à féliciter au nom du ministre, l’équipe technique de l’UFC pour son dynamisme et son don de soi. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de Koudougou
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée
Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)