LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

États généraux de l’agriculture et de l’élevage : Les acteurs non étatiques se préparent

Publié le jeudi 29 février 2024 à 16h30min

PARTAGER :                          
États généraux de l’agriculture et de l’élevage : Les acteurs non étatiques se préparent

Du 29 février au 1er mars 2024, les acteurs non étatiques vont affûter leurs armes pour une pleine participation aux états généraux de l’agriculture et de l’élevage, à travers un atelier national préparatoire. La tenue de ces états généraux, voulus par les acteurs du domaine agro-pastoral, devrait permettre de réaliser un diagnostic approfondi de la situation du secteur de l’agriculture et de l’élevage, de dégager des actions et mesures contextuellement adaptées pour parvenir à la souveraineté alimentaire, au développement économique et social du Burkina Faso.

Venus des différentes régions du pays, les participants au présent atelier vont élaborer une note contributive. Ladite note va comporter des appréciations du diagnostic du secteur de l’agriculture et de l’élevage au Burkina Faso synthétisé dans le document introductif aux assises nationales des états généraux. Elle va aussi contenir des propositions pour des systèmes alimentaires durables, équitables et résilients à l’horizon 2063.

Il est également prévu l’adoption d’une stratégie de participation des acteurs non étatiques au forum national des états généraux. Les participants auront aussi droit à une présentation du plan opérationnel de l’offensive agropastorale et halieutique 2023-2025, en vue d’une synergie d’actions.

Les états généraux de l’agriculture et de l’élevage vont se tenir dans les jours à venir, sous le thème retenu « Révolutionner le secteur de l’agriculture et de l’élevage pour l’atteinte de la souveraineté alimentaire au Burkina Faso ». A côté de ce thème central, une dizaine de thématiques regroupées autour de trois axes, devraient permettre de dégager des mesures ainsi que des options prioritaires pour la réduction de la pauvreté et l’atteinte de la souveraineté alimentaire.

Nour Al-Ayatt Ouédraogo, représentant des acteurs non étatiques

Et à en croire le représentant des acteurs non étatiques, Nour Al-Ayatt Ouédraogo, ils ont une opportunité pour trouver une nouvelle dynamique de transformation structurelle du secteur agropastoral. « Malgré les potentialités du secteur agropastoral, les acteurs sont confrontés à la persistance et à l’aggravation de la pauvreté en milieu rural et à l’insécurité alimentaire... Cette situation s’explique principalement par la faiblesse de la productivité, la faiblesse des conseils agricoles et d’élevage pour l’adoption des technologies, le faible accès au financement ainsi que la faiblesse de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles », a fait comprendre Nour Al-Ayatt Ouédraogo.

A ces nombreux défis, s’ajoutent également la crise sécuritaire, sanitaire et les effets des changements climatiques, qui mettent à mal les efforts des producteurs. D’où la nécessité, selon lui, d’être résilients. Le représentant des acteurs non étatiques a foi que les résolutions qui sortiront des états généraux devraient aider à cette résilience des producteurs.

Pour Issiaka Sawadogo, représentant du secrétaire permanent de la coordination des politiques sectorielles agricoles, la tenue du présent atelier va permettre des concertations plus approfondies. Ce qui devrait, ajoute-t-il, permettre d’aboutir à un document introductif participatif, qui réponde aux attentes des différents acteurs.
Il faut noter que le présent atelier national préparatoire est organisé par la Confédération paysanne du Faso, le Secrétariat permanent des ONG et le Collège des acteurs privés du secteur rural.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique