LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina/Médias : Le personnel des Éditions Lefaso a tenu son assemblée générale

Publié le dimanche 25 février 2024 à 21h50min

PARTAGER :                          
Burkina/Médias : Le personnel des Éditions Lefaso a tenu son assemblée générale

Le personnel des Éditions Lefaso a tenu son assemblée générale. La rencontre statutaire a eu lieu ce samedi 24 février 2024 à Ouagadougou. Le fondateur du média, Dr Cyriaque Paré, a félicité ses agents pour les résultats engrangés malgré la situation sécuritaire.

C’est dans une ambiance de convivialité que les agents du journal Lefaso.net ont tenu leur assemblée générale. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour.

Le travail de trois journalistes a été récompensé par le média. Ils ont reçu chacun une attestation de reconnaissance et une somme d’argent. Deux anciens travailleurs du média ont également été récompensés. Cela fait dix ans qu’ils travaillent pour l’entreprise de presse. Le média leur a traduit sa reconnaissance au cours de cette rencontre statutaire.

Dr Cyriaque Paré remettant l’attestation du plus grand producteur d’articles durant ces trois dernières années, Oumar Ouédraogo

Le fondateur de Lefaso.net, Dr Cyriaque Paré, par ailleurs directeur de publication, juge le bilan de l’année 2023 « plutôt bon, dans le contexte que nous traversons. »

Au regard de l’impact de la situation nationale sur l’économie des entreprises de presse, Dr Paré a invité l’ensemble de ses collaborateurs à faire preuve d’inventivité pour maintenir le journal à sa place de leader qu’il occupe dans le domaine des médias en ligne.

Il a par ailleurs exhorté ses agents à plus de professionnalisme. « Les attentes que nous avons, c’est encore plus de professionnalisme, d’innovation et de résilience pour traverser la situation difficile que nous connaissons », a souhaité le directeur de publication.

Le directeur de rédaction Désiré Sawadogo remettant l’attestation à Mamadou Zongo, l’un des grands producteurs d’articles en 2023

Un clin d’œil aux partenaires

« Les partenaires, c’est d’abord les remercier pour leur fidélité depuis presque quatorze ans pratiquement, et qui continuent à nous manifester leur confiance en matière de communication. C’est un sentiment de reconnaissance et aussi un appel à maintenir ces relations pour que nous puissions ensemble nous aider les uns et les autres pour pouvoir traverser la période difficile que nous connaissons », a dit le fondateur.

Le directeur des rédactions, Désiré Sawadogo, a remercié et félicité les journalistes pour le travail qu’ils abattent malgré l’environnement sécuritaire et économique difficile. Il a invité les agents à la résilience et à continuer à travailler avec abnégation et courage pour maintenir l’entreprise à flot.

Le délégué du personnel remettant l’attestation de Sthère Forogo, l’une des anciennes de l’entreprise

Des performances saluées

Concernant certaines difficultés rencontrées par les journalistes sur le terrain, le délégué du personnel, Cryspin Laoundiki, dit constater qu’il y avait un manque de communication entre les journalistes et l’administration, « sinon certains problèmes auraient été résolus. » Le délégué a, à cet effet, invité les journalistes à communiquer avec l’administration lorsqu’ils rencontrent des difficultés sur le terrain.

Monsieur Laoundiki a fait remarquer que les journalistes de la rédaction ont été beaucoup plus performants en 2023, comparativement aux années antérieures. Il a appelé ses collègues à maintenir le cap.

Pour la troisième année consécutive, Oumar Ouédraogo est le plus grand producteur d’articles du journal. « Kôrô Oumar », comme l’appellent affectueusement ses collègues, dit considérer sa distinction comme une réussite collective.

Les journalistes et travailleurs ayant reçu une attestation de reconnaissance et les membres de l’administration

« Une distinction, c’est pour améliorer encore le travail individuel mais surtout collectif. C’est également une interpellation collective pour que nous puissions maintenir le cap pour le succès commun. Je ne vois pas cela comme une réussite personnelle, mais une réussite collective, parce que si le travail se fait avec dynamisme et un tel degré de productivité, cela est lié à l’ambiance que nous avons au sein de la rédaction. Cette ambiance vient de chaque journaliste et de chaque membre de l’administration. Je dédie cette félicitation à l’ensemble des journalistes et des travailleurs des éditions Lefaso et souhaite que ce dynamisme perdure », a confié le journaliste.

Rama Diallo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique