LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand un enfant a les mains propres, il prend son repas dans le cercle des anciens.” Les proverbes et adages du Burkina Faso

Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’ancien Président nigérian Yakubu Gowon exhorte l’organisation à lever les sanctions contre ces pays

Publié le jeudi 22 février 2024 à 10h40min

PARTAGER :                          
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’ancien Président nigérian Yakubu Gowon exhorte l’organisation à lever les sanctions contre ces pays

Dans une lettre ouverte en date du 13 février 2024 et adressée aux chefs d’État et de gouvernement des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’ancien chef d’État du Nigeria et membre fondateur de l’organisation, le Général Yakubu Gowon a exhorté les dirigeants à surmonter leurs différends et à œuvrer pour l’unité, la paix et la stabilité dans la région.

Le seul membre fondateur de la CEDEAO toujours en vie, a exprimé "une profonde préoccupation et une tristesse face à la décision du Burkina Faso, du Mali et du Niger de quitter la CEDEAO. Pour lui, ce retrait aura un impact de grande portée sur les citoyens ordinaires qui ont été les bénéficiaires des réalisations considérables de la CEDEAO depuis sa création le 27 mai 1975 à Lagos.

Comme réalisations, il s’agit entre autres de la libéralisation du commerce, du droit des Africains de l’Ouest de vivre légitimement dans n’importe quel pays de la Communauté, ainsi que du succès des opérations de maintien de la paix au Libéria et en Sierra Leone".

"Malgré ses insuffisances, la CEDEAO était devenue un exemple d’intégration régionale pour toute l’Afrique", a laissé entendre le Général Yakubu Gowon.Il a donc demandé à tous les dirigeants ouest-africains d’envisager la mise en œuvre des mesures suivantes.

La levée de toutes les sanctions qui ont été imposées au Burkina Faso, à la Guinée, au Mali et au Niger. Le retour par le Burkina Faso, le Mali et le Niger sur leur avis de quitter la CEDEAO et la participation des 15 chefs d’État de la CEDEAO à un sommet pour débattre de l’avenir de la communauté, de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que du rôle de la communauté internationale dans le contexte géopolitique actuel.

L’ancien Président de la République fédérale du Nigeria, le Général Yakubu Gowon a réitéré aux dirigeants de l’organisation sous-régionale que « la CEDEAO est plus qu’une coalition d’États. C’est une communauté établie pour le bien des peuples, fondée sur une histoire, une culture et une tradition partagées".

Pour rappel, cette lettre ouverte de l’ancien chef d’État du Nigeria et membre fondateur de la CEDEAO, a été réceptionnée ce mercredi 21 février 2024 par le Président de la commission de la CEDEAO, le Dr Omar Alieu Touray et sera envoyée aux différents chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’organisation.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique