LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi dément les rumeurs de viol et meurtre au sein de l’établissement

Publié le mercredi 21 février 2024 à 22h25min

PARTAGER :                          
Ouagadougou : Le proviseur du  lycée Marien N’gouabi dément les rumeurs de viol et meurtre au sein de l’établissement

Suites aux rumeurs attestant qu’il y’a eu un décès d’un élève au sein du lycée Marien N’gouabi de Ouagadougou et des cas de viols récents de deux élèves dont l’une en classe de sixième, le proviseur du lycée rassure la population et tous les élèves et affirme que ce sont des fake News.

Rencontré ce jeudi 21 février 2024 au sein du lycée Marien Gbouabi par une équipe de Lefaso.net, le proviseur a déclaré qu’il n’y a jamais eu de viol ni de meurtre dans l’établissement.

« Nous sommes à côté d’un canal et souvent, le long du canal, il y a des délinquants qui, à travers le mur, rentrent pour agresser les enfants. Ils ont même pris le portable d’un élève sinon à part cela, il n’y a pas eu de viol dans l’établissement. C’est une jeune fille qui a juste eu peur car elle était en train de se soulager dans la cour de l’école hors des toilettes et des élèves passaient à côté.

En ce qui concerne le corps sans vie trouvé près de l’établissement, le proviseur affirme que c’est une dépouille mortelle qu’ils ont vue à côté du canal hors de l’établissement.

Lazare Sebgo, proviseur du lycée Marien N’Gouabi de Ouagadougou

« La dépouille date de plus de 8 mois. Le squelette que nous avons vu n’est pas dans l’établissement. On parle de décès et de viol alors qu’il n’y a rien eu ici. Les enfants aiment la surenchère et ils en ont fait comme une raison valable pour débrayer mais tout est rentré dans l’ordre. Nous allons dire aux enfants de s’en tenir à la réalité. Je répète que la dépouille est hors du domaine scolaire à côté du canal. Nous avons vu les autorités pour faire des patrouilles régulières », a expliqué Lazare Sebgo, proviseur du lycée Marien N’Gouabi de Ouagadougou.

Carine Daramkoum
Patricia Coulibaly
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 22 février à 09:03, par causa nostra En réponse à : Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi dément les rumeurs de viol et meurtre au sein de l’établissement

    quand je vois des délinquants roder tranquillement autour des écoles, je me demande s il y a une police municipale. que font les APE pour sécuriser les écoles ? on nous dit toujours c est pas dans l enceinte scolaire. Mais l enfant doit être protéger aussi autour de l école. On renvoie des enfants parce que les parents n ont pas payer l APE.alors que l APE ne fait rien pour la sécurité des enfants. un enfant peut facilement tomber dans la délinquance car côtoyant les délinquants de l autre cote du mur de l école. pourquoi ne pas créer une police des écoles ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Infrastructures : Des journalistes sur la rocade de Koudougou
Burkina : La ville de Djibo ravitaillée