LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Accompagnement à l’autonomisation socioéconomique des veuves des personnes victimes de l’insécurité dans la région du Centre-Est.

Publié le dimanche 11 février 2024 à 21h30min

PARTAGER :                          
Accompagnement à l’autonomisation socioéconomique des veuves des personnes victimes de l’insécurité dans la région du Centre-Est.

Du 2 au 8 février 2024, l’ONG « Les Anges Gardiens de la Nature » a organisé à Tenkodogo une formation aux métiers en lien avec les Activités Génératrices de Revenus (AGR) au profit de vingt-neuf (29) veuves des personnes victimes de l’insécurité dans la région du Centre-Est.

Depuis 2016, le Burkina Faso est confronté à une situation sécuritaire difficile. Cela a eu pour conséquences des pertes en vies humaines parmi les fonctionnaires, les Forces de Défenses et de Sécurité (FDS), les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) ainsi que le personnel commis à la Lutte Anti-Braconnage (LAB).

Les bénéficiaires sont mieux outillées pour fabriquer des produits de qualité

La région du centre-est qui abrite une partie des aires protégées (PNKT et du Corridor Numéro 2 de passage des éléphants) n’est pas en reste. C’est pourquoi, l’ONG « Les Anges Gardiens de la Nature (AGN) » a jugé nécessaire d’entreprendre des actions urgentes pour accompagner les veuves de ces victimes qui doivent supporter seules les charges familiales.

L’atelier de formation des veuves de ces personnes victimes de l’insécurité dans la Région du Centre-Est aux métiers en lien avec les Activités Génératrices de Revenus (AGR) répond à cet impératif.

Il a été organisé dans le cadre du « Projet d’appui à la gestion durable et participative des espaces protégés pour une lutte plus efficace contre les trafics des ressources naturelles du Burkina et du Ghana » en abrégé « Communautés résilientes » financé par l’Union Européenne.

Le présidium de la cérémonie de clôture : De la gauche vers la droite le Capitaine Sidiki DAO Commandant du 21 -ème Bataillon d’intervention Rapide (BIR), le Capitaine Zenitlé Régis Arnaud YARO Chef de corps du 31eme Régiment d’Infanterie Commando de Tenkodogo et Monsieur Macaire PARKOUDA Chargé des AGR à AGN

L’objectif général de ce projet est d’accroitre la résilience et la cohésion sociale des communautés riveraines des aires protégées afin d’apporter une meilleure stabilité propice au développement et à la conservation des espaces naturels.
La formation avait pour objectif principal de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des veuves, orphelines et orphelins des personnes victimes de l’insécurité dans la région du Centre-Est par le renforcement de leurs moyens d’existences.
Une semaine durant, vingt-neuf veuves (29) ont été formées aux métiers en lien avec les Activités Génératrices de Revenus (AGR) : saponification, transformation de céréales, production de jus à base de produits forestiers non ligneux (PFNL) etc.

L’évaluation réalisée à la fin de la formation a montré que les bénéficiaires ont apprécié la formation. Madame BAGAGNAN Zalissa a trouvé la formation pertinente, bien organisée, stimulante et motivante. Selon elle, avec les connaissances et les compétences qu’elles ont acquises au cours de cette semaine d’apprentissage, les bénéficiaires se sentent mieux outillées pour fabriquer des produits de qualité répondant aux normes et aux besoins des consommateurs.

Remise de chèque à une bénéficiaire par le Capitaine YARO, Chef de Corps du 31eme Régiment d’Infanterie Commando de Tenkodogo

La cérémonie de clôture de la formation est intervenue le jeudi 8 février 2024. Elle a été présidée par le capitaine YARO, Chef de corps du 31eme Régiment d’Infanterie Commando de Tenkodogo représentant Monsieur le Gouverneur de la Région du Centre-Est. Ce dernier avait à ses côtés Monsieur Macaire PARKOUDA Chargé des Activités Génératrices de Revenus (AGR) représentant le Directeur Exécutif d’AGN Monsieur Benjamin Y. BASSONO et le Commandant du 21 -ème Bataillon d’intervention Rapide (BIR) . Une centaine de personnes y était également présente : les familles des bénéficiaires et les autorités administratives et militaires de la région.

A cette occasion, chaque bénéficiaire a reçu un chèque en guise de subvention pour l’acquisition des KITS nécessaires à la conduite de son Activité Génératrice de Revenus (AGR). A l’issue de la remise des chèques, le Capitaine YARO leur a prodigué des conseils : « Je vous exhorte à plus de responsabilité dans la conduite de vos activités et vous souhaite beaucoup de courage, car l’exercice de l’entrepreneuriat n’est pas uniquement une simple question de volonté mais exige également un engagement ferme et un sens de la rigueur constant et surtout beaucoup de sacrifice. » a-t-il déclaré.

Selon Madame BAMOUNI /KANSON Rosine porte-parole des bénéficiaires, les chèques qu’elles ont reçus leur permettront de s’équiper, de travailler afin de se prendre en charge ainsi que leurs enfants. Elle n’a pas manqué de remercier au nom de toutes les bénéficiaires l’ONG « Les Anges Gardiens de la Nature » et son partenaire l’Union Européenne qui ont été sensibles à leur situation.

Lacina OUEDRAOGO
Chargé de communication AGN

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique