LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina/Lutte contre le VIH/SIDA : L’implication des jeunes sollicitée à Bobo-Dioulasso

Publié le mardi 2 janvier 2024 à 16h05min

PARTAGER :                          
Burkina/Lutte contre le VIH/SIDA : L’implication des jeunes sollicitée à Bobo-Dioulasso

Au Burkina Faso, comme un peu partout dans le monde, le VIH/SIDA a marqué les esprits. Et selon des statistiques, il continue de marquer toujours les esprits. Il touche toutes les catégories et tous les genres de personnes. Selon les premiers responsables de la Ligue citoyenne, les jeunes sont plus exposés car ne disposant pas d’assez d’informations sur la maladie. C’est pourquoi, ils ont décidé ainsi de renforcer leurs connaissances sur les IST et VIH/SIDA à travers une séance de sensibilisation. La rencontre a eu lieu le 28 décembre 2023 à Bobo-Dioulasso.

Environ une vingtaine de jeunes ont pris part à cette séance de sensibilisation sur les IST et le VIH. Pour la Ligue citoyenne, les jeunes représentent la majorité de la population burkinabè. Considérés comme étant le fer de lance, ces jeunes ne disposent pas d’assez d’informations sur les IST et le VIH/ SIDA. Toute chose qui les expose plus à ces maladies. En effet, les sujets autour de la sexualité sont encore tabous dans certaines communautés au Burkina Faso alors qu’ils sont entourés de confusion et de désinformation. C’est pourquoi les jeunes constituent un des groupes les plus vulnérables au VIH.

Engagée dans la lutte contre les IST et le VIH/SIDA, la Ligue citoyenne a vite compris cette situation. C’est pourquoi elle a entrepris l’organisation de cette séance de sensibilisation au profit de 20 jeunes de la ville de Bobo-Dioulasso. Cette rencontre visait à promouvoir l’information sur la santé sexuelle et reproductive, nomment le VIH, auprès de ces jeunes. « Nous avons décidé de former 20 jeunes de la commune de Bobo-Dioulasso sur les IST, VIH/SIDA et les nouvelles stratégies de lutte contre le Sida, afin qu’ils soient des relais auprès de leurs pairs. Ils iront sur le terrain pour sensibiliser d’autres jeunes à travers des séances de causeries dans les quartiers », a expliqué le président de l’association, Serge Guel.

Cette rencontre a permis donc de sensibiliser, d’éduquer, ces jeunes sur le VIH/SIDA, « afin qu’ils puissent sensibiliser leurs camarades qui n’arrivent pas à pratiquer l’abstinence sexuelle ». Ces jeunes formés ont été dotés de lots de préservatifs qu’ils distribueront à leurs pairs sur le terrain, afin que ces derniers puissent « se protéger lors des rapports sexuels ». Cette séance a été une occasion pour les formateurs de prôner l’abstinence sexuelle auprès de la jeunesse. « La première des choses que nous conseillons, c’est l’abstinence. Pour ceux qui ne peuvent pas pratiquer l’abstinence, nous leur disons de se protéger toujours avec des préservatifs », a laissé entendre Serge Guel.

Cette opération vise à toucher environ 1200 jeunes « afin qu’ils aient les connaissances requises pour se protéger eux-mêmes du VIH ». Les participants à cette séance de sensibilisation auront également pour tâche d’inviter les citoyens à se faire dépister. L’activité est financée par le Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le Sida et les IST (SP/CNLS-IST).

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique