LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Région du Centre-Nord : 47 jeunes déplacés internes formés aux métiers agro-sylvo-pastoraux

Publié le lundi 11 décembre 2023 à 17h41min

PARTAGER :                          
Région du Centre-Nord : 47 jeunes déplacés internes formés aux métiers agro-sylvo-pastoraux

Soixante jeunes filles et garçons de la région du Centre-Nord, dont 47 déplacés internes, ont reçu, le 9 décembre 2023, leurs certificats de qualification professionnelle. Ils ont été formés aux métiers agro-sylvo-pastoraux au sein du centre agroécologique AMPO Tond-Tenga, et ont brillamment réussi à l’examen national de certification. Précédemment sans activité et sans source de revenus, ces jeunes sont désormais prêts à exercer les métiers de fermier-éleveur ou encore de fermier agricole, et vont bénéficier d’un accompagnement pour leur installation.

C’est dans le cadre du projet de relèvement des jeunes hommes et femmes déplacés internes par la formation aux métiers agro-sylvo-pastoraux, initié par AMPO et ses partenaires, que 47 jeunes de la région du Centre-Nord ont vu leurs capacités renforcées. Deux années durant, ils ont appris et maîtrisé les techniques d’élevage et d’agriculture, en témoigne leur succès au Certificat de qualification professionnelle (CQP).

Les jeunes constitués en coopératives ont reçu de matériel de production

La formation terminée, commence pour ces apprenants une nouvelle phase : celle de l’installation. Et pour ce faire, ils seront organisés en trois coopératives regroupant dix jeunes chacune. Dix-sept jeunes vont également s’installer individuellement en tant que producteurs. Pour ce qui est des coopératives, trois terrains ont été obtenus à Foula dans la commune de Korsimoro et Sera dans la commune de Boussouma pour le démarrage de leurs activités, grâce à l’accompagnement des autorités régionales.
En plus des terrains, les coopératives bénéficient de forages positifs déjà installés, de systèmes de pompage solaire et de stockage d’eau d’une capacité de 5m3, de clôtures grillagées et d’une haie vive constituée d’arbres épineux.

un des apprenants recevant son certificat de qualification professionnelle des mains de la fondatrice de AMPO Tond Tenga, appelée affectueusement Maman Tenga

Des logements de gardiennage, une bergerie ou porcherie au choix ainsi qu’un noyau de reproducteurs leur seront également remis, a précisé le directeur général de AMPO, Denis Yaméogo. Déjà au cours de la présente cérémonie, ils ont été dotés de matériel de production composé entre autres de charrettes, de bottes, de pelles, de semences, etc.

Denis Yaméogo, directeur général de AMPO

En ce qui concerne les jeunes qui souhaitent s’installer en tant que producteurs individuels, ils recevront également des kits de production agricole. De plus, les projets individuels des onze filles de la promotion seront financés par une structure partenaire.

Inoussa Kaboré, secrétaire général de la région du Centre-nord, représentant le gouverneur de la région, apprécie fortement ce projet initié par AMPO au profit des jeunes déplacés

Le secrétaire général de la région du Centre-Nord, Inoussa Kaboré, représentant le gouverneur, a apprécié fortement ce projet initié par AMPO et qui, selon lui, va permettre aux bénéficiaires de se relever de la situation de précarité à laquelle ils étaient confrontés du fait de la crise sécuritaire.

« Cela va également permettre de résoudre un tant soit peu le problème de l’employabilité des jeunes, puisque ces jeunes-là, grâce à la formation reçue et à l’accompagnement d’AMPO, vont pouvoir s’installer et mener des activités en lien avec l’élevage, l’exploitation des produits forestiers non-ligneux », a-t-il ajouté. Inoussa Kaboré a aussi promis l’accompagnement des autorités régionales aux apprenants, accompagnement qui s’est déjà concrétisé dans l’acquisition des terrains au profit des coopératives.

Pour Tasséré Sawadogo, apprenant, c’est une nouvelle vie qui commence

Tasséré Sawadogo, déplacé interne de Barsalogho, fait partie des apprenants. Il a appris l’élevage au cours de la formation et va s’installer avec une des trois coopératives à Foula, dans la commune de Korsimoro, pour démarrer ses activités. Pour ce bénéficiaire, c’est une nouvelle vie qui commence car il va désormais mener une activité lui permettant de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Il a remercié AMPO Tond-Tenga et ses partenaires, pour l’initiation de ce projet à l’endroit des jeunes déplacés internes et espère que d’autres jeunes comme lui pourront également en bénéficier.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique