LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Lutte contre la fraude : La CNLF saisit 278 000 paquets de cigarettes issus de contrebande

Publié le vendredi 8 décembre 2023 à 21h45min

PARTAGER :                          
Lutte contre la fraude : La CNLF saisit 278 000 paquets de cigarettes issus de contrebande

La Coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF) a procédé ce vendredi 8 décembre 2023 à Tanghin Dassouri à l’incinération de 278 000 paquets de cigarettes, soit 5 560 000 bâtons de cigarettes, le tout estimé à une valeur de 222 400 000 FCFA. Une opération de grande envergure selon le coordinateur de l’institution, Dr Yves Kafando qui salue la participation des populations à cet effort colossal pour faire barrage à la fraude.

Des dires du coordonnateur, ces produits de contrebande ont été introduit sur le territoire burkinabè par les frontières. « Les contrebandiers ont été interceptés à travers des moyens roulants, des tricycles et des motos et certaines informations nous sont aussi parvenus grâce la collaboration de la population. Cela nous a permis de démanteler des entrepôts et magasins où ses produits étaient stockés », a-t-il relaté.

Une vue de quelques bidons de boissons frelatés saisies

Cette opération de grande envergure est de nature à saper les efforts de collecte de la taxe sur les produits du tabac, laquelle devrait servir à rémunérer les forces combattantes engagées pour la reconquête du territoire. « Cette activité vient en appui au Fonds de soutien patriotique qui est une formule trouvée par le gouvernement pour rémunérer les forces combattantes... Ces produits nous empêchent de compromettre la perception d’une taxe d’une valeur de 83 400 000 FCFA. Nous savons qu’aujourd’hui le FSP se révèle un dispositif efficace et efficient au service exclusif du peuple. Notre engagement est le signe de notre ferme volonté de répondre à l’appel du chef de l’Etat, à lutter contre le terrorisme. Ne pas y répondre apparaît comme un crime contre son propre pays », se convainc Dr Yves Kafando.

« Cest la population qui est le premier vecteur de lutte contre la fraude. La CNLF n’est que le bras technique. Nous souhaitons que cette saine collaboration se poursuive », Dr Yves Kafando

A tous ceux qui se font du profit sur le dos du peuple, le message du coordonnateur est le suivant : « Abandonnez la fraude car la coordination restera vent debout contre toute activité tendant à saper l’économie nationale. Nous allons vous traquer jusque-là où vous vous trouvez ». Le défi est lancé.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

P.-S.

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique