LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Agriculture : Le comité national de lutte contre la chenille légionnaire d’automne fait le bilan de ses activités

Publié le jeudi 7 décembre 2023 à 11h45min

PARTAGER :                          
Agriculture : Le comité national de lutte contre la chenille légionnaire d’automne fait le bilan de ses activités

Le comité national de lutte contre la chenille légionnaire d’automne (CL/CLA) a tenu du 06 au 07 décembre 2023, sa deuxième réunion de la Task Force CLA. Objectif, faire le bilan des activités réalisées dans le cadre de la lutte contre la CLA et de proposer des orientations d’amélioration pour plus d’efficacité dans la lutte contre les ravageurs.

Pays essentiellement agricole qui emploie plus de 80% de sa population active, le Burkina Faso souffre de plusieurs maux. Parmi lesquels, les attaques parasitaires de la chenille légionnaire d’automne. Apparue en 2017, cet insecte ravageur appelé Spodoptera frugiperda s’attaque beaucoup plus au maïs. A cet effet, plusieurs actions ont été initiées par les autorités nationales et leurs partenaires afin d’accompagner les agriculteurs dans la lutte contre ce fléau.

C’est dans ce sens que le comité Task Force a été créé en 2019 avec pour rôle essentiel de conseiller le gouvernement sur la stratégie de gestion de ce fléau.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’activité, les membres du comité se sont réunis dans la cité du cavalier rouge du 6 au 7 décembre 2023 pour leur 2e session de l’année.

c’est le directeur régional de l’agriculture du Centre-ouest représenté qui a livré le mot de bienvenue

Faire le bilan des activités menées dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie régionale de gestion intégrée de la CLA au titre de l’année 2023, tel est l’objectif visé de cette rencontre. Il s’agira essentiellement de faire le point des rencontres de l’action mondiale au niveau régional, sous régional et international ; de programmer les activités à mener en matière de protection des végétaux par la DGPV en collaboration avec la FAO au titre de l’année 2024.

Souleymane Traoré expert agronome et représentant le chargé de programme de la FAO

Souleymane Traoré expert agronome et représentant le chargé de programme de l’Organisation des nation unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), affirme que dans cette lutte, sa structure incite et accompagnent les Etats à la mise en place au plan mondial et national des comités nationaux de lutte chargés d’évaluer la mise en œuvre des actions de lutte, de faire régulièrement l’état des connaissances sur la CLA, de mobiliser des ressources humaines, financières et matérielles nécessaires à la lutte contre ce fléau. Il a également traduit la reconnaissance de la FAO au gouvernement burkinabè pour les efforts déployés depuis 2017 dans le domaine de la lutte contre ce ravageur. Il s’agit de la mise en place du comité national de lutte du Burkina Faso par arrêté 2019-057/MAAH/CAB du 24 juillet 2019 présidé par le secrétaire général du ministère en charge de l’agriculture. Il ajoute que dans le souci de lutter efficacement contre cette chenille légionnaire d’automne qui constitue une menace mondiale, une action mondiale triennale et coordonné a été instituée. Cette action permettra d’aider entre autres les pays à réduire les pertes sur le maïs et intensifier la cohésion entre les partenaires.

Moussa Ouattara, chargé d’études au secrétariat général du ministère en charge de l’agriculture représentant le SG du ministère.

Dans son discours d’ouverture, Moussa Ouattara, chargé d’études au secrétariat général du ministère représentant le secrétaire général a insisté sur le fait que la chenille légionnaire d’automne est un ravageur redoutable des cultures originaire des régions tropicales et subtropicales des Amériques. « Au Burkina Faso, il a été signalé en 2017, s’attaquant principalement au maïs, mais aussi le sorgho, le mil et le riz. Les superficies infestées capitalisées ont évolué en dent de scie entre 46 449 ha (en 2023) et 102 684 ha (en 2018). » A-t-il rappelé avant de souligner qu’au titre de la mise en œuvre de l’ « action mondiale », le ministère de l’Agriculture a bénéficié d’un appui technique et financier de la FAO pour l’élaboration d’une stratégie régionale de gestion intégrée de la CLA, accompagnée d’un plan d’action. Cette stratégie régionale a pour objectif selon lui, de contribuer à réduire les pertes de rendement dues à la CLA grâce à une gestion efficace du ravageur, tout en réduisant l’utilisation d’insecticides de synthèse en Afrique de l’Ouest. Il faut noter que plusieurs structures de recherche au Burkina ont bénéficié d’un appui dans la mise en œuvre de cette stratégie débutée en 2021. Il s’agit entre autres de l’université Nazi Boni et l’université Joseph Ki-Zerbo pour le développement des options de lutte intégrée ; de l’INERA pour évaluer certaines technologies de gestion durable de la CLA, en 2022.

Photo de famille des participants

Il faut noter que l’action mondiale entreprise par la FAO jusqu’en 2023 a établi 8 pays de démonstrations parmi lesquels le Burkina Faso, la Chine, l’Inde, les philippines, le Kenya, le Malawi, le Cameroun et l’Égypte.

Notons que les résultats attendus à l’issue de ces 48 heures d’échanges sont entre autres la présentation de l’évolution des infestations et actions de lutte en cours ; la présentation des résultats de l’étude d’impact socioéconomique de la CLA au Burkina Faso ; le bilan des activités menées dans le cadre de l’action mondiale et les leçons apprises...

Prince Omar
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique