LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Forum de réflexion sur les investissements : Vers une institutionnalisation de la rencontre

Publié le mardi 5 décembre 2023 à 20h14min

PARTAGER :                          
Forum de réflexion sur les investissements : Vers une institutionnalisation de la rencontre

Débuté le 4 décembre, le forum de réflexion sur les investissements a refermé ses portes ce 5 décembre 2023 à Ouagadougou. Experts, investisseurs nationaux, de la diaspora et de l’étranger, ont réfléchi autour du thème « Burkina Faso : investissements et souveraineté ». Une communication inaugurale et quatre panels ont ponctué la rencontre et permis aux participants de partager leurs expériences. Ils ont par ailleurs recommandé une institutionnalisation de la rencontre.

Durant les deux jours qu’a duré le forum de réflexion sur les investissements, les échanges entre participants ont principalement porté sur les mécanismes de mobilisation de ressources pour le financement de projets structurants, les obstacles au développement des pôles de croissance, notamment les agropoles et leur exploitation optimale, ainsi que la nécessité de trouver une solution structurelle à la problématique du foncier en matière d’investissement.

Des aspects comme la nécessité de mettre en place un mécanisme efficace de captation de l’expertise et des ressources financières de la diaspora pour le financement et la mise en œuvre des projets structurants ; de diversifier les produits et les partenaires à l’exportation et de mettre la recherche au cœur des actions de développement, n’ont pas été occultés.

Vue des participants

Certains défis tels la faiblesse de l’expertise nationale dans le domaine des Partenariats Public-Privé, le faible intérêt des privés burkinabè pour les projets PPP, l’absence de mécanisme d’accompagnement et de protection des investissements de la diaspora et le manque de coordination des acteurs institutionnels de la chaîne de promotion des investissements au Burkina Faso, ont aussi été mis en lumière par les participants.

Et pour le directeur général de l’Agence burkinabè des investissements, Mambila Bansé, c’est un satisfecit général qui se dégage. « Nous avons pu suivre en tout 4 panels et une communication inaugurale qui nous ont édifiés sur les fondamentaux des investissements et les inter-relations entre investissement et souveraineté. Nous avons vraiment été édifiés sur les mécanismes à utiliser pour renforcer d’avantage la souveraineté de notre pays à travers des investissements clés », a-t-il affirmé.
Afin de favoriser un regain du flux des investissements, les participants ont formulé des recommandations à l’issue des travaux. Il s’agit de la mise en œuvre d’un programme d’information et de sensibilisation des investisseurs sur le cadre juridique et institutionnel de facilitation des investissements, de faire de l’ABI l’unique porte d’entrée des investisseurs au Burkina Faso afin d’éviter la multitude des intervenants dans la promotion des investissements.

Mambila Bansé, directeur général de l’Agence burkinabè des investissements

Recommandation a aussi été faite de promouvoir l’investissement de la diaspora à travers la mise en place d’incitations spécifiques, de mettre à la disposition des ambassades du Burkina Faso des conseillers économiques aguerris en matière de promotion et de facilitation des investissements et de recherche des solutions durables pour résoudre les problèmes liés à l’indisponibilité du foncier, particulièrement dans les secteurs agricole et industriel. Invite a aussi été faite à accroître les investissements dans la recherche et accompagner la valorisation des résultats de la recherche, et adopter le statut de « chercheur-entrepreneur ».
Les participants ont par-dessus tout, recommandé l’institutionnalisation du présent forum, tout en orientant les prochaines éditions vers des sujets sectoriels spécifiques en lien avec les opportunités d’investissements identifiées.

Pour Fidèle Ilboudo, secrétaire général du ministère du Commerce représentant le ministre à la cérémonie de clôture, le forum aura tenu toutes ses promesses. En effet, les mécanismes par lesquels le Burkina Faso peut renforcer et consolider durablement sa souveraineté économique ont été clairement identifiés. Par ailleurs, les normes en matière d’investissement responsable consistant à mettre particulièrement en avant l’alignement des investissements sur les objectifs de développement du Burkina Faso ont été relevés. En outre, des opportunités de diversification de l’économie burkinabè ont été identifiées au-delà des secteurs traditionnels et de la dépendance vis- à -vis de l’exportation de matières premières, a-t-il relevé.

Fidèle Ilboudo, secrétaire général du ministère du Commerce

Il n’a toutefois pas manqué d’insister sur la nécessité d’élaborer une stratégie de promotion holistique des investissements devant inclure la mobilisation foncière adéquate destiné aux investissements ainsi que l’institutionnalisation d’un forum international pour la promotion des investissements pour compter de l’année prochaine.

Armelle Ouédraogo
Salimatou Tianabou (Stagiaire)
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique