LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Première session ordinaire du comité de pilotage du ‘’PERREL’’ : Le rapport d’exécution 2023 passé en revue

Publié le mardi 5 décembre 2023 à 19h43min

PARTAGER :                          
Première session ordinaire du comité de pilotage du ‘’PERREL’’ : Le rapport d’exécution 2023 passé en revue

Le comité de pilotage du Projet d’extension et de renforcement des réseaux électriques (PERREL) s’est réuni ce mardi 5 décembre 2023 à Ouagadougou pour sa première session ordinaire 2023.

Le PERREL est structuré autour de trois grandes composantes dont l’extension de réseaux MT/BT à Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou, la réalisation d’une ligne interurbaine entre Kossodo et Ziniaré et le branchement pour pouvoir raccorder 35 000 ménages.

Le PERREL a pour objectif d’améliorer l’accès des populations à l’électricité en améliorant le taux d’accès de 1% et d’améliorer le transit d’énergie entre Ouagadougou, Ziniaré et Kaya.

Le comité de pilotage du PERREL s’est donc réuni en début de matinée de ce mardi 5 décembre 2023 à Ouagadougou pour examiner, adopter le PTBA 2024 et aussi examiner le rapport d’exécution des travaux au 31 octobre 2023. Le comité se prononcera également sur la planification pour l’année 2024 afin de donner son quitus pour la suite des travaux.

Cette session est la première du genre pour le PERREL, et elle regroupe l’ensemble des acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet dont la direction générale de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), les directeurs généraux et centraux, le représentant résident de la Banque islamique de développement (BID), le coordonnateur du PERREL et les membres du comité de pilotage.

Alidou Koutou, directeur général de l’énergie et par ailleurs responsable du programme budgétaire ’’énergie’’ et président du comité de pilotage

« Le comité réuni aujourd’hui aura pour mission d’apprécier les actions menées par l’équipe de projet au titre de I’année 2023 et de proposer, au besoin, des réorientations à travers l’examen et 1’adoption du PTBA 2024. J’attends que les taux d’exécution des travaux pour 2023 soient satisfaisants et une bonne planification pour 2024 », confie Alidou Koutou, directeur général (DG) de l’énergie, par ailleurs, responsable du programme budgétaire ’’énergie’’ et président du comité de pilotage.
Il a aussi invité les différents membres à plus d’engagement durant cette session. « Je vous invite à être suffisamment participatifs. Que vos interventions soient bâties autour d’analyses critiques et constructives, assorties de propositions concrètes, à même de contribuer à une mise en œuvre réussie du PTBA 2024 du PERREL », a exhorté Alidou Koutou à l’ensemble des participants.

Pour ce qui est du taux d’exécution, Georges Poda, coordonnateur du projet, s’est voulu rassurant. « A ce jour, la partie MT/BT a pu être pratiquement achevée. Nous avons pu raccorder 35 000 ménages et il reste la partie de la ligne inter-urbaine, Kossodo-Ziniaré qui est à un taux d’exécution de près de 70% », a-t-il rassuré.
Le DG Alidou Koutou a renouvelé aux participants l’assurance qu’il ne ménagera aucun effort pour accompagner la mise en œuvre des recommandations qui sortiront de cette session.

Georges Poda, coordonnateur du projet

En rappel, d’un coût global d’environ 20,9 milliards de francs CFA le PERREL est financé par la Banque islamique de développement et l’Etat burkinabè.
Le PERREL est rattaché au programme budgétaire 073 « Energie » et est exécuté au sein de la SONABEL.

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique