LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Bobo-Dioulasso : Le ministre Luc Adama Sorgho sur des chantiers d’infrastructures routières

Publié le vendredi 1er décembre 2023 à 17h00min

PARTAGER :                          
Bobo-Dioulasso : Le ministre Luc Adama Sorgho sur des chantiers d’infrastructures routières

Le ministre des infrastructures et du désenclavement, Luc Adama Sorgho était sur des chantiers d’infrastructures routières, le vendredi 17 novembre 2023 dans la région des Hauts-Bassins. La visite a concerné les travaux de bitumage des routes Bobo-Orodara et Dandé-Kourouma. Cette visite s’inscrit dans le cadre du suivi des travaux d’infrastructures routières au Burkina Faso.

Cette visite a permis au ministre des infrastructures et du désenclavement, Luc Adama Sorgho, de constater l’état d’avancement des différents chantiers d’infrastructures routières en cours notamment les chantiers de bitumage de la route nationale 8 et la route régionale reliant Dandé à Kourouma. Cette visite s’est terminée dans la carrière de granite Kôrô. Sur ce dernier chantier visité, il a été question pour le ministre de visiter les installations de production de la matière première nécessaire à la bonne réalisation des infrastructures visitées.

Le ministre et sa délégation ont débuté cette visite de chantier par le chantier de bitumage de la route nationale 8 reliant Bobo-Dioulasso à Orodara. Là le ministre Sorgho a pu constater que les travaux ont effectivement démarré et avancent bien. D’un coût d’environ 12,4 milliards de francs CFA sur les 21 premiers kilomètres du tronçon (première phase du projet), le chantier est à 16% d’exécution pour un délai de 37% consommé sur 12 mois hors saison des pluies. Cheick Tidiane Sawadogo est le directeur technique du groupement d’entreprises en charge des travaux du chantier de l’infrastructure. Il rassure du bon déroulement et de l’avancement des travaux. Il souligne quelques difficultés que rencontre le chantier. Il s’agit notamment des déplacements de réseaux de concessionnaires comme l’ONEA, la SONABEL et l’ONATEL.

Les travaux sur le chantier de bitumage de la route Bobo-Orodara ont démarré

Sur le respect des délais et de la qualité de l’infrastructure, le directeur technique du groupement d’entreprise en charge des travaux rassure. « Nous existons ce n’est pas aujourd’hui. On a réalisé des travaux de qualité et dans les délais dans ce pays. Par rapport au délai d’exécution, avant les travaux, on a fait un planning prévisionnel. Et nous sommes en avance par rapport à ce planning. Normalement à cette date, on devrait être à 11% mais nous sommes déjà à plus de 16% », a rassuré Cheick Tidiane Sawadogo.

A l’issue de cette visite, le ministre a exprimé sa satisfaction quant à l’état d’avancement des travaux. Il a invité l’entreprise à continuer dans cette dynamique pour livrer une infrastructure de très bonne qualité dans les délais prévus. « Pour ce chantier Bobo-Orodara, il était prévu un resurfaçage. Nous avons estimé que c’est une route communautaire sur lequel le trafic est intense. On n’a pas moins de 500 camions poids lourds qui y passent par jour. On a trouvé qu’il fallait faire des travaux plus consistants notamment en termes de réhabilitation et de confortement », a-t-il indiqué.

Avant de poursuivre : « C’est pourquoi nous avons instruit une revue des études qui a confirmé nos inquiétudes. Il fallait donc revoir la structure de la chaussée et c’est ce qui est en train d’être fait. Avec les 12 milliards initialement prévus, on ne pouvait pas faire les 75 kilomètres. On a essayé de recadrer techniquement l’entreprise et les fonds ont été mobilisés pour que les travaux soient de très bonne qualité sur tout le trajet ».

Cheick Tidiane Sawadogo est le directeur technique du groupement
d’entreprises en charge des travaux du chantier de Bobo-Orodara

Les travaux n’ont pas encore commencé sur l’axe Dandé-Kourouma

Après cette première étape le ministre des infrastructures a mis le cap sur le chantier de la route Dandé Kourouma. Il s’agit là du bitumage de la route régionale 36. A ce niveau, les travaux n’ont pas encore démarré. D’un coût global d’environ 8 milliards de francs CFA, les travaux de bitumage de ce tronçon de 30 km sont prévus s’exécuter en 15 mois. Le groupement d’entreprises en charge des travaux a rassuré le ministre des infrastructures du respect des délais et de la bonne qualité des travaux. Le ministre Luc Adama Sorgho n’a tout de même pas manqué d’insister sur le début effectif des travaux dans le respect des termes du contrat de réalisation de l’infrastructure. Avant de bouger pour la visite de la carrière de granite de Kôrô.

Le ministre Adama Sorgho a encouragé le groupement d’entreprises à tenir ses promesses de respect des délais et de la qualité des chantiers d’infrastructures

Le ministre a pu donc constater les installations de production de la matière première nécessaire à la réalisation des infrastructures visitées. Une manière pour lui de se rassurer quant aux différentes promesses faites par les entreprises. Sur ce site, le ministre et sa délégation ont constaté un « travail colossal » qui y est fait en termes de concassage de granites pour les différents chantiers.

De nouvelles machines sont encore en installation pour intensifier la production des matériaux qui doivent alimenter les chantiers de bitumage des tronçons Bobo-Orodara ; Dandé-Kourouma et Pâ-Dano. Toute chose qui a satisfait le ministre et sa délégation qui ont encouragé le groupement d’entreprises à tenir ses promesses de respect des délais et de la qualité des chantiers d’infrastructures dont il a la charge de l’exécution des travaux.

Romuald Dofini
Lefaso.net }

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Le métier de Marketeur avec Lionnel Olivier Sankara