LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Coopération : Plus de 3 000 tonnes de riz octroyées au Burkina Faso par le Japon en 2021

Publié le mercredi 29 novembre 2023 à 15h00min

PARTAGER :                          
Coopération : Plus de 3 000 tonnes de riz octroyées au Burkina Faso par le Japon en 2021

Une réunion du comité consultatif de l’aide japonaise en riz se tient ce mercredi 29 novembre 2023, à Ouagadougou. Il s’agira, entre autres, de faire le bilan de l’aide alimentaire pour l’année fiscale japonaise 2021 (KR 2021). La cérémonie a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Gaoussou Sanou.

C’est devenu un rituel. Chaque année, le comité consultatif du KR se tient avant la fin de l’année pour examiner les résultats de l’activité de monétisation de l’aide alimentaire octroyée par la partie japonaise au Burkina Faso. C’est ce qui justifie la rencontre de ce mercredi 29 novembre 2023. Au titre de l’année fiscale 2021, le secrétaire général (SG) du ministère de l’Agriculture, Gaoussou Sanou, dresse un bilan satisfaisant. Il a indiqué que le gouvernement du Japon a consenti une aide alimentaire en riz d’une quantité contractuelle de 3 196,607 tonnes au profit des populations du Burkina Faso. « Sur un volume total de 3 072,9 380 tonnes de riz sain réceptionné, 1 900,17 tonnes ont été vendues aux consommateurs à un prix social de 10 000 francs CFA le sac de 39 kg sur tout le territoire national et 1 172,768 tonnes distribuées gratuitement à des associations caritatives dont 100 tonnes au CONASUR », a-t-il détaillé.

Le secrétaire général, Gaoussou Sanou, représentant le ministre de l’agriculture

M. Sanou estime à 633 390 000 francs CFA, les recettes issues de la vente. Cette somme a été entièrement reversée dans le fonds de contrepartie contre un montant minimum à reverser de 591 225 601 soit un taux de 107%, foi du SG du ministère de l’Agriculture.

Cette réunion est aussi une aubaine pour projeter les actions en cours. A ce propos, le gouvernement du Japon, fidèle à son engagement, a consenti, au titre de l’année fiscale 2023, une aide alimentaire en riz aux populations du Burkina Faso. Cette aide d’une valeur, tous services compris de 500 millions de yens soit 2,5 milliards de francs CFA a fait l’objet d’un échange de notes et d’un accord de don signés entre les deux pays le 19 octobre 2023, a rappelé M. Sanou, puis de préciser que la procédure d’acquisition est en cours de préparation avec le concours de JICS.

Vue des participants

Selon les résultats provisoires de la campagne agricole 2023-2024, les objectifs de production brute de riz sont estimés à 444 785 tonnes. « Cette production quasi stable par rapport à la campagne précédente ne couvre que 75% des besoins en riz de la population burkinabè. C’est dire que les aides alimentaires en riz permettront de compenser partiellement ce déficit en riz et de résoudre la question des ménages qui demeurent en situation de précarité céréalière », a déclaré le SG du ministère.

De son côté, le directeur général (DG) par intérim de la SONAGESS, Diakalia Son, est revenu sur la gestion et l’innovation apportée dans le processus de distribution de l’aide alimentaire au profit des populations vulnérables. « Quand on reçoit le don, il est reparti en deux groupes. Une partie est monétisée, parce qu’il y a le fonds de contrepartie nationale qu’on doit alimenter. L’autre partie est distribuée gratuitement aux personnes vulnérables. Dans les années antérieures, on remettait le riz aux opérateurs économiques pour pouvoir vendre à prix social mais cette année on a pris l’option de vendre directement à travers les points de vente de la SONAGESS aux populations. Toutes les treize régions ont été concernées. Certes, la quantité n’est pas suffisante pour pouvoir satisfaire tout le monde mais cette vente a permis de faire une bonne gestion », a confié M. Son. Pour une première participation, la deuxième secrétaire de l’ambassade du Japon au Burkina Faso, Shimizu Meier Yukiko, s’est félicitée de la tenue régulière de ce comité consultatif, tout en soulignant que le Japon accorde une importance à la sécurité alimentaire par la mise en œuvre de l’aide alimentaire KR. Cette aide se veut un symbole de solidarité et de coopération très étroite entre les deux pays.

Le directeur général par intérim de la SONAGESS, Diakalia Son, lors des interviews

Mme Shimizu Meier Yukiko se dit satisfaite de la gestion de l’aide alimentaire octroyée au gouvernement du Burkina Faso. Une appréciation qui réconforte le directeur général par intérim de la SONAGESS. C’est aussi une interpellation à mieux faire. La gestion de l’aide alimentaire n’est pas une mince affaire. Afin de mieux jouer son rôle, la SONAGESS est ouverte aux suggestions.

Le directeur général par intérim de la SONAGESS, Diakalia Son, lors des interviews

« Toute activité n’est pas totalement parfaite. Les gens peuvent nous faire des suggestions ou des reproches. Quand on dit personnes vulnérables au Burkina Faso, c’est devenu un peu compliqué. Avec la situation sécuritaire presque tout le monde est devenu vulnérable. Lorsqu’on distribue les vivres certains diront qu’ils n’ont pas reçu. Mais nous travaillons avec les présidents de délégation spéciale pour voir comment mieux identifier les personnes vulnérables », a-t-il conclu. Au cours de cette réunion, le comité consultatif va évaluer l’efficacité de la distribution du riz ; échanger sur la constitution et l’utilisation du fonds de contrepartie ; échanger des points de vue sur les relations publiques/publicité relative à la distribution du riz et à l’utilisation du fonds déposé.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique