LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Forum sur la gouvernance de l’Internet : La 10e édition se penche sur la souveraineté numérique et la cyber-sécurité

Publié le samedi 18 novembre 2023 à 18h58min

PARTAGER :                          
Forum sur la gouvernance de l’Internet : La 10e édition se penche sur la souveraineté numérique et la cyber-sécurité

L’Initiative pour la gouvernance de l’Internet (IGF) a organisé, ce vendredi 17 novembre 2023 à Ouagadougou, la 10e édition du forum sur la gouvernance de l’Internet. Cet évènement vise à réunir les différents acteurs de l’écosystème numérique en vue de trouver des solutions pour la conquête de la souveraineté numérique.

Etudiants, entrepreneurs numériques, experts en technologies numériques et en cybersécurité, membres de la société civile, représentants du gouvernement. Ce sont entre autres les différents acteurs qui étaient présents à l’ouverture de la 10e édition du forum sur la gouvernance de l’Internet. A ce rendez-vous, les participants vont échanger sur la problématique de la souveraineté numérique et la cyber-sécurité.

Le président de l’IGF, Herman Ouédraogo, a indiqué que le Burkina abritera le forum ouest-africain pour la gouvernance de l’Internet en 2024.

Ce forum, explique le président de l’Initiative pour la gouvernance de l’Internet (IGF), Herman Ouédraogo, a pour vocation d’être une plateforme ouverte et inclusive qui facilite la discussion sur les questions de politiques publiques relatives à Internet. « Nous naviguons à travers l’ère numérique. Il est impératif de réfléchir aux défis et aux opportunités qui découlent de la gestion de cet espace virtuel en constante évolution, tant dans notre pays que dans le monde entier », a-t-il indiqué, rappelant que la sécurité numérique et la protection des données sont au cœur de la souveraineté nationale dans le cyberespace.

Arrivée après la cérémonie d’ouverture, la ministre de la Transition digitale, Dr Aminata Zerbo, est passée encourager les participants, en compagnie de ses homologues du Mali et du Niger.

Et dans cette logique, Herman Ouédraogo a déclaré que chaque nation a la responsabilité de mettre en place des politiques qui garantissent la sécurité de ses citoyens, tout en respectant les normes internationales de protection des droits fondamentaux. D’où l’idée de cet évènement dont le thème est « Souveraineté numérique et cybersécurité au Burkina Faso ».

Pour le président de l’IGF, le thème de cette année est d’actualité et a une importance particulière, car il est en phase avec les orientations des plus hautes autorités qui ont fait de la souveraineté et de la reconquête totale de notre pays leur letmotiv. « La souveraineté ne saurait être totale si le cyberespace ne l’est pas », a-t-il conclu.

Le représentant de la ministre de la Transition digitale, Raphaël Folané, a salué la tenue de ce cadre d’échanges.

Représentant la ministre de la Transition digitale, des Postes et des Communications électroniques, Raphaël Folané a salué la tenue de cette initiative qui s’inscrit dans les priorités du gouvernement burkinabè.
Wendlassida Patrice Compaoré, parrain de cet évènement, par ailleurs secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation, des communications électroniques et des postes (ARCEP), s’est dit honoré du choix porté sur lui.

« En ce moment difficile sur le plan sécuritaire pour notre pays, ce forum offre une occasion précieuse de discuter des défis actuels et futurs liés à la gouvernance de l’Internet, notamment la régulation, la protection des données, la neutralité du réseau, la cybersécurité et bien d’autres domaines cruciaux » a-t-il confié.
Cette activité a été ponctuée par deux panels avec plusieurs communications relatives aux enjeux de la souveraineté numérique.

« L’ARCEP reconnaît la nécessité critique d’une gouvernance de l’Internet », a déclaré le parrain, Wendlassida Patrice Compaoré.

En rappel, l’Initiative pour la gouvernance de l’Internet (IGF) est une organisation multipartite comprenant le gouvernement, le régulateur, le secteur privé, la société civile et le milieu académique. Elle est officiellement reconnue et est membre du forum ouest-africain pour la gouvernance de l’Internet et du forum mondial sur la gouvernance de l’Internet, sous l’égide des Nations-Unies.-
Depuis sa création en 2012, l’IGF-BF a mené de nombreuses activités tournées essentiellement vers l’organisation de forums publics, la conduite d’études au niveau national et régional et des formations sur la gouvernance de l’Internet. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Serge Ika Ki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique