LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

Publié le dimanche 5 novembre 2023 à 21h25min

PARTAGER :                          
Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

Le Balai citoyen élève la voix contre la « miliciarisation », les « enlèvements, réquisitions - punitives et assassinats ciblés de citoyens ». Selon l’organisation de la société civile, ses militants font l’objet de diffamations, d’injures publiques, d’intimidations et de menaces de toutes sortes par « les miliciens et soutiens du MPSR II » depuis l’annonce de la suspension du meeting du 31 octobre 2023. Le Balai citoyen annonce par ailleurs que plusieurs de ses camarades, dont Rasmane ZINABA et Bassirou BADJO, ont déjà été arbitrairement réquisitionnés par le MPSR II.

DECLARATION

Depuis l’annonce de la suspension du meeting du 31 octobre 2023 du collectif d’organisations syndicales et de la société civile dont le Balai Citoyen est membre et l’organisation par notre mouvement ce 31 octobre 2023 de différentes activités commémoratives de l’an 9 de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, le Balai Citoyen et ses militants font l’objet de diffamations, d’injures publiques, d’intimidations et de menaces de toutes sortes par les miliciens et soutiens du MPSR II. Nous nous réservons le droit d’user de toutes voies de droit pour que les auteurs de ces actes sordides dignes d’une autre époque en rendent compte.

Aussi, depuis ce 4 novembre 2023, le MPSR II et ses sbires obscurantistes ont entrepris de mettre à exécution leur lugubre plan contre notre organisation et ses alliés. Il consiste à bâillonner nos militants sous le couvert de réquisition dans le seul but de casser la dynamique de la lutte en cours contre l’arbitraire, l’autocratie et la banalisation de la vie humaine.

En effet, plusieurs de nos camarades dont Rasmane ZINABA et Bassirou BADJO, ont déjà été arbitrairement réquisitionnés par le MPSR II, devenu tristement célèbre dans la liquidation des libertés individuelles et collectives, la promotion de la violence, des enlèvements et réquisitions-punitives pour masquer sa gouvernance calamiteuse et nourrir son projet de patrimonialisation et de conservation du pouvoir.

En tout état de cause, nous restons conséquents, cohérents et déterminés à faire du Burkina Faso, une société JUSTE et INTEGRE dans un ÉTAT DE DROIT DÉMOCRATIQUE, conformément aux principes et valeurs de notre mouvement et aucune répression, intimidation, menace, comme ce qui est orchestré actuellement, ne pourra nous dévier de cette trajectoire.

Aussi, nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin et tiendrons le MPSR II pour responsable de toute atteinte à l’intégrité physique de nos camarades et de tous les citoyens victimes de cette pratique répressive de réquisitions-punitives ainsi que de toute dégradation de la situation.

Enfin, nous appelons nos militants et sympathisants à rester sereins, pacifistes, déterminés et mobilisés, comme nous l’avons toujours été, pour le changement social par l’engagement citoyen.

Non à l’arbitraire et au totalitarisme !
Notre nombre est notre force !

Ensemble, on n’est jamais seul !

Fait à Ouagadougou, le 5 novembre 2023.

Pour le Balai Citoyen, la Coordination Nationale.

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 5 novembre 2023 à 21:50, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Attention Le mpsr 2 est sur une pente dangereuse.Allons seulement.Le temps est le meilleur juge de l histoire. La pensée’ unique n existe nulle part au monde. M eme en Israel il ’ y a pas de pensée unique.Le temps est le meilleur juge de. L histoire. Qui vivra verra. Courage auw membres du balaie ciroyen et autres car Dieu est juste.Dieu est juste.Dieu est juste.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2023 à 21:57, par Sans rancune En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    " En effet, plusieurs de nos camarades dont Rasmane ZINABA et Bassirou BADJO, ont déjà été arbitrairement réquisitionnés par le MPSR II,... "
    Donc dans la citation plusieurs de nos camarades, il n’a que les noms de Rasmane ZINABA et Bassirou BADJO qui méritent votre attention.
    Yako !
    Vous savez, le pays est bien gouverné maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2023 à 22:20, par Le fou En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    On peut parler maintenant de réquisition sanction ou il s’agit d’une simple réquisition normale ?
    Après les réquisition sanction ça sera quoi ? La prison ? Puis le peloton d’exécution ?
    Ne faisons pas de IB un dictateur, ça ne présage rien de bon pour la nation !

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2023 à 22:31, par Oup En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Si le peuple ne reconnaît pas le sens de votre combat, ne faut -il pas laisser tomber ? Je crois qu’il ne faut plus se sacrifier pour ces ingrats. Il faut penser à sa suivie et les laisser dans cette folie haineuse nommée « apatride » .

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2023 à 22:46, par PUISSANCE 21 En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Ah ! Que nous sommes tombés bas ! Meme au temps de Blaise Compaoré, on n’observait pas cette oppression !

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2023 à 00:11, par caca En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Je salue le MPSR pour la compréhension et la methode necessaire pour diriger ce pays et atteindre l’objectif. Il était temps pour que ces terroristes des réseaux sociaux et de la rue soient requisitionnés pour l’utilité publique. L’argent facile a une fin et la France n’est plus là pour vous financer. Il manque un certain Hervé Kam dans la liste des requissitions pour la partrie.
    Ils ont compris que le régime de Compaoré avait raison en jouant le chaud et le froid. Le noir n’aimepas la démocratie et surtout la liberté. Là-bas vous aurez le temps de marcher toute la journée et vous faire entendre.
    Vive le MPSR II dans version requisition et j’espère qu’un certain Nabiiga seras aussi requisitionnné.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2023 à 08:09, par Lopan En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Chers membres du CISC, Balai Citoyen, MBDHP, UAS et autres patriotes, relevez le defi, allez-y au front et revenez en heros. Demandez, non exigez, d’ etre affectés dans les zones rouges. Vivez la vie de VDP, courez dans le noir, roulez dans la poussiere, buvez l’eau des mares, feintez les balles ennemies et attention aux engins explosifs... ensuite revenez faire un meeting au stade du 4 aout pour temoigner, soutenir nos FDS, nos VDP et la Transition. Tel est votre destin immediat. Aucune excuse n’est acceptable. Merci camarades.
    Je vois deja un en tenue militaire et le beau parleur se fait appeler General KAMAO. Eh bien a l’attaque mon general !

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2023 à 10:11, par Bob En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Mon capitaine, vous avez tout FAUX ! Comment pouvez-vous descendre dans la fange avec les cochons ? La RÉQUISITION est un instrument pour optimiser l’utilisation des RESSOURCES dans la guerre. En quoi un vieux croulant comme ABLASSE ou Lengani est une RESSOURCE ? Vous ne devez pas perdre votre sang froid face à vos détracteurs qui n’ont aucune audience ou influence, alors que là vous leur permettez enfin d’EXISTER ! Tous ceux qui vous ont conseillé d’utiliser la RÉQUISITION comme un BAILLION ou une PUNITION vous égarent. Un bon DIRIGEANT doit faire preuve de sang-froid. Le chien 🐕 aboie la caravane passe ! C’est faire trop d’honneur à ces gens qui aboient de désespoir parce qu’ils ne sont rien et ne servent à rien, alors qu’en leur faisant du TORT vous donnez prise à certains de leurs propos. Ne nous y trompons pas nous sommes en face d’un ABUS et d’une INJUSTICE, or tout homme sensé doit s’insurger contre de telles dérives. La FORCE de l’ETAT ne se mesure pas à sa propension à RÉPRIMER à tout va, car tout ABUS nuit. Je vous conseille de vous débarrasser dès à présent de tous les écervelés qui vous ont conseillé de commettre ce PÉCHÉ, ils vous entraînent vers la catastrophe. Excellente Monsieur le PRÉSIDENT IB, ressaisissez vous ! C’est vous le RESPONSABLE final de ces DÉRIVES même si vous ne les avez pas ordonnées.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2023 à 10:17, par saam En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Heyy Balai machin, laissez les jeunes là aller au front et revenir vous expliquer. Ils sont jeunes forts et beaux. Ils feront forcément un bon boulot là-bas !! Ils reviendront marcher tout fiers à Ouaga comme des paons ! C’est ça le patriotisme !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2023 à 11:18, par le fou En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Disons simplement que nous sommes dans une revolution déguisé.
    Il n’y a plus de démocratie au Burkina Faso depuis l’avènement du MPSR.
    Bon courage à nous. Dieu veille toujours

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2023 à 12:56, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

      Il n’y a pas de révolution déguisée : ça n’existe pas comme concept excepté pour les intellectuellement limités qui ne savent même pas de quoi ils parlent. Je comprends que tu tentes de t’en prendre à la révolution du 4 août 1984 avec Thomas sankara. Alors là tu es foutu et comprends dans ce cas ci que cette révolution reprend son cours après la parenthèse honteuse de la soi disant rectification. Et on ne fera plus de cadeau aux valets locaux
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2023 à 13:32, par yamambaala !!! En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    "Non à l’arbitraire et au totalitarisme !
    Notre nombre est notre force !"

    Humm, mes anciens chers amis, vous n’êtes plus nombreux hein, donc... vous n’avez plus de force comme avant hein.
    Ce n’est pas non plus de l’arbitraire hein, c’est légal et dans le cas contraire, estez en justice contre cette réquisition.
    Moi j’étais un sympathisant (je n’en suis plus) sans faille du balai citoyen, mais depuis quelques temps, j’avoue que je suis totalement perdu ! Il y a un principe clé que personnellement j’ai comme boussole, c’est le sacré saint principe de l’INTERET SUPERIEUR DE LA NATION, pourquoi diantre certains ne peuvent pas avaler leurs orgueils, ne peuvent pas consentir un minimum de sacrifice pour sauver notre patrie, après nous allons reprendre nos "chamaillements" avec nos adversités dans tous les 4 coins du Burkina. NOTRE PAYS est en péril, son existence depuis sa "RE-création"(en 1947) est sérieusement menacée, mais je constate des luttes corporatives totalement inopportunes, en déphasage total, humm, cette situation sécuritaire révèle la vraie nature de certaines personnes (je dis bien personnes).
    Quand j’ai vu il y a quelques semaines sur une chaîne internationale en Asie, le reportage sur l’ancien premier ministre d’un Etat (chef de l’opposition de son pays) qui dit qu’ils vont taire toutes leurs dissensions pour sauver l’ETAT d’abord, et après ils pourront parler (certainement critiquer et attaquer la gestion) des failles sécuritaires et négligences de leurs dirigeants qui gèrent actuellement le pouvoir dans cet Etat, tu restes bouche-bée quand dans ton pays, des soi-disant Leaders d’organisation demandent de se lever pour barrer à une réquisition qui du moins est légale, haannn... c’est trop fort.

    Sincèrement, ces genres de comportement confortent la position de ceux qu’eux-mêmes appellent "urissi", des "illettrés" qui à quelques exceptions de certains des actes de quelques-uns parmi d’entre eux qu’il faut sérieusement désapprouvés, ils sont plus logiques et cohérents que certains "intellectuels" et/ou lettrés. Parce-que pour parler de vie chère, pour parler de droit à la liberté d’expression etc., il y a un (et le premier) droit inaliénable, c’est de VIVRE d’abord, et en attendant et malheureusement, il y a plusieurs milliers de burkinabés (je m’incline en leurs honneurs) qui aurait préféré JOUIR de ce PREMIER droit, et si on leur avait laisser le choix, ils allaient sans hésiter troqué ces droits à la liberté d’expression etc. contre leurs droits à la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2023 à 00:15, par Goal En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Ceux qui parles de sanctions, que voulez vous ? Même si c’était le cas, c’est bien légal.
    De la même façon que s’exprimer librement est légale, réquisitionner est également légal. Donc tu t’exprime librement en toute légalité, on te réquisitionne également en toute légalité.

    Sinon des gens qui prétende se battre pour le Burkina, on leur donne maintenant l’occasion de le faire sur le terrain et ça chiale. Actuellement on ne peu se battre mieux pour le pays que sur le front. Les plateaux télé et les rues de Ouagadougou ne sont pas des champs de bataille. c’est plutôt des champs de bataille politique. Et la bataille politique, c’est la dernière chose qu’on a besoin actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2023 à 11:13, par Ali Diallo En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Pourtant IB est sankariste, comme l’idole du Balai Citoyen. Balai Citoyen, vous avez chassé Blaise Compaore pour du Sanakarisme. Donc assumez vos choix et fermez la maintenant... Dailleurs allez TOUS au front pour defendre vos frontiere en bon Sankariste que vous etes et puis cest tout. VOUS AVEZ REPROCHEZ A BLAISE DAVOIR SECURISÉ LES FRONTIERES DU PAYS VIA LE DIALOGUE ET LA NEGOCIATION... ASSUMEZ DONC VOS POSITIONS POUR UNE FOIS ET PRENEZ LES ARMES POUR ALLER DEFENDRE VOS FRONTIERE. On appel ca le KARMA.

    Répondre à ce message

  • Le 7 novembre 2023 à 17:26, par Bado Aboubacar Yisso En réponse à : Burkina Faso : Rasmane Zinaba et Bassirou Badjo du Balai citoyen réquisitionnés

    Le balai citoyen n’ a pas après le départ de Blaise Compaoré, mené la lutté jusqu’au bout. Il fallait travailler à ce que tous les dignitaires du pouvoir Compaoré tombent sous le coup de la loi Shérif .Le balai a préféré mobiliser le peuple pour qu’il aille aux élections tout en sachant que le pouvoir était à portée de main du Mpp. Les élections ont été remportées par ceux qui ont été la cheville ouvrière du pouvoir Compaoré et ont quitté le navire quand il était balotté par la tempête des protestations contre la modification de l’article 37. Le balai citoyen devait se rattraper en soutenant la transition actuelle parce qu’elle incarne ce que le peuple veut et a longtemps rêvé. Peut-être ce sont les signes annonciateurs de la mort du balai qui se font visibles.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique