LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Journée mondiale de la vue : L’ONG Ligth For The World investit les locaux de la Rtb radio pour une campagne de dépistage

Publié le jeudi 12 octobre 2023 à 15h28min

PARTAGER :                          
Journée mondiale de la vue : L’ONG Ligth For The World investit les locaux de la Rtb radio pour une campagne de dépistage

L’ONG Ligth For the World tient dans les locaux de la Radio nationale, une campagne de dépistage et de sensibilisation de pathologies oculaires au profit du personnel des organes de presse du Burkina Faso. Cette activité de l’ONG s’inscrit dans la cadre de la journée mondiale de la vue 2023, célébrée sous le thème : « Love your Eyes at Work » (Aime tes yeux au travail).

« Love your Eyes at Work » (Aime tes yeux au travail), c’est sous ce thème qu’est célébrée la journée mondiale de la vue. Au Burkina Faso, l’ONG Ligth For The World, comme à son habitude, marque d’une pierre blanche cette journée. Elle a initié à cet effet, une campagne de sensibilisation et de dépistage de pathologies oculaires au profit du personnel des organes de presse du Burina Faso.

Les journalistes sont très exposés aux risques d’avoir des problèmes oculaires

La Radio nationale est le lieu qui accueille cette activité. Un choix qui n’est pas fortuit, selon le directeur pays de l’ONG Light, Etienne Bagré. Il s’agit d’user de la mission de service public qu’ont les médias en général et de la RTB en particulier, comme plateforme pour une communication inclusive, notamment à l’adresse de ceux qui ont une déficience visuelle en lien avec les droits prévus et promus par la convention des nations unies relatives aux droits des personnes handicapées. Cette journée est une occasion et une opportunité pour l’ONG de plaider pour des soins oculaires accessibles, disponibles et abordables pour tous.

Le DG de la RTB a témoigné sa reconnaissance à leur partenaire l’ONG Ligth For The World

Revenant sur le thème, le directeur pays de Ligth For The World a indiqué qu’il vise à encourager les employeurs et les employés du monde entier à donner la priorité à une vision claire, saine et le rôle crucial que joue la santé oculaire dans la productivité au travail. Spécifiquement, le choix porté sur le personnel des organes de presse se justifie à double titre, a-t-il fait savoir. D’abord à cause de l’exposition permanente de ces derniers à des risques de troubles de la vision avec pour corollaire d’entraîner insidieusement une perte de la vue. Ensuite, c’est une manière d’engager les médias à la sensibilisation et au plaidoyer sur l’importance des soins oculaires et l’impact de la vue sur le développement économique et social.

L’ONG veut engager les medias dans la sensibilisation à travers cette activité

« En acceptant d’abriter cette célébration, nous avons voulu témoigner notre reconnaissance à un partenaire majeur qui nous a offert ainsi qu’à nos téléspectateurs le langage des signes sur nos antennes il y a quelques années et magnifier ses actions de bienfaisance envers la RTB », a remercié le directeur général de la RTB, Galip Somé. Pour ce qui est du thème, il a reconnu en effet, que le développement actuel du numérique à certes révolutionné positivement la communication, mais expose insidieusement les populations en général et le personnel des medias en particulier à des problèmes oculaires. Il est alors primordial, a-t-il conseillé, de prendre soin de notre santé oculaire comme nous prenons soin de nos téléphones Android en protégeant les écrans avec des incassables.

Selon la directrice de la prévention des maladies, le ministère de la Santé a fait de l’amélioration de la santé oculaire une de ces priorités d’intervention

Selon la directrice de la prévention et du contrôle des maladies, Dr Olivia Marie Ouédraogo au Burkina Faso, la déficience visuelle constitue la première cause des handicaps. On estime à 2,2 millions le nombre de personnes souffrant d’une perte de vision dont 96 000 aveugles. La cataracte, les affections des segments postérieurs, les opacités cornéennes, le glaucome, etc., sont les affections oculaires fréquemment rencontrées. La cécité n’est pas seulement un problème de santé publique, elle représente aussi un grave problème de développement. Alors que 90% de ces insuffisances peuvent être évitées ou traitées. Conscient de la faiblesse de l’offre de santé au Burkina Faso, Dr Ouédraogo a confié que le ministère de la Santé a fait de l’amélioration de la santé oculaire une de ces priorités d’intervention, à travers, la mise en œuvre de plans stratégiques nationaux qui s’articulent sur les grands principes à l’échelle nationale.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique