LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

Publié le mardi 10 octobre 2023 à 22h25min

PARTAGER :                          
Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

Nommé par décret présidentiel le 4 octobre 2023, le lieutenant-colonel Kouagri Natama a pris le commandement des mains de son prédécesseur, le lieutenant-colonel Évrard Somda. Le cérémonial de passation est intervenu ce mardi 10 octobre 2023 à l’état-major de la gendarmerie nationale de Ouagadougou, en présence du chef d’état-major général des armées (CEMGA), le colonel-major Célestin Simporé.

Six jours après sa nomination, le lieutenant-colonel Kouagri Natama devient officiellement le Chef d’état-major de la gendarmerie nationale (CEMGN). Il prend le commandement « dans un contexte sécuritaire difficile sur fond de crispations pour certains personnels », a-t-il indiqué.

Dans son premier discours, Kouagri Natama a dévoilé les quatre défis que son commandement va chercher à relever. Dans un premier temps, le nouveau CEMGN veut préserver le moral des hommes par « une circulation fluide de l’information vraie ».

Le second défi est l’image de la gendarmerie nationale. « Il va s’agir pour chaque gendarme, quelle que soit sa position, de garder à l’esprit la préservation de l’image de marque d’une gendarmerie républicaine dotée de fortes traditions », a insisté Kouagri Natama.

« Ne nous laissons pas distraire et dérouter de nos missions », a exhorté le lieutenant-colonel Kouagri Natama

Le troisième défi est la reconquête du territoire national. « Nous renforcerons notre engagement dans la lutte auprès de nos frères d’armes, des VDP et des laborieuses populations sur l’ensemble du territoire », a promis le lieutenant-colonel Natama.
Quant au dernier défi, c’est celui de la poursuite des réformes internes nécessaires en cohérence avec les orientations et priorités nationales. Mais au-delà de la relecture des textes, le nouveau patron de la gendarmerie nationale veut que les hommes soient au cœur des actions.

Le CEMGA, colonel-major Célestin Simporé et le CEMGN sortant, lieutenant-colonel Evrard Somda (tenue bleue) après la revue de la troupe

Selon le lieutenant-colonel Kouagri Natama, il prend le commandement dans un contexte où les réseaux sociaux tentent de faire croire que la gendarmerie nationale sera dissoute. « Du haut de cette tribune, je voudrais vous rassurer, officiers, sous-officiers, gendarmes auxiliaires qu’il n’en est absolument rien ! », a-t-il déclaré. L’officier supérieur a invité les gendarmes « à croire en la bonne foi des plus hautes autorités » et en leurs chefs hiérarchiques.

Le nouveau CEMGN a tenu à rendre « un hommage appuyé » à son prédécesseur, le lieutenant-colonel Évrard Somda. Il a promis de préserver et consolider les acquis.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 10 octobre 2023 à 13:36, par Demo En réponse à : Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

    Braveau au Lt Cl Somda pour le travail abattu et tres Bonne Suite de carriere a ce valeurux fils du pays.... tres fier de lui... Bonne Chance auf nouveau Lt Cl Natama qu,il soit bien inspire et grand rassembleur,c,est le Burkina qui gagne Ensemble nous vaincrons le Terroristen.Dieu benisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2023 à 16:02, par Sidsomde En réponse à : Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

    L’autre défi est de faire en sorte que les burkinabè enlèvent leur bouche dans l’affaire Israelo palestinien.
    Ce qu se dit actuellement sur les réseaux sociaux par rapport à cela est dangereux

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre 2023 à 07:26, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

      Merci pour la pertinente remarque. On ne peut même pas nourrir nos populations mais on se croit grand influenceur du monde.
      On ne doit pas se réjouir du malheur des autres quand nous-même nous implorons le bon Dieu pour nous aider.
      Mais il faut que les autorités actuelles ainsi que leurs partenaires sont idéologiquement plus proches de l’idéologie défendue par certains terroristes, compte tenu de leur amour pour le massacre en Ukraine par exemple. Eh oui

      Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2023 à 16:06, par saam En réponse à : Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

    Félicitations au sortant et à l’entrant ! Bon courage pour la suite.
    L’armée a obligation de s’entendre et de s’unir pour un retour de la paix au pays. Des millions de burkinabè comptent sur vous pour sauver la patrie. Surpassez-vous et dépassez ce qui divise et ceux qui divisent pour la survie de notre nation.
    Le Burkina ne compte qu’une seule armée et cela doit demeurer.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre 2023 à 17:10, par Indjaba En réponse à : Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

    La gendarmerie est apparemment d’une tradition française. Pourrons nous construire une gendarmerie forte sans une collaboration avec la maison mère qui est la France ? Juste une question. J’ai en ligne de mire la formation des gradés. Ceci bonne mission au patron entrant et bonne suite de carrière au sortant.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2023 à 07:45, par Corps d’Elites En réponse à : Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

    Tous nos respects à ce Corps d’Elites, à cette valeureuse institution républicaine. Si elle n’existait pas, il fallait vaille que vaille la créer. Ceux qui pensent qu’il faut la dissoudre, sont bornés, sont contre la république et pour l’anarchie. La Gendarmerie Nationale est le parapluie de tout le monde dans un État de droit. Les politiciens, les militaires, les hommes de tenue et autres personnalités, lorsque leur vie est ménacée, c’est à la gendarmerie que chacun trouve abrit en attendant que son affaire soit élucidée par la justice. Alors si quelqu’un ose toucher à la gendarmerie pour sa dissolution, c’est lui-même qui sera dissout, quelque soit sa fonction et son rang. Tout le monde connait le Corps qu’il faut dissoudre mais on ne dit rien.
    Jeune Lieutenant-colonel sortant, bon vent à vous. Grâce à vous et vos hommes et les militaires républicains de l’époque, le faux général n’a pas pu mettre la main sur la gestion de notre cher Faso.Nous vous en sommes très reconnaisants, mon Colonel.
    Signé : L’Étalon Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre 2023 à 10:05, par SIDNABA En réponse à : Burkina : Le lieutenant-colonel Kouagri Natama prend le commandement de la gendarmerie nationale

    Félicitations au Lieutenant Colonel Evrard Somda pour la compétence avec laquelle vous dirigez vos hommes. Je me rappelle de l’attaque terroriste en 2015 sur l’avenue Kwame Nkrumah de Ouaga où on vous a aperçu dans le peloton de riposte pour ainsi dire que le chef doit donner l’exemple. C’est rare de voir des chefs à l’épreuve. Je suis vraiment fière de vous comme combattant intrépide et infatigable. Que Dieu vous protège et vous garde face à vos ennemis qui cherche à vous faire du mal ou à vous jalouser. Bonne suite de carrière dans la réussite totale de vos missions pour la paix au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Tabaski 2024 : Le message du Mouvement Africa Revolution