LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Marche de soutien à la transition : La population de la ville de Orodara appelle à l’union pour un Burkina libre et prospère

Publié le lundi 29 mai 2023 à 23h05min

PARTAGER :                          
Marche de soutien à la transition : La population de la ville de Orodara appelle à l’union pour un Burkina libre et prospère

Les rues de la ville de Orodara étaient bondées de monde ce dimanche 28 mai 2023. En effet, les populations de cette ville ont organisé une marche-meeting pour ainsi apporter leur soutien à la transition burkinabè. Pour le porte-parole des manifestants, Yaya Traoré, le Burkina demeure une entité indivisible et laïque. C’est pourquoi, il lance un appel à « l’union sacrée pour soutenir l’effort patriotique ».

Les habitants de la ville de Orodara, dans la province du Kénédougou, ont investi les rues ce dimanche 28 mai 2023 pour, disent-ils, marquer leur soutien à la transition. Selon les manifestants, cette sortie a pour but également de montrer à l’opinion publique que le pouvoir en place est en phase avec les aspirations du peuple burkinabè. Parmi les manifestants, certains étaient drapés des couleurs nationales burkinabè, maliennes ou russes.

Pendant ce temps, d’autres brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Vive IB », « Vive la Transition », « Soutien total aux FDS, aux VDP et aux PDI ». Également, des manifestants tenaient des posters portant des images du président Ibrahim Traoré tout en scandant en cœur « IB, IB ou encore vive IB, etc. ».

Pour Yaya Traoré, le porte-parole des manifestants, cette marche-meeting est un moyen de montrer à tous que la population de Orodara, dans toutes ses composantes, s’engage à soutenir les actions menées par le capitaine Ibrahim Traoré dans le cadre de la reconquête du territoire.

"S’unir comme un seul homme pour soutenir la transition"

A l’issue de la marche qui les a conduits au Haut-commissariat de la province, les manifestants ont tenu à livrer le contenu de leur déclaration aux autorités locales. Dans cette déclaration, Yaya Traoré a rappelé l’objectif de cette manifestation qui, dit-il, fait suite à la situation que vit le Burkina Faso. « Notre patrie est en péril. Depuis près d’une décennie, le pays, jadis havre de paix et de cohésion sociale est devenu aujourd’hui un territoire en lambeau. La culture de la paix a fait place à la haine », a-t-il déploré.

Les habitants de Orodara apportent leur soutien à la transition burkinabè à travers une marche-meeting

Il a affirmé que la crise sécuritaire qui secoue le Burkina Faso a mis en péril tout son système social. Et c’est face à cette situation qu’il a tenu à saluer cette mobilisation sociale des habitants de Orodara qui, selon lui, témoigne l’adhésion de chacun d’eux à la cause patriotique. « Nous avons toujours été un peuple de paix et un peuple travailleur. C’est pourquoi je saisis cette occasion pour lancer un appel à l’union sacrée pour soutenir l’effort patriotique et la clairvoyance du président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré », a laissé entendre Yaya Traoré.

Avant de poursuivre : « Chaque peuple doit écrire son histoire, et cela est explicitement dit dans notre hymne national où il est dit que par la sueur et le sang. Ceci étant, le moment est venu pour nous, peuple du Burkina Faso, d’écrire notre histoire qui marquera à jamais notre accession à la souveraineté nationale ». Au cours de cette manifestation, des messages de remerciements ont été adressés aux autorités, en particulier au président Ibrahim Traoré.

Un hommage a également été rendu aux Forces de défense et de sécurité (FDS) et aux volontaires pour la défense de la patrie. Les manifestants ont encouragé ces derniers à travers des bénédictions à poursuivre le combat pour bouter le terrorisme hors du territoire national. Pour eux, le peuple burkinabè doit s’organiser et s’unir comme un seul homme pour soutenir cette transition. Les femmes ne sont pas restées en marge de cette mobilisation de soutien.

Les manifestants ont été soutenus dans leur marche par une délégation de jeunes venus du Mali. Une manière pour eux d’apporter leur soutien à la jeunesse de Orodara dans cette « noble manifestation ». Tout au long de cette marche, les jeunes n’ont pas manqué de mots pour scander les éloges de Ibrahim Traoré.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique