LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Activités sportives et culturelles de Zitenga : L’apothéose, Tanlili ‘’A’’ brandi le trophée l’OSCEP

Publié le vendredi 26 mai 2023 à 13h38min

PARTAGER :                          
Activités sportives et culturelles de Zitenga : L’apothéose, Tanlili ‘’A’’ brandi le trophée l’OSCEP

La finale de l’Organisation du sport et de la culture à l’école primaire (OSCEP) de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Zitenga a été remportée par Tanlili ‘’ A ‘’ aux tirs aux buts (5-4) face à l’équipe de Miftahoul huoda. C’était à l’occasion de la clôture des activités sportives et culturelles le jeudi 25 mai 2023 à Zitenga, dans la région du Plateau central, province de l’Oubritenga.

Avant le match de football à 16h sur le terrain de Zitenga ‘’A’’, les activités sportives et culturelles de cette CEB ont débuté par d’autres disciplines dans la matinée : danse traditionnelle, contes, récitals, cyclisme, athlétisme et la culture générale. Toutes ces activés ont été marquées par le seau de la cohésion sociale en rapport avec le thème de l’évènement qui est : « Le sport et la culture à l’école primaire : un tremplin de résilience et de cohésion sociale ».

La danse traditionnelle pour le plat de résistance

A 16h, la dernière activité en l’occurrence la finale du match de football entre les équipes Tanlili A et Miftahoul huoda a drainé du monde. Cette finale âprement disputée sous le regard d’un parterre de personnalités, notamment les autorités religieuses, coutumières et administratives, a livré son verdict dans les séances de tirs aux buts. De la première à la deuxième mi-temps, les deux équipes se sont neutralisées sans qu’aucune d’entre elles ne parvienne à faire trembler les filets. L’équipe de Tanlili A, malgré sa domination du jeu, est restée muette devant les buts de son adversaire. C’est enfin aux tirs aux buts qu’elle parviendra à se défaire de l’école franco-arabe Miftahoul huoda sur 5 tirs réussis contre 4.

L’équipe vaincue, Miftahoul huoda a été encouragée par les autorités

Une heure avant la finale, c’est Yamana FA qui avait battu Tamasgo par un score de 3 buts à 0 pour occuper la troisième place lors du match de classement. L’équipe victorieuse du tournoi, notamment, Tanlili A, est repartie avec la somme de 30 000 francs CFA ; un trophée ; des médailles ; un ballon et un jeu de maillots. L’équipe vaincue, en plus du jeu de maillots a obtenu un ballon, des médailles et empoché une somme de 25 000 francs CFA. Les troisième et quatrième ont été consolées respectivement avec 20 000 et 15 000 francs CFA, un ballon et des maillots.

Inculquer aux enfants les valeurs de cohésion sociale

Le chef de la CEB de Zitenga, Attoubougou Jean Pierre Yaouibou, s’est réjoui du bon dénouement de ces activités de fin d’année qui ont été lancées le 8 février dernier. A l’occasion, il a félicité les acteurs qui ont été à la manœuvre de cet évènement. Il a aussi félicité l’ensemble des élèves qui ont participé aux différentes activités (culturelles et sportives). Le choix du thème n’est pas fortuit, a-t-il laissé entendre. « A travers ce thème, nous recherchons aujourd’hui la paix et la cohésion et cette cohésion ne peut être acquise que par les générations futures. C’est pourquoi nous voulons inculquer aux tous petits cet amour de la patrie, cette fraternité afin qu’ils grandissent avec l’esprit de cohésion pour inspirer les générations futures pour une paix durable dans notre pays », a expliqué l’inspecteur Yaouibou.

Le chef de la CEB de Zitenga, Attoubougou Jean Pierre Yaouibou, a invité les élèves à promouvoir la cohésion sociale

« Comme quelqu’un l’a dit : la culture est tout ce qui nous restera quand on aura tout perdu » a renchéri Yvette Bado, préfet et présidente de la délégation spéciale de la commune de Zitenga. En sa qualité de patronne de la cérémonie, elle a rendu un hommage particulier au comité d’organisation avant de souligner la pertinence du thème qui colle à l’actualité du moment, a-t-elle indiqué. « Le thème est vraiment interpellateur parce qu’il est d’actualité et interpelle chacun de nous, dans tous nos actes de la vie quotidienne. Le sport contribue non seulement au développement physique des enfants mais aussi à celui de l’esprit des enfants. Et quand l’enfant se sent bien en forme, l’esprit est bien disposé à recevoir tout ce qui est connaissance qu’on aura inculquée dans sa formation », a-t-elle conclu.

Yvette Bado, la présidente de la délégation spéciale de la commune de Zitenga, a aussi plaidé pour le vivre-ensemble

El hadj Hasmado Dialla était le parrain de cet évènement de la CEB de Zitenga. Il a été représenté à la cérémonie par Adama Congo qui a traduit la reconnaissance du parrain pour le choix de sa personne. « En tant que ressortissant de Zitenga, ce que nous pouvons faire pour le développement de la localité, nous n’hésiterons pas » a-t-il confié en souhaitant le meilleur au prochaines éditions.

En rappel, les activités ont été lancées le 8 février dernier. Quarante-quatre écoles primaires ont pris part à cette compétions sportive qui s’est soldée par le sacre de Tanlili A.

Serge Ika Ki
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique