LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Programme de leadership au Sahel : Le groupe de leaders du Burkina pour une subvention des serviettes hygiéniques au profit des femmes et filles vulnérables

Publié le vendredi 26 mai 2023 à 12h00min

PARTAGER :                          
Programme de leadership au Sahel : Le groupe de leaders du Burkina pour une subvention des serviettes hygiéniques au profit des femmes et filles vulnérables

Bénéficiaires du Programme de leadership au Sahel (PLS), édition 2023, initié par l’organisation non-gouvernementale GRADE Africa et ses partenaires, les leaders du Burkina Faso ont décidé de mettre en œuvre un projet relatif à la gestion des menstrues, intitulé « Un kit pour ma dignité ». Pour une meilleure appropriation par les acteurs, le projet a fait l’objet d’un atelier ce jeudi 25 mai 2023 à Ouagadougou. Au cours de ce séminaire, le groupe de leaders du Burkina a également restitué le contenu de la « formation intense » qu’il a reçue à Niamey, et dont le projet sus-évoqué est l’un des prolongements.

« L’équipe du Burkina Faso a choisi de travailler sur une campagne de plaidoyer dénommée ‘’Un kit pour ma dignité’’, pour soutenir les femmes et filles vulnérables. L’idée est venue du fait qu’avec la dégradation de la situation sécuritaire, il y a beaucoup de femmes qui sont en situation de déplacement forcé, et il y en a qui se retrouvent à Ouagadougou, qu’on voit, certaines, aux feux tricolores. Donc, l’idée nous est venue de soutenir ces femmes et filles vulnérables, afin qu’elles puissent gérer de façon hygiénique, leurs menstrues ; parce que nous savons que la question des menstrues est un sujet assez tabou dans notre culture. Nous voulons travailler de sorte à ce que ces femmes et filles puissent, malgré les conditions défavorables dans lesquelles elles se trouvent, gérer de façon hygiénique leurs menstrues. La gestion hygiénique des menstrues va leur éviter aussi certaines infections et pathologies », a présenté le porte-parole du groupe de leaders du Burkina, Monique Dah.

Le PLS comprend cinq composantes : la formation intensive, le projet de groupe, le mentorat, le réseautage, l’atelier de restitution

Le projet va, pour commencer, être mis en œuvre dans la région du Centre, informe-t-elle avant de préciser : « Concrètement, le projet de plaidoyer a pour objectif central d’obtenir de l’Etat et de ses partenaires, une subvention de 75% des serviettes hygiéniques au profit des femmes et filles vulnérables en situation de mendicité d’ici à décembre 2024 ». Le plaidoyer va s’articuler autour de plusieurs activités, dont la réalisation d’un film pour contribuer à la sensibilisation sur le sujet.

Dr Albert Hien, responsable du bureau de la santé des adolescents et jeunes à la direction de la santé de la famille, représentant le secrétaire général du ministère en charge du genre, avec à sa gauche, Hortense Lougué de Eveil Pugsada et Monique Dah

La coordinatrice de projet du Centre d’information et de formation en matières de droits humains en Afrique, Monique Dah, a saisi l’opportunité pour lancer une invite à toutes les organisations qui travaillent pour les droits de la femme de façon générale, à prendre part au plaidoyer. Car, justifie-t-elle, le besoin est grand ; les femmes déplacées internes se comptant dans toutes les régions. « Il faut donc œuvrer à offrir à ces femmes et filles, une dignité », plaide Mme Dah.

Les participants à l’atelier sont des représentants de l’administration publique, des partenaires techniques et financiers, des organisations de la société civile

Pour mémoire, le Programme de leadership au Sahel (PLS), cohorte 2023, a vu la participation de sept leaders du Burkina, choisis à l’issue d’un processus qui a consisté en une sélection sur dossiers suivi d’un entretien individuel. Aux côtés des participants du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Niger, ils ont été soumis à une « formation intensive », du 18 au 26 février 2023, à Niamey (Niger).

L’atelier vise à permettre aux acteurs de s’approprier le projet, après leurs amendements et apports

L’atelier a donc été ponctué par la restitution de cette formation de Niamey et la présentation du projet du groupe : « Un kit pour ma dignité ».

O.H.L
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique