LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina : Octroi de 10% du volume data supplémentaire sur les forfaits classiques de connexion Internet mobile

Publié le jeudi 25 mai 2023 à 08h30min

PARTAGER :                          
Burkina : Octroi de 10% du volume data supplémentaire sur les forfaits classiques de connexion Internet mobile

COMMUNIQUÉ DE L’ASSOCIATION NATIONALE DES OPÉRATEURS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS (ANOTEL)

Les opérateurs de communications électroniques du Burkina Faso (MOOV AFRICA BURKINA FASO, ORANGE BURKINA FASO, TELECEL FASO) réunis au sein de l’Association Nationale des Opérateurs de Télécommunications (ANOTEL), ont été interpellés par les consommateurs au sujet de leurs préoccupations relatives aux services de communications électroniques.
L’ANOTEL a accueilli avec un grand intérêt les attentes exprimées par les consommateurs à qui elle tient à témoigner sa reconnaissance pour leur fidélité et leur compréhension.

L’ANOTEL tient à signaler d’emblée, que les préoccupations des clients bien que légitimes interviennent à un moment où les opérateurs de téléphonie mobile au Burkina Faso sont confrontés à de nombreuses difficultés et à des contraintes qui sont entre autres :

-  La crise sécuritaire et les saccages récurrents des infrastructures de télécommunications (plus de 800 sites à ce jour hors service du fait de l’insécurité) ;
-  L’impact direct de l’inflation sur les coûts de la fourniture du service au client, c’est le cas notamment du carburant ;
-  Le paiement des droits de passage aux réseaux de téléphonie des pays côtiers pour l’accès aux câbles sous-marins ; - L’augmentation de la taxe sur le chiffre d’affaires passée de 5% à 7% en 2020 ;

-  Le paiement des licences d’exploitation technologique auprès de l’Etat jusqu’à hauteur de quatre-vingt (80) milliards de Franc CFA par opérateur, il y a moins de trois (3) ans …
Malgré cette augmentation générale des coûts de production et des taxes, nous rappelons que les opérateurs n’ont opéré aucune augmentation des prix comme ce fut le cas dans certains pays.
Au contraire, le prix moyen de l’internet a enregistré une baisse significative entre 2020 et 2023.

En dépit, de ce contexte particulièrement difficile, après concertations avec les différentes parties prenantes, les opérateurs ont pris les mesures suivantes :
-  L’octroi de 10% du volume data supplémentaire sur les forfaits classiques de connexion Internet mobile ;
-  L’accompagnement des abonnés à l’usage des produits et services de communication électronique pour une meilleure expérience client ;
-  La mise en œuvre d’actions pour la réorganisation des offres commerciales afin de leur assurer une meilleure lisibilité ;

-  L’amélioration de l’assistance clients aussi bien dans les agences commerciales, les boutiques, qu’à travers les canaux de prise en charge à distance ;
-  Le renforcement des investissements, avec l’appui de l’Etat, par la réhabilitation des sites vandalisés et la couverture de nouvelles localités en vue de permettre à chaque Burkinabè de rester connecté sur l’ensemble du territoire.
Face à tant de défis, les opérateurs ont su rester résilients, grâce au soutien de l’ensemble des Burkinabè.

Le contexte socio-économique et sécuritaire actuel de notre pays nous commande à tous, de toujours privilégier la concertation et le dialogue sur toutes les questions d’intérêt commun.
Les opérateurs expriment toute leur gratitude à l’ensemble de la population pour la confiance renouvelée et réitèrent leur engagement à plus de résilience, en offrant une meilleure qualité de service, et ce, à des tarifs avantageux, tout en assurant l’équilibre économique du secteur.

Ouagadougou, le 24 mai 2023 Pour l’ANOTEL, le Président.

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Appel d’offre Ouvert Local pour CONTRAT CADRE DE RESTAURATION
Appel à candidature à la Compétition de plans d’affaires 2024