LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina Faso : La SONATUR reporte l’opération de commercialisation des parcelles sur le site de Ziniaré

Publié le jeudi 25 mai 2023 à 22h44min

PARTAGER :                          
Burkina Faso : La SONATUR reporte l’opération de commercialisation des parcelles sur le site de Ziniaré

La cérémonie qui devrait annoncer le lancement de la commercialisation des parcelles du site de la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) de Ziniaré a laissé place à un report. La cérémonie de lancement de cette campagne de commercialisation de ces parcelles en cours de viabilisation a tout de même eu lieu ce jeudi 25 mai 2023 à Ziniaré, en présence du ministre de l’urbanisme, des affaires foncières et de l’habitat Mikaïlou Sidibé, des autorités régionales et communales.

Le gouvernement de la Transition, à travers la politique nationale de l’habitat et du développement urbain, entend traiter avec plus d’efficacité et de responsabilité, la question de la gestion foncière, d’aménagement urbain et de logement au Burkina Faso. C’est pourquoi la SONATUR, en tant que branche technique du département en charge de l’urbanisme, s’active désormais à mettre à la disposition des populations des espaces urbains aménagés comme le site de Ziniaré, pour la réalisation de leurs projets immobiliers.

Le présidium lors de la cérémonie de lancement

La vente officielle des parcelles sur le site de Ziniaré a été reportée à la dernière minute. En effet, face au fort engouement suscité par l’annonce de la commercialisation des parcelles sur son site de Ziniaré et partant des risques potentiels de débordements que cela pourrait engendrer, la Société d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) annonce que l’opération de commercialisation desdites parcelles prévue du 25 au 27 mai 2023 est reportée à une date ultérieure. Elle rassure qu’une procédure de vente mieux adaptée au contexte sécuritaire et prenant en compte les différentes préoccupations relevées sera présentée dans les prochains jours.

Pour Mikaïlou Sidibé, ministre en charge de l’urbanisme, l’objectif de cette opération est de mettre à la disposition de la population burkinabè des parcelles aménagées, viabilisées pour leur permettre de vivre dans un cadre décent, sécurisé et à l’abri de toute spéculation foncière. « Cela rentre en droite ligne de notre politique au niveau du ministère et plus largement au niveau du gouvernement de mettre à la disposition des populations burkinabè des parcelles aménagées, un cadre de vie agréable, entièrement viabilisé mais aussi accroître l’offre en matière de logement.

Mikaïlou Sidibé, le ministre en charge de l’urbanisme a profité pour inviter les populations à toujours prendre des dispositions pour s’informer préalablement à l’acquisition d’une quelconque parcelle afin d’éviter d’investir dans des zones qui pourraient leur porter préjudice

La prolifération des zones communément appelées « zones non loties » constitue un véritable défi à notre niveau. Cela nous interpelle à augmenter l’offre en matière de parcelles mais aussi en matière de logements au profit de la population » a indiqué le ministre en charge de l’urbanisme.

Les participants à cette cérémonie

« Ce site représente pour le peuple burkinabè, une véritable opportunité pour ceux qui vont être bénéficiaires des différentes parcelles d’avoir un « chez soi ». Nous avons initialement prévu de coupler la cérémonie de lancement à la vente mais pour des raisons d’engouement suscité autour de l’opération et susceptible de provoquer des troubles à l’ordre public et au regard du contexte que nous vivons aujourd’hui, nous avons décidé de différer légèrement afin de nous donner du temps pour nous organiser mieux, pour trouver des mécanismes adaptés, adéquats pour pouvoir vendre dans la transparence totale afin de permettre à tout citoyen d’avoir l’égalité de chance », explique Mikaïlou Sidibé.

Tout en réaffirmant son engagement à accompagner la SONATUR, le ministre de l’urbanisme Mikaïlou Sidibé invite les populations à toujours prendre des dispositions pour s’informer préalablement à l’acquisition d’une quelconque parcelle afin d’éviter d’investir dans des zones qui pourraient leur porter préjudice.

Remise symbolique de dons aux personnes déplacées internes

Boureima Ouattara, directeur général de la SONATUR a tenu à présenter ses excuses et celles de l’ensemble de son équipe aux potentiels clients pour ces désagréments. Il rassure que les coûts restent les mêmes malgré ces changements. Les prix varient en fonction du type d’usage et de l’emplacement de la parcelle. Il a aussi profité de l’occasion pour remercier le premier responsable du département en charge de l’urbanisme, les autorités régionales, les autorités communales, les autorités coutumières et religieuses pour leurs différents accompagnements et leur engagement pour que ce projet voit le jour.

L’occasion a donc été mise à profit pour une remise de vivres et de savons aux personnes déplacées internes vivant à Ziniaré. En effet, la SONATUR a mis à la disposition des PDI, des vivres composés de 200 sacs de riz de 25 kg, 200 sacs de farine de 20 kg et 100 cartons de savon, d’un montant total de 5 millions de FCFA. La SONATUR a également remis un chèque de 10 millions de FCFA au ministre de l’urbanisme pour le Fonds de soutien patriotique et un autre chèque de 4 millions de FCFA au district sanitaire de Ziniaré pour la prise en charge sanitaire des PDI.

Boureima Ouattara, directeur général de la SONATUR rassure les clients potentiels qu’une procédure de vente mieux adaptée au contexte sécuritaire et prenant en compte les différentes préoccupations relevées suite à l’annonce sera présentée dans les jours à venir

« Cette action de solidarité s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociale de notre société dont la politique sociale est essentiellement axée sur l’utilisation durable des ressources, le soutien au secteur de la santé, le soutien aux collectivités territoriales et la protection de l’environnement. Ce soutien intervient naturellement à un moment où notre pays a besoin de la contribution de tous ses fils et filles au renforcement de la cohésion sociale pour une victoire éclatante sur le terrorisme qui nous endeuille depuis tant d’années », confie Boureima Ouattara, DG de la SONATUR.

Les bénéficiaires de ces dons par la voix de leur représentante Pauline Ouédraogo, ont remercié la SONATUR pour ce geste de solidarité à leur égard. Ils ont également remercié les autorités communales et régionales pour leur prise en charge depuis leur arrivée à Ziniaré. Les PDI ont également traduit leur gratitude et reconnaissance au gouvernement et aux FDS et VDP pour les efforts de reconquête du territoire national afin qu’ils puissent retourner dans leurs localités respectives.

La SONATUR offre un chèque de 10 millions de FCFA pour l’effort de paix

En rappel, le site de Ziniaré est situé du côté gauche le long de la route nationale N°3 en provenance de Ouagadougou, après la cité des forces vives. Il s’étend sur une superficie de 60 hectares, 444 parcelles dont 403 à usage d’habitation et 41 réservées aux activités commerciales y ont été dégagées. Tout citoyen burkinabè peut bénéficier de ces parcelles, tout en respectant les procédures d’attribution et les conditions de la SONATUR.

Les informations relatives à cette vente de parcelles sont disponibles au siège de la SONATUR à Ouagadougou, à la direction régionale de l’Ouest à Bobo Dioulasso, au conseil régional de Ziniaré ou aux contacts suivants : 25-30-17-73/ 79-41-01-00/ 70-20-00-62/ 77-00-13-49, etc.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
BEPC session 2024 au Nayala : 412 admis au premier tour