LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Cohésion sociale au Burkina : Une conférence publique pour promouvoir le vivre-ensemble

Publié le jeudi 25 mai 2023 à 22h10min

PARTAGER :                          
Cohésion sociale au Burkina : Une conférence publique pour promouvoir le vivre-ensemble

En marge de la 1ère édition de la Semaine régionale du vivre-ensemble du Centre qui se tient du 22 au 28 mai 2023, le gouvernorat de la région du Centre organise un conférence publique ce jeudi 25 mai.

Pour cette première édition, le thème retenu est : « Promotion du vivre-ensemble harmonieux dans un contexte de défi sécuritaire dans la région du Centre ».

Selon le gouverneur Abdoulaye Bassinga, cette semaine vise à rassembler les fils et filles de la région du Centre, sans distinction aucune, autour d’un idéal commun. « Nul n’ignore que notre tissu social de nos jours est fragilisé par une forte criminalité, l’incivisme, l’extrémisme violent et le terrorisme », a-t-il insisté.

Ainsi, toujours à en croire le gouverneur, la population doit travailler à maintenir un climat social apaisé afin de participer au développement économique et social de la région. « Cette conférence publique est une interpellation pour chaque composante d’apporter sa pierre à l’édification d’une région prospère, qui offre des conditions de vie meilleure à tous ses habitants », a-t-il indiqué.

Le gouverneur de la région du Centre, Abdoulaye Bassinga, souhaite que la population soit édifiée à travers cette conférence publique

Pour la représentante-résidente du PNUD au Burkina Faso, Dr Elsie Laurence-Chounoune, par ailleurs marraine de cette activité, c’est une initiative louable qui vient renforcer la cohésion sociale, l’un des axes du PNUD. « Comme on travaille dans la réconciliation nationale et comme on sait qu’on est dans un contexte fragile sécuritaire et humanitaire, c’était important qu’on s’associe et accompagne le gouverneur dans cette décision très honorable d’avoir une semaine sur le vivre-ensemble ».

« Ensemble, nous devons trouver des solutions pour renforcer nos liens, favoriser le dialogue intercommunautaire, cultiver la tolérance et l’acceptation mutuelle », a formulé le ministre Boukaré Zoungrana

En tant que première responsable du département en charge de la réconciliation nationale, la ministre Nandy Somé s’est réjouie de la tenue de cette conférence publique. « Toutes les crises socioéconomiques que notre pays a traversé ont eu un impact sur la cohésion sociale. Donc l’organisation de la semaine permet d’en parler, de rappeler aux gens qu’il est important qu’on puisse promouvoir les valeurs sociétales très importantes de notre pays pour que nous puissions œuvrer ensemble à lutter contre les conflits qui existent entre les communautés mais également contre l’insécurité », a-t-elle justifié.

Selon la représentante-résidente du PNUD au Burkina Faso, Dr Elsie Laurence-Chounoune, les acteurs sont obligés d’agir pour la cohésion sociale

Tout en saluant la tenue de cette conférence, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, le colonel Boukaré Zoungrana, a indiqué qu’elle est une occasion pour réfléchir, échanger des idées et partager des expériences fructueuses. Cette initiative ambitieuse participe à la mise en œuvre du pilier 4 du Plan d’actions pour la stabilisation et le développement qui est d’« œuvrer à la réconciliation nationale et à la cohésion sociale », a-t-il précisé.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique