LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Sécurité et navigation aérienne : L’ASECNA va continuer à appuyer et soutenir les efforts des autorités burkinabè

Publié le mardi 23 mai 2023 à 16h30min

PARTAGER :                          
Sécurité et navigation aérienne : L’ASECNA va continuer à appuyer et soutenir les efforts des autorités burkinabè

Ce mardi 23 mai 2023, en début de matinée, le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, a reçu en audience le Directeur général de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), Mohamed Moussa. Après avoir fait le point de la mise aux normes internationales de l’aéroport de Bobo-Dioulasso et de l’élection de notre compatriote Louis Bakiénon au poste de Secrétaire exécutif de l’AAMAC, il a marqué la volonté de l’ASECNA de continuer à appuyer et soutenir les efforts des autorités burkinabè dans le domaine de la sécurité et de la navigation aérienne.

A l’invitation des autorités, le Directeur général de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), Mohamed Moussa, séjourne au Burkina Faso.

Il a mis à profit son séjour pour échanger avec le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, sur les activités de l’agence en charge de la sécurité et de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar.

Sous son égide, a-t-il expliqué, l’ASECNA a évolué dans son organisation.
Selon lui, par exemple, à l’heure actuelle, le Président du conseil administration (PCA) est élu à la majorité absolue des Etats membres, ce qui n’était pas le cas auparavant.
"Il nous faut révolutionner l’ASECNA. Il faut que cette organisation soit réellement africaine et appartienne à 100% aux Africains", a-t-il exprimé.

L’autre sujet qui a meublé les échanges entre les deux personnalités est la mise aux normes internationales de l’aéroport de Bobo-Dioulasso.
"L’aéroport de Bobo-Dioulasso remplit aujourd’hui les exigences internationales, en matière de sécurité et de navigation aérienne. Nous sommes heureux de savoir que cet aéroport fonctionne 24h/24, avec des avions qui décollent et atterrissent à toute heure. Nous sommes heureux que cet aéroport puisse accueillir de gros porteurs et qu’il puisse servir au transport des produits burkinabè à l’international", s’est-il réjoui.

Le Directeur général de l’ASECNA a également informé le Chef du Gouvernement de l’élection de notre compatriote Louis Bakiénon au poste de Secrétaire exécutif des Autorités africaines et malgache de l’aviation civile (AAMAC).

Pour lui, cette élection est une victoire diplomatique à mettre à l’actif des autorités de la Transition.

"C’est une élection qui honore le Burkina Faso. Ce n’est pas un poste de nomination mais un poste électif. C’est un véritable plebiscite. Sur 17 pays votants, le candidat du Burkina Faso a obtenu 15 voix. C’est aussi le résultat de la qualité et du professionnalisme du nouveau Secrétaire exécutif de l’AAMAC", a-t-il fait savoir.
Par ailleurs, Mohamed Moussa a fait cas de la disponibilité de l’ASECNA de continuer à soutenir et à appuyer les efforts des autorités burkinabè dans le domaine de la sécurité et de la navigation aérienne.

Avant de prendre congé de son hôte, le Premier ministre a exhorté l’ASECNA à réformer certains de ses textes pour être en phase avec les réalités du moment.
"Il faut que les Africains se prennent en charge, sinon ils seront d’éternels assistés", a-t-il conseillé.

DCRP/Primature

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique