LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Bobo-Dioulasso : La délégation spéciale de la commune offre des vivres aux personnes vulnérables

Publié le mercredi 12 avril 2023 à 15h40min

PARTAGER :                          
Bobo-Dioulasso : La délégation spéciale de la commune offre des vivres aux personnes vulnérables

La commune de Bobo-Dioulasso a fait un don en vivres aux personnes vulnérables, aux Personnes déplacées internes (PDI), aux veuves et orphelins des membres forces de défense et de sécurité tombés sur le champ de bataille ce mercredi 12 avril 2023 à Bobo-Dioulasso.

Ce don d’une valeur de 12 millions 320 000 de francs CFA est composé de 170 sacs de 50 kilos de riz, de 170 sacs de 50 kilos de maïs, de 157 bidons de 5 litres d’huile. Une bonne volonté qui a demandé l’anonymat a ajouté à ce don 1 340 pagnes de trois pièces.

La somme de 1 182 000 de francs CFA, cotisée par les différents délégués de la commune de Bobo-Dioulasso et des 7 arrondissements pour contribuer à l’effort de guerre a été remise au colonel Moussa Diallo, gouverneur de la région des Hauts-Bassins.

Remise de don pour les veuves et orphelins des FDS

Pour Kassoum Djibo, représentant des PDI, de la province du Nayala, c’est une grande satisfaction de recevoir ce don qui vient à point. « Nous sommes très contents pour ce don qui va nous soulager surtout en ces temps difficiles que nous vivons. Nous remercions et bénissons les donateurs. Que la paix revienne au Faso et que nous remportons cette bataille contre le terrorisme », s’est exprimé Kassoum Djibo.

Kassoum Djibo, représentant des PDI

Selon le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso Adama Bidiga, par ce don, ils ont voulu à l’instar d’autres communes répondre à l’appel du président de la transition Ibrahim Traoré pour contribuer à l’effort de guerre.

« A travers ce geste c’est lancer un appel auprès aussi des autres collectivités qui certainement peuvent aussi apporter leur contribution à l’effort de guerre. Si l’ensemble des délégués des 351 communes contribuaient, nous serons à plus de 40 millions de francs CFA qui pourraient travailler à renforcer la mobilisation au niveau national. L’ensemble des dons en vivres pourrait faciliter la vie aux personnes vulnérables et aux veuves et orphelins des FDS tombés sur le champ de la bataille et également soulager les personnes déplacées internes qui, malheureusement, sont de plus en plus nombreuses au niveau de de la commune de Bobo-Dioulasso », déplore Adama Bidiga.

Adama Bidiga, président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso

Le gouverneur des Hauts-Bassins, le colonel Moussa Diallo, a pour sa part invité les uns et les autres à conjuguer les efforts à l’exemple de cette solidarité de la commune pour qu’à la fin de l’année 2023, le Burkina se voit totalement libéré. « Nous sommes dans cette dynamique et je pense que ça va aller », rassure le colonel Moussa Diallo. Il a également remercié les donateurs au nom du commandant de la 2e région militaire pour avoir pensé aux veuves des FDS. « Le commandant a pris acte et le produit va parvenir à qui de droit », a-t-il souligné.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique