LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Région du Centre-est : « Agissons pour nos villages » et ses partenaires solidaires des écoles et centres de santé

Publié le mercredi 12 avril 2023 à 11h00min

PARTAGER :                          
Région du Centre-est : « Agissons pour nos villages » et ses partenaires solidaires des écoles et centres de santé

Sadate Bikienga et l’association Agissons pour nos villages (AGV) ont effectué une tournée humanitaire le mardi 11 avril 2023 à Pouytenga, Koupéla et Rapadama. Il s’est agi d’inaugurer une infrastructure, de visiter des chantiers en cours et d’évaluer certains besoins pour des actions futures.

Il est 7h du matin dans la cour de l’école de Pissy du secteur 2 de Pouytenga (région du Centre-est). Au nom des anciens élèves de cette école, Sadate Bikienga, par ailleurs directeur exécutif de l’association Agissons pour nos villages (AGV), est venu remettre officiellement des toilettes deux postes. C’est le fruit d’une chaîne de solidarité, a-t-il justifié.

Pour Sadate Bikienga, ces écoles avaient un « besoin crucial » de latrines, car celles existantes n’étaient plus en bon état compte tenu des effectifs pléthoriques dus à l’afflux des élèves PDI (Personnes déplacées internes).
« Les latrines d’avant étaient suffisantes car les élèves n’étaient pas nombreux. Présentement, nous sommes à plus de mille élèves. Les autres latrines étaient usées et les élèves se soulageaient dans la cour de l’école et il n’y avait pas d’hygiène », a laissé entendre Haoua Tassambo, directrice de l’école Pissy C, avant d’égrainer un chapelet de doléances.

Après les latrines, Haoua Tassambo plaide pour l’installation des lampadaires à l’école Pissy C

Initier les enfants à l’hygiène

Après cette première étape qui a duré une vingtaine de minutes, cap a été mis sur le village de Zoore. Ici, il était question de lancer officiellement la construction des latrines de l’école de ce village. Profitant de cette occasion, le corps enseignant a organisé une visite guidée des lieux pour montrer la vétusté des bâtiments, construis dans les années 1980.

Le directeur exécutif d’AVG s’est ensuite rendu à l’école de Silminabin, toujours dans la même province de Kouritenga. Dans cette école, avec l’aide de l’ONG AISA International, l’association a rénové des toilettes six postes, redonné un coup de jeune à la cantine scolaire et fourni du mobilier (chaises, lave-mains, arrosoirs et articles).

Ce geste a été salué par le directeur de l’école de Silminabin de Pouytenga 2, Oumarou Minoungou. « Vous savez bien que l’hygiène est un facteur très déterminant dans l’éducation des élèves et s’il n’y a pas d’hygiène, c’est la porte à toutes sortes de maladies. Cela va donc permettre d’atténuer cette partie de point noir de l’école. Vous avez l’hygiène des enfants. Le fait d’inculquer cette notion va permettre de toucher du doigt par exemple les laves mains et le savon qui est un détergent », a-t-il développé.

Une photo de groupe du donateur et le corps enseignant de l’école de Silminabin

« Susciter l’esprit patriotique chez les plus jeunes »

L’école primaire Koupéla Nord est l’une des trois écoles à recevoir la construction de trois mâts pour le drapeau national. L’idée, selon le donateur, est d’inculquer aux futurs leaders du Faso l’esprit civique et patriotique à travers la montée et descente du drapeau national. « Ce projet vise à long terme à doter plusieurs centaines d’écoles du Burkina de mâts pour susciter l’esprit patriotique chez les plus jeunes », a indiqué Sadate Bikienga.

Le Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Rapadama, dans la région du Plateau-central, a été la dernière étape de cette tournée humanitaire. Dans ce centre dont la façade principale a été rénovée par l’AGV, M. Bikienga a fait un don d’une table d’accouchement.
Dans son engagement humanitaire, Sadate Bikienga a promis d’apporter un éclairage solaire à la salle d’accouchement et à toute la maternité pour alléger la souffrance des mamans.

« On profite pour interpeller tous ceux qui ont la possibilité d’accompagner, de se joindre à l’action gouvernementale pour que nous puissions apporter une pierre au développement de notre pays », dixit Sadate Bikienga

Focus sur l’éducation de la jeune fille

Cela fait une dizaine d’années que Sadate Bikienga s’est engagé dans l’humanitaire. « Nous avons décidé d’axer nos actions sur l’éducation. L’éducation, c’est la base de tout développement. Aucune nation ne peut amorcer le développement sans éducation. Nous avons compris cela et nous avons décidé de nous y investir », explique-t-il.

Et de préciser qu’un axe particulier est mis sur l’éducation de la jeune fille : « Quand vous avez une population à majorité composée de femmes et vous voulez vous développer sans impliquer d’une manière effective cette tranche de la population, je dirai que c’est un faux départ. Raison pour laquelle, dans notre action pour l’éducation, nous mettons le focus sur celle de la jeune fille ».

En plus de l’éducation, AGV intervient également au niveau de l’autonomie financière de la femme. Le troisième domaine, c’est l’eau potable. « A ce jour, c’est une vingtaine de millions qui a été investie dans la province du Kouritenga et également à Ouahigouya où nous avons, récemment en 2022, construit un forage pour des PDI », notifie Sadate Bikienga.

En plus de deux autres écoles, celle primaire Koupéla Nord a son mât de drapeau national pour ses élèves

Des actions au-delà du Kouritenga

Malgré les réalisations effectuées sur le terrain et les attentes qui persistent, l’association AGV se sent galvanisée. « Quand on regarde ce que les populations attendent de nous et ce qui est réalisé, il y a toujours un sentiment d’insatisfaction par rapport à ce qui est réalisé. Mais au moins, je dirai qu’il y a un sentiment d’encouragement parce que nous avons pu leur apporter au moins le peu que nous avons. » [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique