LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Jeune chambre internationale Ouaga Excellence : Une conférence pour booster l’entrepreneuriat agricole

LEFASO.NET

Publié le dimanche 2 avril 2023 à 23h44min

PARTAGER :                          
Jeune chambre internationale Ouaga Excellence : Une conférence pour booster l’entrepreneuriat agricole

La Jeune chambre internationale Ouaga Excellence, en collaboration avec l’Institut national de la formation et le Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales (SPONG), a tenu une conférence sur le thème « La Terre », le samedi 1er avril 2023 à Ouagadougou. Ce cadre de réflexion vise à motiver les jeunes à entreprendre dans le domaine agricole.

« Nous avons remarqué que de nos jours, la plupart des jeunes sont diplômés mais ils n’arrivent pas à avoir accès au boulot. Les jeunes qui se lancent dans l’entrepreneuriat sont confrontés aux difficultés liées à l’insécurité dans notre pays », a justifié la présidente exécutive de la Jeune chambre internationale (JCI) Ouaga Excellence, Astride Zombra.

Astride Zombra, présidente exécutive de la JCI Ouaga excellence.

Le panéliste Stéphane Bougouma, qui a été le principal communicateur de la conférence, a évoqué particulièrement le cas du sorgho. « Le sorgho représente près de la moitié de ce que les agriculteurs produisent. Ce qui veut dire que nous avons essayé de trouver un meilleur moyen de créer des chaînes de valeurs nouvelles sur des produits qui existaient déjà », a-t-il développé. Pour lui, le dolo, fabriqué à partir du sorgho, fait partie de l’histoire du Burkina.

Stéphane Bougouma, panéliste

« Aujourd’hui, face à l’urbanisation, nous avons essayé d’aller dans le côté plus moderne. Au sortir de cette conférence, les attentes sont un changement de mentalité entre autres. Nous parlons de chômage alors que la solution se trouve sous nos pieds », a poursuivi le conférencier.

Richard Ouedraogo, chargé de projet Spong

« L’agriculture, les ressources naturelles de façon générale, constitue totalement un service à part entière, un département au niveau du SPONG. Il en est de même pour l’éducation. Dans ce projet, nous soutenons l’amélioration des moyens de subsistance des communautés à la base qui sont très vulnérables, au regard des effets néfastes des changements climatiques », a déclaré le chargé de projet au SPONG, Richard Ouedraogo.

Carine Daramkoum
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sofitex Dédougou : Les producteurs de coton passent à la caisse