LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Gabon : Le mandat présidentiel sera illimité et le scrutin désormais à un seul tour

Publié le mardi 28 mars 2023 à 16h10min

PARTAGER :                          
Gabon : Le mandat présidentiel sera illimité et le scrutin désormais à un seul tour

Le projet de révision de la constitution a reçu le quitus de l’Assemblée nationale (sur 113 votes, six étaient contre et trois se sont abstenus). L’expérience des révisions constitutionnelles se poursuit donc avec le Gabon qui, contrairement à la tendance générale sur le continent africain qui tend à limiter le nombre de mandat présidentiel, opte pour le mandat illimité.

En attendant le passage du texte devant les sénateurs (2e chambre du parlement gabonais), les grands changements qu’on peut retenir sont que, désormais, le mandat du président de la République passe de sept à cinq ans. Le verrou de la limitation des mandats est supprimé et le scrutin présidentiel sera désormais à un seul tour.

Le mandat des sénateurs passe de six à cinq ans.

Le gouvernement estime que cette réforme électorale va assurer le renforcement de la démocratie et établir un climat apaisé pendant les consultations électorales au Gabon.

« Au Gabon, ces dernières années, et particulièrement depuis les soucis de santé du président Ali Bongo, la constitution a été modifiée plus d’une fois. En novembre 2018, c’est la Cour constitutionnelle qui la touchait. Évoquant ‘’une lacune’’, elle ajoutait un alinéa à l’article 13 pour pallier l’absence du président Ali Bongo Ondimba hospitalisé à Ryad. En décembre 2020, le projet adopté instaurait, en cas de vacance du pouvoir, un triumvirat. Soit, un intérim du président de la République assuré par trois personnalités : le ministre de la défense et les présidents des deux chambres du parlement. Si ces modifications avaient suscité des levées de boucliers, le projet adopté par le gouvernement le 3 mars 2023 devrait passer comme une lettre à la poste au parlement », décrit le quotidien d’information sur la vie du Gabon (Gabon Review).

Ces nouvelles réformes de la constitution ont été décidées lors de la concertation politique qui a réuni, en mi-février 2023, les acteurs politiques de la majorité et de l’opposition. Des partis de l’opposition ont cependant décliné l’invitation pour ce cadre, perçu comme « tentative d’escroquerie politique la plus grossière de l’histoire du Gabon ».

Les parties-prenantes ont exigé que les conclusions de ce cadre de concertation soient intégrées dans la constitution avant les élections générales (présidentielle, législatives et locales), annoncées pour se tenir dans l’année 2023.

Ces réformes sont, de l’avis d’observateurs, notamment des acteurs de l’opposition gabonaise, une façon pour le clan Ali Bongo (au pouvoir depuis septembre 2009) de tenter un passage face à un bilan mitigé qui ne plaide pas en sa faveur et une volonté de s’éterniser au pouvoir comme son prédécesseur Bongo père.

O.L.
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 28 mars 2023 à 16:41, par HUG En réponse à : Gabon : Le mandat présidentiel sera illimité et le scrutin désormais à un seul tour

    Pauvre Afrique.Comment un pays peut il appartenir a un clan seulement ? Comme on sait que malgré le parti au pouvoir n est pas sûr d avoir 50%, il faut faire tout possible pour le parti au pouvoir gagné le pouvoir même avec 10% des voix.Hum. La démocratie est un leurre pour beaucoup de pays africains.

  • Le 28 mars 2023 à 16:46, par Lom-Lom En réponse à : Gabon : Le mandat présidentiel sera illimité et le scrutin désormais à un seul tour

    Vive la démocratie française, que dise-je gabonaise ! Bravo Ali Bongo ! C’est aussi cela que MACRON est allé préparer lors de s a dernière visite et donc l’Opposition gabonaise avait juste en son temps ! Oh, France-Afrique quand tu nous tient ! Quand on pense que c’est le même scénario que les Français ont préparé au Burkina sous l’ère de Blaise Compaoré, heureusement que l’insurrection est venue balayer proprement ce stupide dessein de la droite française ! Dieu est vraiment Burkinabè ! A ce rythme, si jamais Ali BONGO veut empêcher les Français d’exploiter le pétrole et le bois, ils auront de bonnes raisons de monter une rébellion légitime pour le terrasser ! On attend de voir comment l’union Africaine peut se taire sur un tel forfait et vouloir donner des leçons de démocratie aux pays en lutte pour leur émancipation ! En attendant les Occidentaux vont encore se marrer de nous avec en tête notre grand ami RENAULT HELIE et KWILIGA ! ils auront de bonnes raisons de nous traiter et de nous "re-traiter" comme ils le veulent ! C’est vraiment honteux, c’est vraiment indigne et c’est innommable ! Héée, pauvre Afrique !

  • Le 28 mars 2023 à 17:00, par Jean En réponse à : Gabon : Le mandat présidentiel sera illimité et le scrutin désormais à un seul tour

    On a déjà joué dans ce film de truquages de constitutions et de modalités non-démocratiques de votes de la part des dictateurs !
    (comme par exemple Ali Bongo )

  • Le 29 mars 2023 à 08:21, par Cdp-bis En réponse à : Gabon : Le mandat présidentiel sera illimité et le scrutin désormais à un seul tour

    La France et Macron ont encore frappé très très fort ! On comprend ceux qui ont affirmé que Mr Macron était venu au Gabon pour preparer les élections au profit de Mr Ali Bongo ! Eh bien, c’est effectivement fait et la réélection de Mr Bongo est un acquis "ad vitam aeternam" ! Que dire de plus sinon que les souffrances des peuples sous colonie déguisée sont encore loin de s’estomper ! Le cas gabonais est vraiment une honte pour l’Afrique ! On attend impatiement les réactions du monde dit "civilisé" de l’Occident avec en tête la grande France des lumières, patrie de la démocratie et des Droits de l’Homme ! Dommage pour ce peuple gabonais ! L’Histoire s’écrira aussi un jour à Libreville !

  • Le 30 mars 2023 à 14:07, par Nongma En réponse à : Gabon : Le mandat présidentiel sera illimité et le scrutin désormais à un seul tour

    “”Afrique mon Afrique ,pauvre de toi avec de tel dirigeants ???????????????

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
10 ans de Maïdan : Des rêves qui ont abouti à un désastre
Guinée : Le gouvernement dissout par la junte
Russie : L’opposant Alexeï Navalny est mort en prison