Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La mémoire doit être un tremplin pour l’avenir.» Joseph Ki-Zerbo

Burkina : Des femmes animistes, chrétiennes et musulmanes à genoux à la Place de la nation pour la paix

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 27 mars 2023 à 21h58min
Burkina : Des femmes animistes, chrétiennes et musulmanes à genoux à la Place de la nation pour la paix

Réunies au sein du Regroupement des mères et filles du Faso, des centaines de femmes animistes, chrétiennes et musulmanes ont tenu un meeting, ce samedi 25 mars 2023 à la Place de la nation de Ouagadougou. Il s’est agi d’apporter leur soutien aux autorités nationales, aux FDS (forces de défense et de sécurité) et aux VDP (volontaire pour la défense de la patrie) pour la paix, la concorde et la cohésion sociale entre les fils et filles du Burkina Faso.

« Veuves et orphelins, victimes du terrorisme, nous mères du Faso sommes de cœur avec vous » ; « Tous unis pour la sécurité, la paix et le développement du Burkina Faso ». Tels sont entre autres les messages véhiculés au cours du meeting placé sous le thème : « Soutien aux autorités nationales, FDS et VDP pour la paix, la concorde et la cohésion entre les fils et filles du Burkina Faso ».

Selon la coordonnatrice générale du Regroupement mères et filles du Burkina, Andréa Sawadogo, les femmes se sont organisées de façon spontanée sans distinction d’ethnie ni de religion au nom des femmes du Faso. Cela dans le but d’interpeller le peuple burkinabè en vue d’un sursaut patriotique pour sauver le pays.

« Nous n’avons qu’un seul pays le Burkina Faso. Il est inutile de penser que si l’un s’exile, l’autre pourra occuper seul le pays », dixit Andréa Sawadogo.

« Sur un plan méthodologique, nous avons constitué un Comité d’initiative composé des femmes par composante des principales religions de notre pays à savoir : les représentantes de la communauté musulmane, les représentantes de la composante catholique, les représentantes de la composante protestante, les représentantes de la composante coutumière, traditionnelle et autres. C’est ce noyau qui a décidé de l’organisation du meeting du 25 mars. Nous n’avons été téléguidées par aucune officine politique, ni par des bailleurs de fonds qui aient financé notre organisation », a-t-elle expliqué.

Selon la coordonnatrice générale du Regroupement mères et filles du Burkina, Andréa Sawadogo, l’objectif global de ce meeting est de contribuer à sauver le Burkina Faso. Pour la réussite de cette activité, un comité d’organisation a été mis en place. Les femmes de différentes confessions religieuses ont été choisies, a-t-elle indiqué.
Au cours de ce meeting, les femmes ont témoigné leur soutien comme annoncé. Cinq femmes ont prononcé leurs discours en cinq langues (français, dioula, mooré, dagara et fulfuldé).

Remise symbolique de don de vivres et de vêtements aux personnes déplacées internes.

Agenouillées, les femmes ont souhaité que la paix revienne au Burkina Faso. « Nous n’avons qu’un seul pays, le Burkina Faso. Il est inutile de penser que si l’un s’exile, l’autre pourra occuper seul le pays. Abandonnons les rancœurs et cultivons la tolérance, le vivre ensemble et le pardon, car nous sommes un peuple et nous devons faire une concession pour accepter l’un et l’autre dans sa culture, sa religion, son ethnie. Déposez les armes ! Déposez les armes et donnons-nous la main pour retrouver la paix », a souhaité Andréa Sawadogo.

Au cours de cette activité, les femmes ont fait un don de vivres et de vêtements au profit des personnes déplacées internes. Après ce meeting, le Regroupement des mères et filles du Faso prévoit mener d’autres activités dans les jours à venir.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Secteur agro-sylvo-pastoral : 90 conseillers réfléchissent sur les stratégies de résilience
Burkina Faso : Un regroupement de femmes invite le président de la transition à les impliquer dans la lutte contre le terrorisme
Colloque international en hommage à Norbert Zongo : « En tant que département d’histoire, nous devons perpétuer la mémoire de ce héros », Dr Mahamadou Oubda
Burkina/Développement : Le Comité de pilotage de la politique nationale examine le rapport de performance de 2022
CEP session 2023 : 53 090 candidats à la conquête de leur premier parchemin dans les Hauts-Bassins
Sud-ouest : 17 405 candidats en lice pour le Certificat d’études primaires
CEP 2023 : La secrétaire générale de la Boucle du Mouhoun au contact des candidats pour les exhorter
Protection des droits des enfants au Burkina : Plan International à la recherche d’un allié, la presse
Burkina Faso : “Les Justes” appellent à un élan de solidarité internationale en faveur du pays
Formation avancée en épidémiologie et laboratoire de terrain, phase 2 : Expertise France investit plus de 2,5 milliards de francs CFA pour sa mise en œuvre
Burkina/Cybercriminalité : Son amour disproportionné la rend victime de son copain
Santé oculaire au Burkina : Campagne de masse gratuite d’opération de la cataracte au profit des populations de Boromo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés