LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

« Artex Vision » : Un projet de valorisation des tissus locaux du Burkina Faso

Publié le lundi 27 mars 2023 à 16h20min

PARTAGER :                          
« Artex Vision » : Un projet de valorisation des tissus locaux du Burkina Faso

A travers une conférence de presse tenue ce lundi 27 mars 2023, l’entreprise « Artex Industrie » a lancé officiellement son projet dénommé « Artex Vision », une idée de valorisation de tissus locaux. Le projet s’étend sur six mois et est financé par l’Union européenne et le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) pour un coût global de 35 millions avec une contribution de 6 millions de francs CFA de « Artex Industrie ».

La contribution des industries culturelles et créatives en général et particulièrement celles de la mode à l’économie du Burkina Faso n’est plus à démontrer. L’entrepreneuriat culturel est un « inépuisable » gisement de ressources, de création d’emplois et de revenus. C’est du moins l’avis de l’entreprise de mode « Artex Industrie ». C’est d’ailleurs partant de ce constat qu’elle a initié « Artex Vision ». « Artex Vision » est un projet calqué sur le modèle économique de son entreprise. Il consistera à faire la promotion des produits de son entreprise que sont les pagnes locaux « Koko donda » et « Faso danfani ».

Parce que, a laissé entendre le PDG de l’entreprise « Artex Industrie », Moumouni Compaoré, cette réalité est comprise par son entreprise qui, depuis sa création, s’est fortement investie dans la transformation locale des tissus du terroir en offrant aux Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur, une gamme variée de produits textiles.

« Artex Vision » est calqué sur le modèle économique de « Artex Industrie », selon son PDG, Moumouni Compaoré

D’une durée de six mois, ce projet sera meublé par plusieurs activités dont l’aménagement des boutiques de « Artex Industrie », des expositions-ventes et des défilés de mode. Les différentes activités se dérouleront dans les villes de Bobo Dioulasso et de Ouagadougou, Koudougou et de Koupéla. Le projet a été financé par le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) et l’Union européenne pour un coût global de 35 millions de francs CFA avec une contribution de 6 millions de francs de « Artex Industrie ».

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Crédit photo : Bonaventure Paré

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
BEPC session 2024 au Nayala : 412 admis au premier tour