LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

Publié le lundi 27 mars 2023 à 09h04min

PARTAGER :                          
Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

Dans ce communiqué parvenu à la rédaction de Lefaso.net, le gouvernement burkinabè informe l’opinion publique qu’il suspend la diffusion de la chaine de télévision France 24 du Burkina Faso.

Il reproche à la chaine française du groupe Média Monde d’avoir accordé une interview au chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) sur ses antennes.

Selon l’exécutif burkinabè, si la chaine ouvre ses antennes au premier responsable d’AQMI, elle ne fait pas seulement office d’agence de communication, mais elle lui offre aussi un espace de légitimation.

L’integralité du communiqué ci-dessous

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 27 mars 2023 à 09:22, par KANSIE Ollo En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Soutien total ! Ce fut en effet une entreprise choquante qui a laissé le monde entier sans réaction. Pendant qu’en France et même en Europe, on ne permet même pas la critique de la position diplomatique et militaire des occidentaux en Ukraine, on vient donner la parole au Chef d’une organisation qui a déclaré la guerre au monde. En France ça mériterait d’être qualifié d’apologie du terrorisme et traité comme telle... rappelez vous l’Affaire Dieudonne. Alors je salue La décision souveraine des autorités burkinabé. Ils vont finir eux même par se dévoiler tous a l’intérieur comme a l’extérieur un à un.

    • Le 27 mars 2023 à 11:41, par Indjaba En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

      Pour que notre voie porte et que notre colère contre France 24 soit entendue partout où ce media émet, il aurait fallu faire un droit de réponse. A ce droit de réponse, on pouvait envoyer un gros parleur, un gros communicateur, un gros malcauseur , qui allait mettre la France et France 24 à leur place et sur leur propre plateau. Cela aurait meilleur effet et cela nous permettrait de conserver au moins un media international de dernier recours. Tel que fait par le gouvernement, la portée sera minimum et cela n’impacte en rien ni l’image ni l’audience de France 24. Le communiqué de notre gouvernement ne sera porté que par notre RTB qui couvre à peine 60% du territoire national et aussi porté par les radios privées qui n’atteignent même pas les non lotis. RFI et France 24 seront toujours suivis partout et pourront même continuer à parler du Burkina sans que les burkinabè n’est accès à eux. Est ce stratégique ? En tout cas cette décision de suspendre RFI et France 24 sont intellectuellement accessible à notre rue. Mais est ce une décision stratégique ? Juste une question.

  • Le 27 mars 2023 à 09:23, par koh En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    grandement merci au gouvernement qui a pris cette sage et courageuse décision. BRAVO ENCORE BRAVO. C’EST ETRE RESPONSABLE. QUE LE TOUT PUISSANT VEILLE SUR LE PRESIDENT ET SUR SON GOUVERNEMENT. La patrie ou la mort nous vaincrons.

  • Le 27 mars 2023 à 09:33, par SANKSONE En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Ce n’était vraiment pas trop tôt, il le fallait vraiment.
    C’est inadmissible qu’une chaîne d’une telle aura se prévaut de ces genres de comportement je ne verse pas dans du populisme ,mais en toute franchise, le gouvernement est vraiment dans son rôle.

  • Le 27 mars 2023 à 10:02, par Bouzous En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    C’est tout mérité. Au suivant de ces messieurs en interne.

  • Le 27 mars 2023 à 10:13, par Renault HÉLIE En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Ce malheureux gouvernement putschiste ne rate pas une occasion pour montrer son dégoût de la liberté d’informer. On pourrait en déduire qu’il n’y aura jamais de liberté politique au Burkina Faso. Ça ne m’empêche pas de penser qu’il faut réprimer le terrorisme, et durement ! D’autre part, il est comique d’interdire une télévision qui est accessible par l’Internet.
    Il eût été plus astucieux de contrer cet interview par une déclaration intelligente.
    Un peu de finesse, que diable !
    Par exemple :
    « Untel, terroriste patenté, est bien connu pour attenter à la vertu d’êtres innocents, fillettes, enfants, chevreaux, brebis, garçonnets... Raté notoire, il se venge sur les civils burkinabè par les pires supplices ainsi que la dépravation sexuelle de ses sbires. »

  • Le 27 mars 2023 à 10:22, par WALY En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Quelle lenteur. En France 🇫🇷 et en Europe RT, SPUTNIK ont été INTERDITS à cause de la guerre en Ukraine 🇺🇦 et TIK TOK et HUAWEY connaissent des jours sombres pour d’autres raisons. Le Burkina prend malheureusement comme d’habitude l’exemple sur l’ancienne MÉTROPOLE. Que voulez vous, nous ne savons quimiter. Pour une fois c’est un organe français ? Ils ont choisi leur camp puisqu’ils donnent la parole aux chefs terroristes. Normalement le Niger, le Bénin, le Togo bref tous les pays qui souffrent de la guerre contre le terrorisme devraient suivre le mouvement. FRANCE 24 n’oserait jamais donner la parole à POUTINE sur ses antennes malgré la nécessité d’une information équilibrée. Mais que voulez vous, Kidal ne s’est pas sanctuarisé tout seul et ces africains généralement aux ordres n’oseraient pas depuis la mort de SANKARA. Seulement voilà, les GOITA et autres IB n’ont jamais connu la colonisation et se prennent pour des réincarnations de petits SANKARA. Ceci explique sûrement cela. Allons que France 24 fasse amende honorable et peut-être que.

  • Le 27 mars 2023 à 10:24, par Peace01 En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Soutien total. Je n’ai rien à ajouter. Que ces suspensions soient à vie. Nous avons enfin notre dignité
    Merci

  • Le 27 mars 2023 à 10:27, par Negblanc En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Wassim Nasr se délecte à chaque fois que les organisations terroristes attaquent au Sahel et ne se prive pas de démontrer en quoi nos pays sont incapables de faire face. Ils a les contacts des terroristes, communique pendant 2 ans avec eux et ça semble normal chez F24 ! Entre temps on voit bien le « cordon sanitaire « des médias français sur les africains qui osent critiquer la
    politique française en Afrique.

  • Le 27 mars 2023 à 10:36, par Gwandba En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Comment nos supers partenaires peuvent se comporter de la sorte ??
    Il n’est pas étonnant que certains pensent qu’ils ont quelques chose à voir avec l’apparition de ses assassins.

    Je suis finalement triste pour ce qui arrive à la France en ce moment même si je ne suis pas son premier amoureux comme certains. Voir la déchéance d’un pays ami comme elle me fend le cœur.

    A ses topes et vassaux dans nos murs, je vous en supplie faites quelques choses pour que les choses changent. Il est clair que nous ne reviendront plus aux fonctionnements passés mais elle peut se faire une mise à jour et être à la hauteur des réalités de l’époque.

    Nous ne voulons pas qu’elle sombre parce que c’est une amie.
    Il ne faut pas qu’elle sombre parce que certains d’entre nous sont liés affectueusement, amicalement, professionnellement etc...

    Aux naïfs qui se réfèrent toujours à la "factualité" venant des média français, je vous témoigne fraternellement mon sincère soutien dans cette période dure où tous s’écroulent pour vous car, vos fasses couches de certitudes s’effritent au contacts avec la véritable factualité. Pas celle masquée de maquillage et de rouge à lèvres.

  • Le 27 mars 2023 à 10:39, par AMADOU En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Dommages que ISSAKA OUEDRAOGO et autres valets de l’impérialisme Français ne soit en ligne pour commenter. On attend les propos de ABLASSÉ et de NAB qui croient comme on parle français on doit tout subir

  • Le 27 mars 2023 à 10:49, par MOISE En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    une suspension est faible, france 24 doit quitter le BURKINA à jamais

  • Le 27 mars 2023 à 10:53, par sabadokan En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Félicitations au Gouvernement pour cette sage décision. N’en déplaise à Newton Ahmed BARRY et autres mais par ces temps qui courent tout média qui agira comme RFI et France 24 subira le même sort qu’il soit national ou international. Il est temps que de l’ordre soit mis dans la communication sur le terrorisme.

  • Le 27 mars 2023 à 10:54, par Lesage En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Très bien vu merci a son excellence mon capitaine Traoré et son gouvernement

  • Le 27 mars 2023 à 10:56, par Sakisida En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    No comment. Très bonne décision de la part du gouvernement. Mieux vaut tard que jamais.

  • Le 27 mars 2023 à 11:05, par france dehors En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Mille fois BRAVO au Capotaine IB, je suis tres tres content !!! Les imperialistes doivent savoir que le Burkina Faso n’est pas a vendre !
    La patrie ou la mort nous vaincrons !
    Fier d’etre BURKINABE !!!!

  • Le 27 mars 2023 à 11:10, par Kassenabu En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Ce n’est pas en mettant un mouchoir sur un problème qu’on le fait disparaitre....

  • Le 27 mars 2023 à 11:11, par Lom-Lom En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Je m’y attendais et si ce Gouvernement ne le faisait pas, ça allait être trop grave ! Je craignais plus pour le timming mais là aussi, je pense que c’est le bon sinon, certains allaient crier que c’est une réaction épidermique. Je suis également d’accord pour le contrnu et le ton mesuré du communiqué ! On attend maintenant les braillards et autres journaleux qui vont encore crier "urbi et orbi" que le gouvernement burkinabe est entrain de museler la presse et le droit à l’information. C’est leur droit de la dire et après ! "S’ils sont forts, qu’ils fassent leur coup d’Etat et qu’ils installent la Direction de France 24 et RFI" ! En attendant ces mêmes medias peuvent continuer l’apologie du terrorisme comme d’habitude. On saura se defendre avec nos moyens !

  • Le 27 mars 2023 à 11:17, par lili En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Mes félicitations au gouvernement. C est une décision qui a bien trop tardé à être prise. On ne peut donner sa caution à l un des plus grands chefs terroristes au monde, lui ouvrir ses antennes, lui permettre d avoir un moyen de communication comme F24 et dire au monde que la France n est pas de connivence avec les terroristes. Bientot, c est la France elle même qui devra être bouter dehors.
    Mes félicitations au gouvernement et au Président. Surtout, il faut intensifier les offensives. Il ne faut point laisser de jour ou ces terroristes/jihadistes ne soient traqués et carbonisés.

  • Le 27 mars 2023 à 11:22, par Sacksida En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Ecoutez, c’est clair et le Visionnaire President Thomas Sankara disait : Un Monde ou l’Humanite est tranformee en Cirque, dechiree par des Luttes multiformes entre les Grands et les Semi-Grands, battue par des Bandes Armees, soumise aux Violences et aux Pillages. Un Monde ou des Nations, se soustrayant a la Juridiction Internationale, commandent des Groupes de hors la loi, vivant de rapines, et organisant d’ignoble trafics, les fusils aux Mains. Nous avons toujours dit que le Terrorisme et le Grand Banditisme desastreux sont des executants de l’Imperialisme Occidental, Neocolonial et leurs Valets Locaux Africains. Blaise Compaore et ses Accolytes Criminels sont des Causes Structurelles du Terrorisme au Burkina Faso. Donc, minables et Pauvres Enfants du Pays qui s’enrolent contre leurs Pays Respectifs ne sont que des Victimes d’un Systeme decadent Externes et Internes provoque par des Grands Bandits et Criminels Satanique qui Gouvernent le Monde et pour leurs Seuls d’Exploitation des Richesses Nationales Concretes Africaines. C’est pourquoi nous disons de renomer le MPSR en "Mouvement Populaire Socialiste et Revolutionnaire" du Burkina Faso..Ainsi pour amener la Lutte Revolutionnaire contre tous les maux graves qui minent notre Peuple Burkinabe et Africain pour la Liberte et la Democratie Populaire. C’est la Seule Solution Pertinente et Adequates Endogenes. Salut

  • Le 27 mars 2023 à 12:32, par Lom-Lom En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    A lire les commentaires de certains internautes, ils semblent être assommés et déroutés par une petite décision du Gouvernement d’un petit pays le Burkina Faso. Pourquoi cette haine pour le Burkina si cette décision n’a pas d’impact sur leur vie ? En attendant, nous souhaitons que RFI et France 24 aullent donner la parole à Vladimir Poutyne, au président nord-coréen et au president chinois !

  • Le 27 mars 2023 à 13:11, par WALY En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    @Renault Helies, ainsi la France 🇫🇷 et les pays occidentaux ont pris une décision idiote en supprimant RT et SPUTNIK qui sont tout aussi accessibles par INTERNET. Ils auraient été plus intelligents de faire ce que vous conseillez au gouvernement burkinabé. Que voulez vous nous sommes de grands enfants incapables de réfléchir, donc nous imitons tout ce que nos maîtres français font. Dommage que cette fois ça tombe sur France 24 la vitrine de la France. C’est pour ça qu’on dit ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse. Mais la mise en valeur de AQMI a porté ses fruits, Olivier Dubois est libre. Il pèse plus que les 80 millions de sahéliens qui souffrent des attaques des terroristes.

  • Le 27 mars 2023 à 13:12, par WALY En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    @Renault Helies, ainsi la France 🇫🇷 et les pays occidentaux ont pris une décision idiote en supprimant RT et SPUTNIK qui sont tout aussi accessibles par INTERNET. Ils auraient été plus intelligents de faire ce que vous conseillez au gouvernement burkinabé. Que voulez vous nous sommes de grands enfants incapables de réfléchir, donc nous imitons tout ce que nos maîtres français font. Dommage que cette fois ça tombe sur France 24 la vitrine de la France. C’est pour ça qu’on dit ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse. Mais la mise en valeur de AQMI a porté ses fruits, Olivier Dubois est libre. Il pèse plus que les 80 millions de sahéliens qui souffrent des attaques des terroristes.

  • Le 27 mars 2023 à 13:45, par warzat En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Fini le ton jubilatoire d’une chaine dite francophone qui annonce la fermeture d’écoles et d’administrations pour cause d’insécurité comme si dans ces écoles et ces administrations la langue enseignée et le langage véhiculé est autre que le français.
    Une chaine où le spécialiste du terrorisme au sahel le barbu W. Nasr dont le faciès fait peur est au courant de tout même quand les chefs terroristes vont aux chiottes.
    Tant pis pour cette chaine, seuls les points de vue avisés et surtout objectifs et non influencés de Gauthier RYBINSKI me manqueront.

  • Le 27 mars 2023 à 13:52, par Renault HÉLIE En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Tiens, à l’occasion, j’ai appris des trucs et des machins sur l’immonde vipère lubrique interrogée par F24 :
    1) C’est un blanc bien blanc, comme la plupart des Algériens. On se demande ce qu’il f**t au Burkina, ce n’est pas vraiment son douar d’origine.
    2) C’est un algérien. Je croyais que l’Algérie est un pays frère du BF, hé, hé. Soyons sûrs que l’Algérie aimerait le transformer en merguez bien épicées avant de le donner à manger à un chien galeux.
    Question :
    Comment diantre arrive-t-il à circuler, si ce n’est avec des papiers fournis par un pays arabo-musulman ? À mon avis, il a une base de départ confortable en Libye sous contrôle turc, avec une belle villa princière pour ses esclaves et concubines.
    3) Il se réjouit ouvertement du départ de Barkhane, qui avait liquidé en beauté son prédécesseur par le fer et par le feu. C’est un honneur indirect aux troupes de Barkhane, hé, hé. En tout cas, depuis le départ de Barkhane, il se sent nettement moins en danger, le bougre ! On le comprend, c’est beau la vie de prince avec de jeunes captives bien fraîches.

    • Le 27 mars 2023 à 15:11, par Peuple Insurgé En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

      C’est tout ce que vous avez dit dans ce post là qui trahit la complicité entre aqmi et la France. Moi ça ne m’étonne pas.

    • Le 27 mars 2023 à 18:50, par Raso En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

      Cette vermine est effectivement un "blanc". Hélas, les africains noirs que nous sommes sont habitués à nous entre-tuer pour servir les autres. On l’a vu quand des noirs pourchassaient et enchaînaient d’autres pour les vendre aux esclavagistes, on l’a vu avec les colonnes telles que Voulet-Chanoine composées majoritairement de noirs commandés par une poignée d’officiers blancs. On l’a et on le vois toujours depuis la soi-disante décolonisation avec les préfets nommés depuis Paris que se disent présidents et écrasent en son nom leur compatriotes noirs. On le voit aujourd’hui avec des noirs qui n’hésitent pas à massacrer leur frères, voisins noirs au nom d’un groupe sous la gouverne d’un blanc algérien.

  • Le 27 mars 2023 à 14:22, par Nabiiga En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    RÉLIGION ORGANISÉE N’EST PAS UNE AFFAIRE DE DIEU MAIS D’INFLUENCE ET EST COLONISATRICE :

    Lorsque Nabiiga soutient que cette histoire de Chrétienneté, d’Islam et que sais-je, ne sont que des histoires et n’ont rien à faire avec un quelconque dieu mais des mouvements d’influence culturelle et sont colonisatrices et donc esclavagistes, il entend bien ce qu’il avance. Point !!!

    - Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) que veut-il dire ?.
    - Pourquoi la Tunisie nous a chassé récemment de chez lui et non pas les marocains, Algériens et autres ressortissants des autres pays dans cette région-là ? C’est parce qu’on n’est pas Maghrébins ; nous n’y appartenons pas. bref, ils nous ont prié de rentrer chez nous car chez eux en Tunisie, ce n’est pas chez vous. Chez vous c’est le Burkina, la Guinée la Côte d’Ivoire et j’en passe.

    - Cela étant, pourquoi alors faut-il nous mener une guerre dite de Dieu au point de tuer toute personne qui n’est pas musulman. La réponse est claire ?

    Cette guerre a pour objectif de nous Islamiser car qui dit islamiser, dit culture arabe : Que l’arabe remplace mon cher et riche mossi, que je cesse de manger gonri, que je m’habille, que je raison comme un arabe et pourquoi pas, prie au Dieu d’arabe ; tenez-vous bien, non pas en mooré, mais en arabe car ce Dieu arabe à qui nous devons prier ne comprend qu’arabe donc, du coup, vivez comme les arabes, priez au Dieu arabe en arabe mais pas sûr que vous entrerez au ciel car impossible d’établir une ligne de communication. Le Dieu arabe ne comprend pas mooré, moi, moaga, je ne comprends pas non plus l’arabe sauf les versets du coran que je cite sans même comprendre le sens de ces versets.

    Sinon, comment peut-on comprendre que AQMI nous mène une guerre alors que nous ne sommes pas magrebins ? Le nom tetanisant de cet acronyme en dit long sur qui son combat concerne : le Magbreb. Si les combattants d’Allah viennent jusqu’à Ouaga dans le territoire d’un autre chef, c’est pour s’imposer d’où, ma conviction selon laquelle la réligion est beaucoup plus une question d’influence qu’une affaire de Dieu.

  • Le 27 mars 2023 à 14:43, par WALY En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    @REnault Helies, vous êtes sûr que c’est un pays arabo musulman qui lui fournit des papiers ? Êtes-vous sûr qu’il en a d’ailleurs besoin pour crapahuter dans le désert ? Ou bien pensez vous que de temps en temps il passe à Orly ou dans un autre aéroport où on épluche vos papiers ? Dites nous tout ce que vous savez. Vous êtes sûr qu’il se sent plus en sûreté avec le départ de Barkhane qui l’a peu inquiété depuis des années ! Maintenant les vecteurs aériens ne sont plus la propriété exclusive de la France qui pouvait déceler même un dromadaire dans le désert, mais pas les convois de centaines de pickups terroristes. Maintenant ce sont les maliens, nigériens, burkinabé etc qui maîtrisent les airs. Quand ils pourront déceler un pickup dans le désert votre algérien blanc aura plus de soucis à se faire qu’avec Barkhane. D’ailleurs qu’importe sa couleur ? Ce n’est pas l’entraîneur de l’équipe de France 🇫🇷 qui me dira le contraire. Allez c’était une plaisanterie de mauvais goût.

  • Le 27 mars 2023 à 14:44, par WALY En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    @REnault Helies, vous êtes sûr que c’est un pays arabo musulman qui lui fournit des papiers ? Êtes-vous sûr qu’il en a d’ailleurs besoin pour crapahuter dans le désert ? Ou bien pensez vous que de temps en temps il passe à Orly ou dans un autre aéroport où on épluche vos papiers ? Dites nous tout ce que vous savez. Vous êtes sûr qu’il se sent plus en sûreté avec le départ de Barkhane qui l’a peu inquiété depuis des années ! Maintenant les vecteurs aériens ne sont plus la propriété exclusive de la France qui pouvait déceler même un dromadaire dans le désert, mais pas les convois de centaines de pickups terroristes. Maintenant ce sont les maliens, nigériens, burkinabé etc qui maîtrisent les airs. Quand ils pourront déceler un pickup dans le désert votre algérien blanc aura plus de soucis à se faire qu’avec Barkhane. D’ailleurs qu’importe sa couleur ? Ce n’est pas l’entraîneur de l’équipe de France 🇫🇷 qui me dira le contraire. Allez c’était une plaisanterie de mauvais goût.

  • Le 27 mars 2023 à 16:26, par Bigbale En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    "Ce sont justement les jeunez captives bien fraîches" décrites par notre ami @ Reanult HELIE qui sont entrain d’échapper aux négriers de tous bords et cela fait mal ! On attend encore que MACRON demande des explications à Ibrahim Traore pour avoir fermé France 24 et RFI au Burkina ! S’il ne le fait pas c’est qu’il est vraiment débordé et traumatisé par les "futurs retraités français" qui trouble son sommeil ! Faut pas qu’il devienne fou comme HITLER à force de se gaver de médicaments ! Les français doivent savoir qu’un president qui a une retraite bien confortable et qui n’a pas de rejetons, s’en fout de la retraite des autres ! Je dirai que c’est bien fait pour les français ! En attendant sans France 24 et RFI, les Burkinabe vivent !

  • Le 27 mars 2023 à 17:11, par jeunedame seret En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    ALLELUAH....ALLELUAH...france 24.. ou vive picotement.. ZIP.. ZIP !! Une autre démangeaison arrêtée. Allah est grand ! Et BRAVO au gouvernement des hommes intègres !!

  • Le 27 mars 2023 à 19:02, par Ka En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    ’’’’’’’’’’’’’’’Il reproche à la chaine française du groupe Média Monde d’avoir accordé une interview au chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) sur ses antennes.

    Selon l’exécutif burkinabè, si la chaine ouvre ses antennes au premier responsable d’AQMI, elle ne fait pas seulement office d’agence de communication, mais elle lui offre aussi un espace de légitimation.’’’’’’’’’’’’’’’’’’

    Messieurs le gouvernement de la transition, je vous comprends parfaitement, car, ‘’’’’’’’’’’’’ souvent il n’est pas productif de laisser les journalistes écrire impunément N’IMPORTE QUOI ou recevoir n’importe qui pour un interview ! Nous avons vu un responsable d’un parti politique a la RTB dire que l’arabe doit être enseigner au Nord du Burkina, pendant ce temps les terroristes enlevaient les enseignants en Français et les tuaient.’’’’’’’

    Oui il y a une déontologie, si elle n’est pas assortie de mesures réellement contraignantes et appliquées, où va-t-on ? C’est la même chose en matière de diffamation : est-il préférable de faire un procès aux journaux et journalistes auteurs de propos diffamatoires (ce qui, en général, leur fait une publicité monstrueuse) ou de laisser les mensonges circuler ? Souvent, un démenti ou un "droit de réponse" passe inaperçu ou, pire encore, ne fait que renforcer la suspicion auprès du public.

    Mais ici, ce qui ne regarde que Ka, vous déraillez en s’attaquant a France 24, avec cet interview dont nous pouvons avoir des pistes pour concerne ce criminel qu’on veut neutraliser. "calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose !" En lisant les contributions des internautes de mauvais foi, 99% comme l’internaute ‘’’’’France dehors’’’’’ vivent à l’étranger et peuvent capter France 24.

    • Le 28 mars 2023 à 00:54, par france dehors En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

      Salut vieux Ka, france dehors est ex verite no1 vivant acctuellement au Burkina !!!! Un internaute s’inquietait si tout va bien et voila que moi aussi je commence a m’inquieter !!!!!! Est-ce la vieillesse ?????

    • Le 28 mars 2023 à 08:30, par caca En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

      Vieux Ka Salut !
      Ici et dans ce contexte précis, je ne te suis pas. France 24 se méfie de publications fortuites en France et n’interviewent pas les terroristes qui combattent contre la France. Les médias Russes sont fermés en Frances également. Donc c’est à ce média de faire beaucoup attention dans la communication. On a tous fait les mêmes écoles de communication et de journalisme. Je ne vois pas l’intérêt à ce média que le Burkina tombe complétement dans un infernal de violence des terroristes.
      Il n’y a jamais un fortuit à un journaliste de s’intéresser à un sujet bien donné pour la communication. Les journalistes homosexuels parlent toujours de l’homosexualité. >Un journaliste n’est jamais neutre dans ses recherchent de communication.

  • Le 27 mars 2023 à 20:57, par Basikodo En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Quand l’Afrique se réveillera de cette léthargie mortifère, qui dure depuis des siècles, elle se fera toujours respecter sur la scène internationale. Depuis que le Mali et le Burkina ont suspendu les accords de coopération avec l’ancienne métropole, vous noterez que chaque fois que les armées de ces deux pays essuient des escarmouches avec les terroristes puants, financés et entretenus à bons escients, les médias de l’ancienne métropole sont les premiers à jubiler sans retenu. Des dizaines de soldats de l’armée régulière abattus par des djihadistes et non terroristes, etc. Par contre, quand les armées des deux pays neutralisent des centaines de terroristes, ils ont les becs cousus. Quel cynisme !!!! Comprendra qui voudra !!!!

  • Le 27 mars 2023 à 20:57, par Delarocque En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Plus facile de fermer France 24 que de rouvrir les 6 000 écoles fermées à cause des terroristes. Source : ONG norvégienne, pays qui n a jamais colonisé qui que ce soit.

  • Le 28 mars 2023 à 07:52, par Pimus En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Nous commençons au Burkina Faso à sortir petit à petit de notre naïveté légendaire. Pour ma part, l’interview accordée au chef terroriste d’AQMI n’était que la contrepartie à payer par le Président Macron afin d’obtenir la libération du journaliste Olivier Dubois. Cette émission accordée au chef terroriste est tellement compromettante pour F24 qu’il fallait un grand enjeu pour s’y aventurer. Je ne crois pas du tout aux coïncidences et si je me trompe, qu’on me démente, preuves à l’appui.

  • Le 28 mars 2023 à 08:21, par Manna En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    L Algérie qui est encore sous l’emprise de la France à 100%, à cause de ses richesses et ses ressources, la France ne l’a jamais, ce n’était pas une colonie mais une continuation de la France sur le continent, donc ce pays continue à servir la France en Afrique, ils ont mis un régime militaire à leur solde pour toute leur sale besogne comme créer des groupes terroristes dans la région subsaharienne, encore une fois pour que la région reste sous emprise et tous les moyens sont bons. Je suis fière de nos frères burkinabé pour cette initiative, en principe nous africains francophones devrons boycotter tous les produits français à commencer par la langue, tant que nous parlons français la France nous considérera comme ses colonies et nous faisons sa force, il est temps de joindre le train de la langue anglaise qui offre plus d opportunités et il est temps aussi d arrêter d’envoyer nos enfants étudier chez eux et la France perdra toute la force qui lui reste. la France a eu le président le plus nul diplomatiquement dans l’histoire de la république française ; il est visqueux, léger et se croit plus intelligent que le commun des mortels. J espère que d autres pays suivront, c’est une chaîne vraiment détestable et le pire c’est que la plupart des journalistes sont africains, majoritairement des algériens.

  • Le 28 mars 2023 à 10:10, par Emmanuelle En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    J’ai honte ! Honte de ce reportage ! Mais ils sont vraiment stupides à France 24 ou bien ? C’est lamentable ! Ils ne peuvent plus mettre, eh bien tant pis pour eux en tout cas !

  • Le 28 mars 2023 à 15:02, par Ka En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    ’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’Aux’’’’’’’’’’’’’’’’’’ internautes caca et France dehors : La seul chose que j’apprécie des pays démocratiques qui réfléchissent deux fois avant d’agir, c’est leurs intelligences dans la diplomatie pour faire avancer les choses a ne citer que le développement et la liberté d’expression. Si vous m’aviez bien lu, j’ai dit que s’attaquer à France 24 est un déraillement total, car avec une interview comme celle-ci nous pouvons apprendre des renseignements pour coincer le plus grand criminel du monde qui est le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

    Mes chers internautes, depuis un certain temps notre premier ministre a un seul objectif concret ‘’’’’’’’’’copier le Mali !’’’’’’’ Mais est ce que le Mali a interdit France 24 sur cette affaire ? Le mali nous montre avec son silence Radio qu’il est plus intelligent et veut avoir plus de renseignements à travers France 24 de ce chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI afin de le coincer.

    Se précipiter couper l’arbre par le tronc et cueillir ses fruits oubliant qu’il ne pourra plus produire, comme me disait un malien, est d’être bêtes et moins intelligent. RFI, France 24, il ne manque que TV5 qui nous donne des nouvelles des impérialistes qui veulent nous taraudé à fond. Non ‘’’’’France dehors’’’’’’’ un vieillard qui perd sa mémoire est une bibliothèque qui commence à bruler, et ce n’est pas mon cas.

    Pour Ka, le Burkina devait faire comme le Tchad, la Mauritanie, le Mali, et tous les autres pays du Sahel qui laissent la France tranquille pour la dire qu’ils comptent sur eux-mêmes. A quoi intéresser les émissions de France 24 si la France ne compte plus pour vous ? Cette France qui se croit Dieu sur terre pour le contenant Africain ! Elle rigole de cette suspension de France 24 en disant qu’elle a marqué un point contre le Burkina. Bon Dieu arrêtez votre enfantillage, car je doute que cette provocation vienne de la direction de France 24, mais un mot d’ordre du plus haut sachant qu’un des pays du sahel moins intelligent se ridiculisera aux yeux du monde entier. Le Burkina depuis son indépendance à cause de sa fierté n’a jamais copier un autre pays pour se développer, ni interdire aucune radio ou télé d’un autre pays sur son territoire, même au temps du régime de la RDP.

    Conclusion : Quand a vous deux, j’ai toujours pris plaisir de vous lire, mais a présent je vous condamne et vous classe parmi de ces Burkinabé internautes peu courageux, qui n’initient rien, mais qui sont très alertes pour briser le rêve des autres qui osent. L’histoire du Burkina de 2023 impose un réveil à ses fils et à ses filles. Et cela dans la démocratie qui est devenu la racine du développement mondiale. Mais ceux comme vous qui connaissent là où est la vérité mais jouent l’autruche pour envoyer le Burkina dans le mur, ne sont que des fossoyeurs. Si seulement vous êtes sur le forum pour encourager ce réveil et cette prise de conscience comme vous savez me contredire quand je dis que les journalistes de France 24 connaissent la déontologie mais ont reçu un mot d’ordre venant de la haut, on y gagnerait, car, après tout, vous ne manquez pas de talents.

  • Le 29 mars 2023 à 08:52, par caca En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    Vieux Ka ! Le complexe d’infériorité est le propre du Burkinabé qui supporte mal une critique. L’esprit patriotique burkinabé aime plutôt les appréciations que les remarques. Depuis 2014 avec la lutte contre la modification du projet de l’article 37 et jusqu’à la chute du président Blaise Compaoré, beaucoup sont des burkinabé qui croyaient que le problème est individuel et familial. Depuis lors le pays peine à se remettre et s’en prend à toute personne de l’intérieur comme à l’extérieur qui ose dire le contraire. Les représentants de la France devaient savoir que le vent de l’amitié avait changer de direction. Si les journalistes de France avaient compris le changement du logiciel, ils devaient mettre la déontologie et l’éthique dans la communication et l’information concernant le terrorisme dans ce pays qui reste quand même victime. Qu’avaient nous fait à des algériens pour mériter une horde de l’hydre terroriste ? Si c’est le Mali ou le Niger, je peux comprendre avec la question Touareg. Etant donné que les médias français aux amis français pourquoi cette information dans un interview d’un terroriste s’en prend à notre sans motif ? France 24 doit aussi un profil bas dans l’information qui donne aux auditeurs du monde entier. Quand ta tante change de mari, tu dois aussi changer le parent à plaisanterie. Le gouvernement malgré ses défauts ne s’en prend jamais des ONG française qui se conforment aux nouveaux autorités, bien qu’ils ne sont pas crédibles.

  • Le 29 mars 2023 à 20:30, par Ka En réponse à : Médias : Le gouvernement burkinabè suspend la diffusion de France 24 sur l’ensemble du territoire

    ’’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’’’’’’ Caca : Pourquoi revenir sur l’insurrection du 30 et 31 Octobre 2014 ? Par occasion, je vais te raconter une petite histoire de souvenir d’étudiant. ’’Dans les années 68 une année de révolte des étudiants en France, c’était le moment ou moi et mes promos arrivaient dans la capitale Française : A cette époque avoir un ami Français pour les connaissances de la culture était facile. Mon premier ami Français s’intéressait au journalisme jusqu’à son dernier poste était le Directeur d’un journal : Et c’est lui qui m’a dit en parlant du régime de De gaule, qu’un régime qui refuse d’entendre les critiques, et, pire, qui les fait taire par tous les moyens possibles et imaginables, n’a aucun avenir : car, l’alternance n’est pas une fin en soi et encore moins un projet de société ou un programme de gouvernement.

    Et quand Blaise Compaoré et ses mauvais conseillers s’entêtaient pour violer l’article 37, sur ce forum je les disais d’écouter le peuple car un régime qui refuse d’écouter son peuple surtout au Burkina n’a aucun avenir. Apres le 31 Octobre un des conseillers m’a dit, il était mieux de vous écouter vous les internautes de bonne foi car vos contributions etaient bien lu a Kossyam. Nous avons continué avec la première transition. Michel Kafando, Zida, Roch Kaboré, Damiba, et maintenant Traoré avec un premier Malien qui vend le Burkina.
    Oui caca, en tant qu’un pro-démocratique, je suis d’accords avec toi qu’a un certain moment, le souffle de la démocratie s’est s’arrêté dans le pays des hommes intègres.

    Malheureusement, je confirme que malgré cet air de démocratie que tu veux parler, depuis la fin de la révolution d’août 1983, le Burkina Faso s’est engagé dans un système de libéralisation sauvage au plan politique et économique qui a progressivement détruit les fondements de sa particularité de terre des hommes intègres. Héritière de toutes les luttes du peuple pour l’honneur et la dignité de la patrie, l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 a ravivé l’espoir et la volonté collective d’offrir à toutes les filles et fils du Burkina Faso, les meilleures conditions de vivre ensemble et en paix.

    Revenant au problème de France 24, La liberté de la presse et le respect de la déontologie journalistique vont de pair avec la bonne gouvernance. Dans un pays "développé", le journalisme d’investigation doit exister, mais en vertu de la déontologie, il ne faut pas confondre investigation et calomnie. Il n’y a pas de place pour les affabulations et les rumeurs.

    Quant a ceux qui vivent a l’étranger et poussent Traoré vers le mur, comme ils l’ont fait avec Damiba, je leur dis d’arrêter leur enfantillage, car, de nos jours, qu’il soit Damiba ou Traoré, ils ont compris avec les pertes de nos régions, que c’est une chose que de demander la démission du président comme Roch Kaboré, c’en est une autre que d’être capable de proposer des solutions efficaces, crédibles et réalisables, et d’être soi-même à la hauteur de les réalisés.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique