LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Construction d’un centre hospitalier universitaire à Gaoua : Les députés donnent leur accord pour le contrat de crédit

Publié le dimanche 26 mars 2023 à 23h18min

PARTAGER :                          
Construction d’un centre hospitalier universitaire à Gaoua : Les députés donnent leur accord pour le contrat de crédit

A la plénière du samedi 25 mars 2023, les députés de l’Assemblée législative de transition ont adopté deux projets de loi, dont l’un portant autorisation de ratification d’un contrat de crédit-acheteur pour le financement de la construction et de l’équipement d’un Centre hospitalier régional universitaire de 306 lits à Gaoua. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Robert Kargougou, a justifié l’intérêt de cette infrastructure qui permettra d’améliorer la prise en charge sanitaire dans cette partie du Burkina Faso.

Après examen du projet de loi, les députés l’ont adopté à l’unanimité. Cependant, ont souligné les députés, une chose est de construire des hôpitaux, une autre est d’assurer leur opérationnalisation par des équipements de qualité. A ce sujet, la députée Marie Angèle Tiendrebéogo a rappelé la fermeture du Centre de radiothérapie de Bogodogo, faute de maintenance des équipements-clés.

Elle a donc interrogé le ministre de la Santé sur la qualité des équipements du futur centre hospitalier de Gaoua (région du Sud-Ouest), et la maintenance des appareils qui y seront installés. « Lors des discussions contractuelles, nous avons insisté pour que les équipements qui vont être livrés répondent aux standards internationaux. Deuxièmement, nous avons insisté à ce que dans le contrat, nous puissions avoir des aspects liés à la maintenance. A ce jour, je puis vous dire que cet aspect est pris en compte », a rassuré le ministre Lucien Robert Kargougou.

A la question de savoir où l’on en est avec la formation des maintenanciers locaux, le ministre a répondu que les agents de la Société de gestion et de maintenance des équipements biomédicaux (SOGEMAB) sont continuellement formés pour répondre efficacement à la majeure partie des problèmes liés aux équipements. Toutefois, certaines pannes requièrent la collaboration même de l’équipementier. « Dans le monde du développement des équipements médicotechniques, il y a certains appareils qui sont fermés. Dans ce genre de cas, vous êtes obligés de travailler avec l’équipementier qui a assuré la mise en place des appareils », a clarifié le ministre.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Erwan Compaoré
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique