LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

Publié le mercredi 22 mars 2023 à 12h50min

PARTAGER :                          
Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

"Immobilier de luxe Kaboré", c’est le nom de la société immobilière de l’ex capitaine des Étalons Charles Kaboré. La société qui existe depuis 2017 a été officiellement présentée à la presse dans l’après-midi de ce mardi 21 mars 2023.

Ancien capitaine des Etalons, Charles Kaboré prépare sa vie de l’après football. Le joueur le plus capé de l’équipe nationale (102 sélections) s’est notamment lancé dans l’immobilier avec « Immobilier de luxe Kaboré ». C’est une agence spécialisée dans l’immobilier de luxe notamment la location, l’achat, la vente et la gestion des biens immobiliers. Elle est située dans le quartier Ouaga 2000 de Ouagadougou.

Après l’entreprise "Azzura Ceramiche Kaboré", spécialisée dans la production de pavés et le carrelage, Charles Kaboré continue de préparer sereinement sa reconversion. Actuel sociétaire du Chamois niortais FC en deuxième division française, Charles Kaboré dit être passionné de l’immobilier et espère y réussir. Le joueur de 35 ans n’annonce pourtant pas la fin de sa carrière de footballeur.

Le capitaine Charles Kaboré et son épouse coupant le ruban

Il a remercié d’entrée, les différentes personnes qui l’ont encouragé à se lancer dans cette aventure. « Je voudrais d’abord remercier tous ceux qui ont eu l’idée de me pousser à entreprendre. Il y a de nombreuses personnes qui y ont contribué. J’aime la construction, j’ai eu quelques maisons, après j’ai voulu prendre la gestion moi-même et j’ai créée l’entreprise en 2017. J’étais plus concentré sur le football et maintenant je suis prêt à assumer la direction de l’entreprise et continuer à bâtir ce projet dans l’immobilier », déclare-t-il.

Charles Kaboré dit avoir acquis plus d’expériences dans la gestion des biens immobiliers et veut mettre cette expérience au service de ses clients. « Avec les maisons que j’ai eu la chance d’avoir et de gérer, j’ai assez d’expériences pour gérer les biens d’autrui. Il y a beaucoup de maisons qu’on gère et on les gère bien. Gérer les biens d’autrui c’est un grand défi au quotidien mais on le fait avec professionnalisme. On accompagne les gens pour la construction, le suivi de tout projet immobilier notamment pour les membres de la diaspora. Souvent les gens qui sont à l’extérieur confient leurs projets immobiliers à des gens qui ne sont pas concentrés ou professionnels. Nous voulons donc remédier à cela avec des services de qualité haut de gamme. C’est quelque chose que j’ai vécu moi-même et ça été une leçon pour moi. Tout ce que je gère à travers l’agence immobilière, c’est grâce à cette expérience », explique-t-il.

Le capitaine Charles Kaboré

Charles Kaboré espère également contribuer au développement socio-économique du Burkina Faso à travers ses différents projets. « Le football c’est un travail mais un travail qui ne dure pas, la vie est plus longue que le football. A 35 ans, tu atteins tes limites et moi je pense que j’ai atteint vraiment mes limites et l’entrepreneuriat prend le dessus. Ça fait du bien d’être au Burkina Faso, dans mon pays et d’apporter quelque chose à mon pays. C’est la reconversion que je prépare comme il faut, la vie après le football est plus longue. Aujourd’hui je suis bien conscient de ce que je vis et je suis heureux d’avoir vécu ces moments de football avec mon pays. J’espère apporter plus à mon pays dans l’entrepreneuriat. J’espère également grandir et créer d’autres entreprises qui vont apporter plus », précise-t-il.

l’immeuble abritant le siège de l’agence, sis à Ouaga 2000

A la jeune génération, le capitaine Charles Kaboré les invite à s’y lancer. Pour lui, l’échec n’est pas une fatalité. « Quand on échoue, on acquiert de l’expérience pour faire mieux et différemment. J’ai acquis beaucoup d’expériences dans cette aventure parce qu’au début, on avait quelques soucis de gestion. Entre les biens des clients et mes propres biens, il y’avait des interférences. Là maintenant, on a acquis de l’expérience et on a su faire la différence. On veut donc apporter cette sérénité dans la gestion des biens immobiliers par des prestations de qualité haut de gamme » a-t-il ajouté.

Les participants à cette cérémonie de présentation

Confiant que le Burkina Faso remportera la double confrontation face au Togo, Charles Kaboré admet : « Avec la nouvelle génération, on a de la qualité et l’avenir sera meilleur que le passé ». En effet, les Etalons du Burkina Faso affronteront les Eperviers du Togo, les 24 et 28 mars 2023, comptant pour les journées 3 et 4 de des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 22 mars 2023 à 13:11, par Passakziri En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

    Bon vent à lui.
    Au moins je sais que lui ne sera pas "promoteur" immobilier aux poches trouées qui spéculera sur les terres des pauvres citoyens.
    vivement qu’il s’y investisse á fond et que sa reconversion soit une réussite totale.

    Passakziri

  • Le 22 mars 2023 à 13:17, par Sacksida En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

    C’est bien mais Charles Kabore commet une erreur grave en se specialisant sur des Immobiliers de Luxe car le Burkina Faso et ses Citoyens Moyens ont des Besoins de Logements descents, mais pas de Luxe. Meme si Charles Kabore, tu as des Centaines de Millions Ou de Milliards, il fallait penser aux Couches Sociales Moyennes. C’est mon point de Vue, apres tout ton Argent, est utlise comme bon te semble..Courage et Salut

    • Le 22 mars 2023 à 16:33, par Minnayi En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

      Je pense que votre opinion peut se comprendre au regard de la pauvreté ambiante dans notre pays ; ce qui ne permet pas à plusieurs citoyens de s’offrir un toit.

      Mais en matière d’entrepreneuriat, le choix de la clientèle cible est très importante et lui a fait le choix d’une clientèle de luxe, qui dispose de moyens financiers pour s’offrir une maison d’une certaine gamme. C’est cette catégorie de clientèle qui l’intéresse et ce choix ne peut être critiqué au risque de tomber dans le subjectivisme. Je pense que c’est un choix assumé après certainement son étude de marché. Un choix économique ne peut être critiqué pour un entrepreneur.

  • Le 22 mars 2023 à 14:25, par Steph En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

    Bon vent capi. Dieu te bénisse et fructifie tes affaires. Merci de lutter contre le chômage

  • Le 22 mars 2023 à 16:16, par HA En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

    Félicitation à ce joueur Charles Kaboré que j’ai de l’admiration. On ne devrait pas à se justifier pourquoi on entreprend. Entreprendre c’est naturel si on arrive à réunir le minimum. M. Kaboré que les ancêtres avec la force vitale supérieure t’accompagnent. À l’internaute Sacksida, Si Charles Kaboré et son épouse ont choisi d’intervenir dans un domaine d’immobilier de luxe c’est qu’ils ont une claire conscience de leur plan commercial (la clientèle étant bien choisie) et cela est à féliciter. Immobilier de luxe ne signifie pas qu’ils n’interviendront pas dans les logements décents, cela pourrait signifier qu’ils accorderont un poids en terme d’importance pour ce type de clientèle. Une société qui veut aider les membres de la diaspora à acquérir des logements va forcement intervenir dans les logements décents également en plus des logements de luxe. Tous les membres de la diaspora n’ont pas de centaine de millions ou des milliards de fcfa. Encore une fois plus, félicitations pour cette entreprise qui va certainement contribuer au développement économique de ce pays et que la force de nos ancêtres t’accompagnent !

  • Le 22 mars 2023 à 19:01, par kenfo En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

    Effectivement le "de luxe" là semble de trop et va faire fuir pas mal de client. A partir de combien de millions le "luxe" commence.?. Vous l’avez nommé ainsi ; c’est un repoussoir pour moi et pour ceux qui sont comme moi.... C’est juste une opinion, vous qui avez donné au Burkina plusieurs buts de luxe ;

    Kenfo

  • Le 23 mars 2023 à 12:49, par Sacksida En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

    Ecoutez, les explications de Charles Kabore sur terme" Luxe" ne convainque pas : car c’est clair, un Luxe comporte des aspects de superflus donc pas utile forcement. Il aurait par exemple une enseigne : Immobiliers Kabore AZUR serait plus realiste et moins discutable. Dans tous les cas, c’est son Business et son Choix est assume. Salut

    • Le 23 mars 2023 à 23:53, par HA En réponse à : Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier

      Je vois que ton problème c’est le "luxe" que tu n’aime pas. Heureusement, les humains sont différents et certains aiment le luxe de façon très forte. Par exemple la clientèle liés aux "joueurs", les "artistes", les "grands planteurs" de cacao en Côte d’Ivoire, du Ghana, les "fonctionnaires internationaux", et de plus en plus les "miniers" etc ont beaucoup d’argent qu’ils veulent investir dans l’immobilier de luxe. Regardes ces joueurs qui signent des gros contracts avec les clubs, s’il existe une sérieuse entreprise pour les encourager à venir investir dans l’immobilier tu sais ce que cela signifie pour l’économie de notre pays sans compter les taxes sur les residences de luxe ? Cela changera la dynamique de notre économie. Le seul grand défis que fera face à l’entreprise de M. Kaboré sera la disponibilité de l’électricité mais avec des bons architectes ils trouveront certainement des alternatives.

      NB : Il n’y a rien de mauvais dans le luxe : le luxe est la preuve que le « paradis est [bien] terrestre ».

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique