LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand un enfant a les mains propres, il prend son repas dans le cercle des anciens.” Les proverbes et adages du Burkina Faso

Gestion de la période de forte demande d’électricité : La SONABEL apporte des éclairages

Publié le lundi 20 mars 2023 à 16h38min

PARTAGER :                          
Gestion de la période de forte demande d’électricité : La SONABEL apporte des éclairages

La Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL) tient les 20 et 21 mars 2023, à Koudougou, un atelier au profit des hommes, femmes de médias et des leaders des Organisations de la société civile (OSC). Il s’agit pour la SONABEL, d’expliquer aux participants, le mécanisme de gestion de la pointe dans la période de pic où la consommation d’énergie est forte.

La gestion des périodes de forte consommation d’électricité constitue des moments de stress pour les populations du Burkina Faso. En effet, ces moments apparaissent à tort ou à raison aux yeux de l’opinion publique nationale comme principal indicateur de performance de la nationale de l’électricité, si bien que sa gestion doit être efficiente. C’est conscient de cela, qu’après l’atelier de Tenkodogo et celui de Bobo Dioulasso, la nationale de l’électricité a retenu la « cité du cavalier rouge » pour s’entretenir avec les hommes, femmes de médias et les leaders d’organisations de la société civile.

Les interrogations des journalistes et des leaders des OSC ont reçu des réponses

Pendant 48 heures, la SONABEL entend échanger avec ces derniers, sur la gestion de la pointe pendant la période de forte consommation. En effet, ces moments dits de pics, suscitent toujours des appréhensions quant à la capacité de la SONABEL à assurer sans accrocs, la continuité du service public de l’électricité durant cette période délicate.

Plusieurs communications seront servies à la centaine de participants. Ces exposés seront assurés par les différentes responsables des départements de la SONABEL. Du directeur de la production en passant par le directeur du transport et des mouvements d’énergie, du directeur de la distribution, au directeur commercial, de la clientèle et du chef de département de la sécurité.

Au Burkina Faso, c’est la source thermique à diesel qui est utilisée, a informé le directeur de la production Hamidou Sawadogo

Pour le premier jour, la communication du directeur de la production, Hamidou Sawadogo, a concerné les différentes sources de production d’énergie de la SONABEL et les contraintes liées à leur utilisation.

De son exposé, on retient qu’il y a plusieurs sources de production d’énergie : centrales thermiques à diesel, les centrales à gaz, les centrales à charbon, les centrales géothermiques, les centrales solaires thermiques et les centrales à biomasse. Au Burkina Faso, c’est la source thermique à diesel qui est utilisée. La seconde communication a été axée sur le réseau national interconnecté de la SONABEL. Elle a été assurée par le directeur de transport et des mouvements d’énergie, Pazouki-Naam Aristide Ouédraogo. Il a expliqué la plus-value de l’interconnexion, surtout pour le cas du Burkina Faso.

L’interconnection de la SONABEL d’avec le Ghana et la Côte d’Ivoire apporte de la plus-value, a indiqué le directeur de transport et des mouvements d’énergie, Pazouki-Naam Aristide Ouédraogo

A ce sujet, le pays est interconnecté à la Côte d’Ivoire qui livre 80 MWc et le Ghana avec 165 MWc. L’énergie totale importée au Burkina Faso est estimée à 60%. La journée a pris fin avec la communication du directeur commercial et de la clientèle, Abdoulaye Zongo. Elle a porté sur les contraintes liées à l’exploitation du réseau de distribution en période de forte demande d’électricité.

Le SG de la SONABEL, Ouokana Ganou a rassuré que cette rencontre ne vise pas à enrober une quelconque situation mais faire un état des lieux réel en cette période de forte consommation

Au demeurant, on retient que la nationale de l’électricité est prête à affronter la période de pic qui se profile à l’horizon. De l’avis du secrétaire général de la SONABEL, représentant du directeur général, Ouokana Ganou, ces deux jours d’échanges permettront d’éclairer la lanterne des participants sur des préoccupations concernant la gestion de la période de pic. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nutrition : Le miel, un allié pour la santé de toute la famille