LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand un enfant a les mains propres, il prend son repas dans le cercle des anciens.” Les proverbes et adages du Burkina Faso

Direction générale des impôts : Du sport de masse pour améliorer les performances

Publié le samedi 18 mars 2023 à 23h41min

PARTAGER :                          
Direction générale des impôts : Du sport de masse pour améliorer les performances

Le secrétaire général du ministère en charge de l’Economie, Nicolas Kobiané, a procédé au lancement du sport de masse à la Direction générale des impôts (DGI), ce samedi 18 mars 2023, à l’Ecole nationale des régies financières. « Sport, cohésion sociale et résilience » est le thème retenu à cet effet. Les mardis et jeudis soir ainsi que les week-ends seront consacrés à cette activité organisée par l’Amicale sportive de la DGI.

Il est 9 heures. En cette matinée du 18 mars 2023, il régnait une ambiance particulière à l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF). Et pour cause, le lancement du sport de masse à la DGI, organisé par l’Amicale sportive de ladite direction. Pour bien commencer cette matinée placée sous le signe du sport, rien de tel qu’un cross populaire réunissant les agents du ministère de l’Economie, ceux du Trésor, de la douane, de l’ENAREF. Après cet échauffement, ils ont pris part à une séance d’aérobic. C’est au rythme des musiques en vogue que les participants ont fait des exercices physiques durant une trentaine de minutes.

Selon le directeur général des impôts, Daouda Kirakoya (en chapeau blanc), le sport de masse est placé sous le signe de la résilience des agents.

A la fin de l’exercice, le directeur général des impôts, Daouda Kirakoya, a rappelé le sens d’une telle initiative. A l’en croire, le sport de masse est un déterminant essentiel dans la mesure où la Direction générale des impôts fait face à des défis. La mobilisation conséquente des ressources financières pour le développement économique et social du Burkina Faso doit se faire dans la bonne santé.

Le lancement du sport de masse s’est déroulé dans une bonne ambiance.

« La journée continue est un facteur de sédentarisation des travailleurs qui sont là le matin de 7h jusqu’à 20h et 21 heures des fois, sans bouger. Cela crée énormément des problèmes de santé. Le deuxième élément, c’est que dans cette journée continue, nous n’avons pas une restauration conséquente. Donc, nous mangeons mal également et à des heures indues. Ce qui occasionne des surpoids. Nous pensons qu’il faut gérer cela à travers le sport de masse pour permettre aux ressources humaines d’être disponibles pour le combat. Parce que si nous n’avons pas des éléments en bonne santé, nous n’allons pas pouvoir mobiliser suffisamment de ressources », a-t-il précisé.

Le secrétaire général du ministère en charge de l’Economie, Nicolas Kobiané, a dit sa satisfaction de cette initiative.

A travers le lancement de cette mobilisation pour le sport, la DGI veut poursuivre la dynamique qui a été enclenchée par d’autres services. Ainsi, tous les mardis et jeudis soir ainsi que les week-ends sont dédiés au sport de maintien à la DGI.

Après l’étape de ce matin, l’amicale sportive de la DGI aura en charge la mobilisation du personnel et la mise en place des clubs d’aérobic dans toutes les entités de la DGI. M. Kirakoya a profité de cette occasion pour féliciter et encourager les structures qui ont déjà mis en place leur club d’aérobic. La dernière activité consistera à aménager un terrain pour le sport des week-ends. « Nous avons une équipe de pétanque qui a été plusieurs fois championne, même au-delà du Burkina Faso. Nous allons renforcer cette équipe », a déclaré le DGI.

Le président de l’AS-DGI, Anselme Bassolé

Tout en louant l’initiative, le secrétaire général du ministère en charge de l’Economie, Nicolas Kobiané, a félicité la DGI qui, à travers ce lancement, consolide son action de team building et de construction d’esprit d’équipe au sein de la structure. De l’appréciation générale de M. Kobiané, les résultats attendus à l’issue de ce premier jour sont atteints puisque les participants sont repartis en pleine forme pour aborder la prochaine étape qui est l’exécution de leurs tâches. Quant au président de l’Amicale sportive de la DGI, Anselme Bassolé, il a renouvelé ses remerciements au premier responsable du ministère de l’Economie et en particulier au DGI qui place le sport au cœur de son management.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique