LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Journée mondiale de la schizophrénie : 24 millions de personnes touchées, selon l’OMS

Publié le samedi 18 mars 2023 à 12h00min

PARTAGER :                          
Journée mondiale de la schizophrénie : 24 millions de personnes touchées, selon l’OMS

Le monde célèbre la journée de la schizophrénie, chaque 18 mars. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la schizophrénie est un trouble mental grave dont sont atteintes environ 24 millions de personnes, soit une sur 300, dans le monde.

La schizophrénie fait partie des psychoses, entraîne un handicap considérable et peut avoir des répercussions sur tous les domaines de la vie, y compris le fonctionnement personnel, familial, social, éducatif et professionnel.

Selon l’OMS, elle se caractérise par des troubles importants de la perception de la réalité et par des altérations du comportement liées à :

- un délire persistant : la personne croit fermement que quelque chose est vrai, malgré l’existence de preuves du contraire ;

- des hallucinations persistantes : parfois, la personne entend, sent, voit, touche ou ressent des choses qui n’existent pas ;

- une sensation d’influence, de contrôle ou de passivité : la personne est convaincue que ses sentiments, ses impulsions, ses actions ou ses pensées viennent de l’extérieur, lui sont imposés ou retirés par autrui, ou que ses pensées sont transmises à autrui ;

- une désorganisation de la pensée, qui se manifeste souvent par un discours confus ou non pertinent ;

- une désorganisation extrême du comportement, par exemple la personne semble se comporter bizarrement ou de façon absurde, ou a des réactions émotionnelles imprévisibles ou inadaptées qui l’empêchent d’avoir un comportement adéquat ;

- aux « symptômes négatifs » (appauvrissement marqué de l’expression orale, émoussement affectif, incapacité à éprouver de l’intérêt ou du plaisir et retrait social) ; et/ou agitation extrême ou ralentissement psychomoteur, adoption de postures inhabituelles.

Selon l’OMS, la stigmatisation, les discriminations et les violations des droits humains des schizophrènes sont courantes. Plus de deux personnes sur trois atteintes de psychose dans le monde ne bénéficient pas de soins de santé mentale spécialisés.

Il existe plusieurs options thérapeutiques efficaces pour les personnes atteintes de schizophrénie : les médicaments, la psychoéducation, les interventions familiales, la thérapie cognitivo-comportementale et la réadaptation psychosociale (par exemple, l’acquisition de compétences pratiques).

Au Burkina Faso, une étude épidémiologique en population générale réalisée en 2015 a montré que 41 % de la population générale âgée de 18 ans et plus a souffert d’au moins un trouble mental.

LeFaso.net
Source : OMS

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Des voleurs appréhendés au quartier Somgandé