LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

Publié le vendredi 17 mars 2023 à 22h25min

PARTAGER :                          
Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

Au cours de la conférence de presse animée le jeudi 16 mars 2023 par le collectif des ressortissants de la commune de Tougouri, située dans la région du Centre-nord, le président du mouvement « Appel de Kaya », Boukari Ouédraogo, a donné lecture de la situation sécuritaire. Il a également fait des propositions au président de la transition.

« Il faut que le président du Faso, c’est-à-dire le capitaine Ibrahim Traoré, descende dans les cinq régions les plus touchées, particulièrement la région du Centre-nord pour s’imprégner des réalités sur le terrain parce qu’on a l’impression que nous sommes dans deux Burkina », a proposé Boukari Ouédraogo.

Au cours de son face à face avec les médias, le leader du mouvement « Appel de Kaya » a fait remarquer la différence dans la perception de la sécurité. « Vous allez voir ceux qui sont du côté de Ouagadougou, quand tu pars pour les écouter, la situation est rose. Nous qui vivons au Centre-nord ici, nous n’avons jamais vécu une telle difficulté depuis que le Centre-nord existe », a-t-il déploré.

Pour avoir servi dans la première région militaire du Burkina Faso, le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, a été vu dès le début comme l’homme providentiel. « L’avènement du président Ibrahim Traoré à la tête de notre pays nous a donné de l’espoir, vu qu’il est quelqu’un qui a servi au Centre-nord et il occupait un poste stratégique ici plus précisément le régiment d’artillerie », a confié Boukari Ouédraogo.

Présentement, ce n’est pas le cas. Les ressortissants de la région du Centre-nord vivent une situation préoccupante. Et à en croire le président de l’Appel de Kaya, le cas de la commune de Tougouri n’est pas isolé. Il y a des localités dans la région du Centre-nord qui sont impactées. Il a cité les localités telles que Bouala ; Pibaoré ; Pissila ; Bouroum ; Yalgo et Nagbingou où la situation est compliquée. « Prenons même la commune de Kaya, toujours selon Boukari Ouédraogo. Aujourd’hui, tout Tougouri s’est vidé pour venir à Kaya. Depuis le 9 septembre 2022, la station d’eau de l’ONEA située à 12 kilomètres a été sabotée. Cette station d’eau contribue à plus de 70% de la consommation d’eau de la commune de Kaya ».

Des mesures fortes et urgentes pour soulager les populations

Se basant sur ces cas qu’il a cités, il a indiqué que « ce n’est pas sûr que le président ait cette information ». Comme solution : « Il faut que lui-même redescende, qu’il laisse Ouagadougou, pour s’imprégner des réalités afin de prendre des mesures fortes et urgentes pour soulager ces populations parce qu’à l’allure où vont les choses, je pense qu’on ne peut pas gouverner avec Facebook ou sur Facebook ».

Pour le président de l’Appel de Kaya, les autorités doivent gouverner avec ceux qui sont sur le terrain pour comprendre les réalités, écouter les populations et leur aspiration. « On a l’habitude le dire : C’est mieux de croiser un lion à la recherche de ses enfants que de croiser un lion affamé. Actuellement, nous cherchons la sécurité et il faut vraiment qu’on ait la sécurité », a insisté Boukari Ouédraogo.
Cette conférence est intervenue suite aux menaces des hommes armés qui ont sommé la population de la commune de Tougouri (située à 72 kilomètres de Kaya) de quitter la zone.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 17 mars 2023 à 16:50, par l’Intègre En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    C’est simple. l’autorité doit amener de gré ou de force, certains conférenciers sur le terrain avant de les ramener terminer leur conférence.
    Imaginez un FDS ou VDP se battant actuellement dans cette zone écouter cela. il aura envie d’abandonner.
    Je pense que tu t’es enrôlé VDP hein , sinon c’est l’enfant de quel village veux tu qu’on envoi labà ? le PF aussi a son village attaqué. donc chacun protège son village. Beaucoup de villages sont en train de s’autodéfendre actuellement.

  • Le 17 mars 2023 à 16:58, par koh En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    mr les conférenciers le président du Faso est le président des tous les burkinabès. Il ne peut pas descendre sur le terrain. IL EST TRES TRES PRECIEUX POUR RISQUER SA VIE SUR LE TERRAIN. C’EST UN HOMME DE PAROLE. on vous comprend que ce n’est pas facile. c’est très facile de se mettre derrière un micro pour dire ce que l’on veut. il faut voir vous ressortissant de la localité comment vous allez organiser la résistance en attendant la réaction de l’armée.

  • Le 17 mars 2023 à 17:50, par Lucrecia En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Hum... ! Je partage bien le désarroi de la population de Tougouri, mais je pense qu’il faut être assez mesuré dans les propos. Je ne suis pas une des vuvuzelas de ce régime, mais je trouve que les autorités en place font ce qu’elles peuvent, avec les moyens qui sont les leurs.
    1. Il y a quelques mois, du fait de la présences des forces à Tougouri, combinée aux opérations militaires dans la zone, il y avait une relative accalmie. J’en sais quelque chose, étant donné que je traverse cette localité pour me rendre à Dori. Alors que Tougouri était dans une quiétude bien relative, il n’en était vraiment pas le cas ailleurs...
    2. Aujourd’hui, il y a une conjonction d’évènements qui fait que nos forces ont dû bouger de Tougouri. Pour autant, elles ne sont pas revenues à Ouaga pour siroter le thé ou boire du vin ! Elles sont sur d’autres terrains d’opérations, pour soulager des populations qui étaient martyrisées jusque-là. Elles sont sur l’axe Bourzanga - Djibo, essayant toujours de libérer la voie pour aller soulager nos frères qui attendent un ravitaillement de camions...depuis la fin de l’année svp ! Elles sont du côté de Tougan et ailleurs....
    Il faut donc faire attention, à ne pas présenter ceux qui donnent de leurs vies pour la population comme étant des gens insensibles. Ce sont des gens qui comme vous, ont des femmes et enfants, et ne sont même pas certain de revoir leurs familles lorsqu’ils sont sur le terrain des opérations.
    Le président et les FDS savent bien ce qui se passe à Tougouri. Je suis aussi certaine qu’ils ne sont pas ravis de ce qui s’y passe, comme ailleurs, étant donné que c’est le même pays. Il faut donc souvent mettre un peu d’eau dans son vin, et avoir le sens de la répartie.
    La vérité aujourd’hui est qu’on manque d’hommes, tout comme de matériel. Voilà pourquoi on a besoin de supplétifs, entre autres, pour un meilleur maillage du territoire. Au lieu de s’inviter toujours devant les caméras pour vous plaindre, faites comme les VDPs de certaines localités...comme les VDPs de yerefoula, qui ont réussi récemment à tuer une vingtaine de terroristes, même si le chef est tombé ! Voilà des gens qui composent avec la mort chaque jour que Dieu fait, pour préserver leurs villages. Je ne désespère pas qu’on prenne le dessus un jour, mais ça serait dans une certaine conjugaison d’efforts.

  • Le 17 mars 2023 à 19:37, par Bigbale En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Gouverner par facebook, vous dites ? Ceux du Centre-Nord particulièrement la zone du Sanematenga doivent se poser les bonnes questions ! Pourquoi c’est surtout vous ? La réponse est celle-là : parce-que vous êtes malhonnêtes entre vous, vous avez encouragé le radicalisme dans certaines pratiques religieuses pendant longtemps et vous le savez bien. Pourquoi Dori ne subit pas la même intensité dans les attaques ? Vous êtes plus croyants (plus musulmans) que les autres ? Quand on veut manger sans travailler, c’est ce qui arrive et tant que ceux de Kaya ne vont pas se dire la vérité, ils continueront de souffrir. Ce n’est pas une question de gouverner par facebook ! Tas de malhonnêtes !!

  • Le 17 mars 2023 à 20:31, par HUG En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Pourtant vous avez dit un jour qu en 3 mois le terrorisme allait prendre fin avec le.mpsr 2 . 5 mois après vous tenez un autre langage.HUG a toujours dit que le mprs 2 réussira s il se fonde sur la vérité rien que la vérité.Dites mois qui connait les membres du mprs 2 hormis le chef de l’État Pourquoi les activités des partis politiques sont suspendues alors que les 0sc organisent des marches libremement.....pour soutenir le mprs 2.Pourquoi on ne juge pas le.lieutenant Emmanuel Zougrana.....Pourquoi enterer le capitaine Thomas sankara au conseil de l entente malgré le refus des membres influents de sa famille( enfants ,épouse, soeurs).Ah courage aux gens de tougouri avec son.barrage.Les supporters aveuglés du mprs 2 veuillez vous abstenir.

  • Le 17 mars 2023 à 21:05, par MOMINI DABRE En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Notre probleme au Faso, nous concern tous. Arretez de demander au president d’aller sur le terrain. Il ya des ministeres qui doivent gerer ces genre de problemes. Et puis tout Burkinabe doit etre pret pour agir et proteger sa commune. car L’ arme ne peut pas repondre a toute les situation non plus. Un jeune comme Boukari doit etre dans l’arme ou s’enroler avec les vdp. c’est lui qui parle de facebook, alors Ib est absent sur ces plateforme.

  • Le 18 mars 2023 à 01:18, par Bob En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Vous connaissez mal les lions. Un lion affamé n’attaquera jamais un éléphant adulte, alors qu’une lionne se fera écraser par lui en tentant de sauver son lionceau. C’est pourquoi vous avez tout faux dans votre raisonnement. Le centre nord est devenu un enfer depuis YIRGOU et vous savez pourquoi. Malgré cela vous avez droit à la protection de l’Etat comme toutes les régions, villages et villes du Burkina, mais au même titre que les autres. On ne peut faire aucun passe droit pour une région au détriment des autres surtout que votre soutien était intéressé. Vous pensiez que toute l’armée burkinabé allait se concentré au Centre Nord parce que IB y était ! C’est cet égoïsme qui nous a entraîné dans cette guerre. IB est maintenant PRÉSIDENT du FASO, il n’est plus le petit capitaine qui crapahutait dans la brousse à la tête d’une compagnie. Il a en main le destin de 22 millions de burkinabé maintenant. Maintenant il travaille pour tout un pays pas un régiment . Espérons que vous soyez là seule brebis galeuses que dans leur désespoir les membres de votre association ont eu le malheur de porter à leur tête,

  • Le 18 mars 2023 à 09:35, par Atheke bouda En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Mon ami ce pays vit seulement a travers les reseaux ! Africain na pas a mangé mais il a 3 telephone ! Le seul enseignement quil reçoit des son plus jeune age c les bêtise internet ya qua regarder les gens ds la rue tous sur leur telephone a écouter les prédicateurs et les intelectuel de facebook ! A force découter des bêtises on de vient bête et on croit tout ! Donc nous burkinabé aujiurdhui on vit par les reseaux sociaux et les fausses rumeurs ! Et cest comme ca quon se fait nos fausses idées et quon est a coté de la plaque ! Et c comme ça quon croit que la terre est plate et que toute l"afrique de l’ouest va se rebeller au nom des panafricaniste ! Ahah reveillez vous ! Lâchez vos telephones et lisez des livres ca vaudra mieux !

  • Le 18 mars 2023 à 09:46, par kwiliga En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Tous ces gens qui nous font croire qu’ils sont menacés, massacrés, chassés par les terroristes sont des mythomanes, qui inventent d’abracadabrantes histoires, juste pour contrarier notre formidable marche vers la souveraineté et le panafricanisme.
    Et puis, s’ils n’ont plus d’eau, ils n’ont qu’à boire de la bière, comme les "nous autres" à Ouaga, c’est notre formidable contribution à l’effort de soutien patriotique.
    Bon, mes amis et moi, on boit plutôt du vin, du champagne et du whisky, du coup, c’est vrai qu’on ne contribue pas, parce que ces produits n’ont pas augmenté. Mais vous, les pauvres, devez boire la bière. Quatre personnes, cinq bières chacun et vous avez payé le salaire quotidien d’un VDP,... en principe.
    Alors nous, depuis Ouaga, on contribue à l’effort de guerre, en vous invitant à aller vous faire tuer, vous, vos enfants et pourquoi pas vos femmes. Tuer par qui d’ailleurs, puisque, comme chacun le sait, les terroristes sont aux abois, le Messie nous l’a proclamé il y a plus d’un mois, ce ne peut donc qu’être la vérité et vous êtes des menteurs !
    Bon, mais si vous devez mourir, faites le en silence, vous nous avez déjà gâché le Fespaco avec vos gémissements, veuillez nous laisser festoyer tranquillement, sans tenter vainement de réveiller le peu d’humanisme qui sommeille au fond de nos âmes de néo-panafricanistes.
    Et moi qui me pensai cynique, je ne suis qu’un apprenti, si je me compare aux inconditionnels soutiens de notre nouveau messie.
    Mais bon, très sincèrement, très pragmatiquement, comme tous ces civils qui souffrent, je ne me suis pas engagé dans une carrière martiale, je n’ai pas pris le pouvoir par les armes, sous le seul prétexte de combattre le terrorisme...
    Alors, comme le disait l’autre dans sa chanson, Monsieur le Président... s’il faut donner sa vie, allez donner la votre. Des messies en treillis, il y en a des centaines qui attendent leur tour

  • Le 18 mars 2023 à 13:39, par yat En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    BOUKARE

    Si tu aimes vraiment ta région , commence à dire à tes jeunes frères de quitter les rangs des Djihadistes et aux autres de ne pas leur livrer du carburant.

  • Le 18 mars 2023 à 13:43, par Kouda En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Je constate qu’au nom de la liberté d’expression l’insolence augmente au Burkina Faso et atteint des niveaux inquiétants. Cela dénote tout simplement un manque d’éducation car quand on s’adresse à autrui, notamment à un autre adulte, on se doit d’être courtois. Malheureusement, le Burkinabè nouveau est tout le contraire de la courtoisie, du respect, de l’honnêteté, de l’intégrité et du patriote.

  • Le 18 mars 2023 à 14:23, par Nani En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    Mr le conférencier et ses acolytes, que faites vous, vous même, pour défendre votre localité, pour défendre vos pères, mères, épouses et enfants ? Vous attendez que les autres viennent mourir pour vous nest ce pas ?
    Prenez patience, ils arrivent parce que de localités comme Tougouri, il y en a beaucoup !
    Mais sachez aussi que pendant qu’on se bat pour soulager les populations il y a des individus des mêmes localités qui ravitaillent les terroristes. Soyez honnêtes entre vous d’abord !

  • Le 19 mars 2023 à 00:12, par Passakziri En réponse à : Sécurité au Burkina : « Ibrahim Traoré doit redescendre sur le terrain (…) On ne peut pas gouverner avec Facebook », recommande l’Appel de Kaya

    En descendant vers chez vous , qu il n oublie pas d ordonner à ces haut commissaires, préfets etc qui gouvernent loin de leurs circonscriptions en percevant leurs frais de mission de regagner immédiatement leurs postes dans les localités ou de démissionner pour qu on nomme un VDP car un haut com qui prend des decisi à partir du chef lieu de région qui doit s appliquer à ses administrés qu il a abandonné, c est une hérésie. C est valable pour les préfets et présidents de délégations spéciales transformés en fossoyeurs de la résilience parce que compliquant encore plus la vie des résiliants.
    Quand on vous nomme, si vous savez que vous ne pouvez pas , alors n acceptez pas.

    Passakziri

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique