LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Bobo-Dioulasso : Des chefs de service de la SOFITEX outillés sur la protection des données à caractère personnel

Publié le mercredi 15 mars 2023 à 15h38min

PARTAGER :                          
Bobo-Dioulasso : Des chefs de service de la SOFITEX outillés sur la protection des données à caractère personnel

La Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), en collaboration avec la Commission de l’informatique et des libertés (CIL), organise ce mercredi 15 mars 2023 à Bobo-Dioulasso, une session de sensibilisation et de formation au profit de ses chefs de service. A travers cette formation, la SOFITEX affiche sa volonté de se conformer aux dispositions de la loi portant protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel.

Cette session de formation se tient après celle tenue le lundi 13 mars dernier au profit des directeurs de la SOFITEX. Elle est une initiative du personnel même de la société cotonnière qui a sollicité la CIL pour une bonne organisation. Cette formation a pour objectif de renforcer les capacités de ces agents dans la protection des données personnelles. Selon le directeur des systèmes d’information de la SOFITEX, Marc Nakannabo, cet atelier vise la facilitation des déclarations auprès de la CIL du traitement fait des données à caractère personnel, afin que la société soit en règle vis-à-vis de la loi.

En effet, la SOFITEX, à l’instar de toutes les entreprises est engagées dans une transformation digitale de ses processus. Cela nécessite le déploiement de solutions applicatives basées sur l’exploitation des technologies de l’information et de la communication. Ces solutions informatiques collectent, traitent et partagent des données pour une bonne exploitation. Et dans ce contexte irréversible d’utilisation des TIC, les risques liés à la manipulation des données à caractère personnel et la violation de la vie privée des personnes dont les données font l’objet de traitement sont considérables.

Les chefs de service de la SOFITEX prennent part au séminaire de sensibilisation sur la protection des données à caractère personnel

Ainsi, depuis quelques années, la protection des données personnelles est un sujet omniprésent avec l’introduction croissante des TIC dans notre quotidien et dans les administrations. C’est conscient des enjeux liés à la protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel que la SOFITEX collabore, depuis des années, avec la CIL en répondant aux différentes enquêtes et sollicitations. Ce séminaire d’une journée va consister à mieux consolider les connaissances des participants sur la loi portant protection des données à caractère personnel.

Au cours de cette session, il est prévu trois communications. La première porte sur le cadre juridique et institutionnel de la protection des données à caractère personnel, la deuxième sur les procédures d’accomplissement des formalités préalables et la troisième sur les enjeux liés à la protection des données à caractère personnel et à la vie privée. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par la présidente de la Commission de l’informatique et des libertés, Marguerite Ouédraogo/Bonané. A l’en croire, la CIL, depuis sa mise en place, ne cesse de promouvoir le droit à la protection des données personnelles au sein des organismes publics et privés.

Le directeur des systèmes d’information de la SOFITEX, Marc Nakannabo, expliquant l’enjeu de cette session de formation

« Aujourd’hui, le défi sécuritaire nous impose des actions pouvant contribuer à la sauvegarde de la paix, de la cohésion sociale et à la promotion du mieux vivre ensemble. Ce qui doit nous amener chaque jour à adopter des comportements sains et responsables sur la toile, afin de protéger nos données à caractère personnel et celles des usagers que nous manipulons chaque jour ainsi que notre vie privée », a laissé entendre la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané. Elle a par ailleurs indiqué que les enjeux liés à la protection des données à caractère personnel sont nombreux et que la CIL est très heureuse d’apporter sa contribution dans la sensibilisation des cadres de la SOFITEX.

La présidente de la Commission de l’informatique et des libertés, Marguerite Ouédraogo/ Bonané salue la qualité des communications de cet atelier

Elle a affirmé que cette session de formation va apporter les rudiments nécessaires au personnel qui manipulent les données des usagers et du personnel de la société, à respecter les principes notamment le consentement de la personne concernée, le droit d’accès de la personne concernée aux données collectées, le droit de suppression, etc. « Ce qui va permettre d’éviter toute violation des données. Les communications sont assez riches et permettront au personnel ici présent d’être vraiment outillés pour mener à bien ses missions », a-t-elle conclu.

La photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture des travaux

En l’absence du directeur général de la SOFITEX, il est représenté par son directeur des finances et de la comptabilité, Alfred Kaboré. Au nom du DG, il a salué la CIL pour son accompagnement et invité les participants à s’approprier cette formation pour en tirer le meilleur pour leurs missions.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réseaux sociaux : La journée sans Facebook vue de Ouagadougou