LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Situation économique dans l’espace UEMOA : Le Président de la Commission rend compte au Chef de l’Etat

Publié le lundi 13 mars 2023 à 22h20min

PARTAGER :                          
Situation économique dans l’espace UEMOA : Le Président de la Commission rend compte au Chef de l’Etat

(Ouagadougou, 13 mars 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat le Capitaine Ibrahim TRAORE a accordé cet après-midi une audience au président de la Commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), Abdoulaye DIOP.

Le Président de la Commission de l’UEMOA a indiqué avoir partagé au cours de cette audience avec le Chef de l’Etat, un certain nombre de dossiers importants pour la marche de l’Union et les dossiers concernant le Burkina Faso.
Cette rencontre a été surtout une occasion pour Abdoulaye DIOP de rendre compte au Président TRAORE des conclusions de la dernière session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, tenue à Abidjan au mois de décembre 2022 et du fonctionnement de la Cour de justice de l’institution avec la nomination de nouveaux juges, qui ont pris fonction en février dernier.

« Cette occasion nous a permis de faire le tour de l’actualité économique, de lui présenter la situation économique de notre Union qui est globalement satisfaisante, malgré quelques tensions que nous avons au niveau des déficits budgétaires et légèrement au niveau de la dette publique », a indiqué Abdoulaye DIOP.
Il a soutenu que cette situation économique difficile est liée aux décisions fortes prises par les Chefs d’Etat pour appuyer les populations face à la crise inflationniste que l’espace UEMOA a connue, à la suite de la guerre en Ukraine et des dysfonctionnements des chaînes d’approvisionnement au niveau mondial.

Ces mesures prises pour soulager les populations ont impacté, selon lui, le déficit budgétaire et augmenté le taux d’endettement des Etats membres. Toutefois, a rassuré M. DIOP, la situation dans l’Union reste globalement positive et gérable.
Le Président de la Commission a aussi rendu compte au Chef de l’Etat de l’initiative prise au sein de l’UEMOA en matière sécuritaire à savoir le projet qui porte sur l’interconnexion et l’informatisation des postes de police frontaliers.

L’UEMOA a profité féliciter le Burkina Faso pour « la belle et parfaite organisation » de la 28e édition du FESPACO et renouvelé la disponibilité de la Commission à accompagner les autorités de la transition.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 13 mars 2023 à 20:30, par ANTI ANTI-BURKUNA En réponse à : Situation économique dans l’espace UEMOA : Le Président de la Commission rend compte au Chef de l’Etat

    Dieu ne donne pas des cornes aux taureaux bagarreurs.
    IB a été je ne sais comment mais à sa place j’aurai remis ces gens des ces machins d’organisations CEDEAO en tête a leurs places. Surtout quand les touristes de la CEDEAO viennent le voir.
    Il faut leur dire de parler seulement, pendant ce temps tu fais autre chose. Puisque ça ne nous intéresse pas par ce qu’ils ont décidé ainsi. A la fin, tu dis à ton attaché case de prendreblesbdocs qu’il mettra aux archives. Tu le dis devant les ventrus. Quand tu vas l’accompagner, tu lui dis ne pas penser pouvoir continuer à cotiser étant donné que ton pays ne participe à rien.

  • Le 14 mars 2023 à 04:34, par Koglweogo De Amerik En réponse à : Situation économique dans l’espace UEMOA : Le Président de la Commission rend compte au Chef de l’Etat

    Donc eux la ne nous on pas encore bloqué quoi. Il faut maintenir cette relation. Blaise va prendre drap.

  • Le 14 mars 2023 à 21:43, par Gwandba En réponse à : Situation économique dans l’espace UEMOA : Le Président de la Commission rend compte au Chef de l’Etat

    "Il a soutenu que cette situation économique difficile est liée aux décisions fortes prises par les Chefs d’Etat pour appuyer les populations face à la crise inflationniste que l’espace UEMOA a connue, à la suite de la guerre en Ukraine et des dysfonctionnements des chaînes d’approvisionnement au niveau mondial."

    Monsieur le président de la commission de l’UEMOA. Vous trouverez certainement que nous ramenons tout à la nécessité de diversifier nos échanges. Ce qui serait une visée juste car, mon petit fils de 3 ans sait qu’il ne faut pas, comme un troupeau de moutons sans intelligence mettre tous ses œufs dans un même panier.

    Comment imaginer et accepter que l’Afrique, malgré son immensité à tous points de vues soit bloquer par une petite bagarre entre deux pays qui, plus est, ne se trouvent pas en son sein ???

    N’est-ce pas là une des conséquences de toujours être la charrue des uns et le marche pieds des autres ??

    Aucun contient sous le soleil n’est aussi vaste et riche comme elle. Pourquoi doit t-elle toujours être la caisse de résonnance de ce qui profitent pourtant de ce dont elle dispose à ciel ouvert ??

    Le changement enclanché est pour toutes ces institution sensées représenter l’Afrique mais deviennent de filles de maison pour d’autres. Il faut impérativement des réformes fortes au sein de nos institutions truffées de garçons gentilles aux Noeux papillons à la soldes des autres et une véritable diversification de ns partenariats.

    L’énergie et l’intelligence dépensées pour plaire et rester la queue de la souris est inutile. Il faut les utiliser à satisfaire nos propres besoins en créant ce qui nous faut et pas pour montrer à l’autre comment nous pouvons docilement être lâche pour mériter ses faveurs.

  • Le 15 mars 2023 à 09:14, par Bajazet En réponse à : Situation économique dans l’espace UEMOA : Le Président de la Commission rend compte au Chef de l’Etat

    Alors, elle vient, cette sortie de l’UMOA ?
    Vîte, créez votre nouvelle monnaie du BURKIMALGUIN, le « Sankafrik », ou le « frankara libre ».
    Pour cela :
    - Vous mettez à l’abri tout votre or dans l’abri antiatomique de Pou-Pou à mille mètres sous les montagnes de l’Oural. Ayez confiansssssssssssssse, comme disait le serpent ka du « Livre de la jungle ». Vladimir Vladimirovitch a une âme si noble et si désintéressée que vous n’obtiendrez que des bienfaits de ce saint homme.
    — Vous faites imprimer de beaux billets dans une imprimerie russe appartenant à Prigogine. J’exige de belles filles sahéliennes, port de tête royal, seins d’acier mettant en valeur un postérieur aussi somptueux que musclé ; non, mais !

    Je sens que nous autres impérialistes allons en faire une jaunisse...
    Question naïve : combien de kilos de vos nouveaux billets coûtera le sac de 10kg de riz ?

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique