LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Sud-ouest : La direction régionale du travail sensibilise sur le travail des enfants dans les champs de coton

Publié le vendredi 24 février 2023 à 21h38min

PARTAGER :                          
Sud-ouest : La direction régionale du travail sensibilise sur le travail des enfants dans les champs de coton

La direction régionale du travail et de la sécurité sociale du Sud -ouest a tenu le jeudi 23 février à Gaoua, un atelier bilan du projet ‘’CLEAR COTON’’ afin de sensibiliser les communautés des localités cotonnières sur les dangers liés au travail des enfants dans les champs de coton. Les travaux ont été présidés par le gouverneur de la région du Sud-ouest, Boureima Sawadogo.

Pour l’atteinte des objectifs que s’est assigné ce projet, il était question de faire un plaidoyer auprès des délégations spéciales des communes de Guéguéré, Koper, Nako, Dano, Dolo et de la délégation régionale du Sud-ouest pour que le volet travail des enfants puisse être intégré dans leurs plans de développement communaux d’une part et d’autre part mener des actions sur le terrain pour protéger les enfants du travail des champs de coton, nous confie le directeur régional en charge du travail, Brahima Pakodtogo .

Le directeur régional en charge du travail du Sud-ouest, Brahima Pakodtogo

Ce projet a été mis en œuvre de décembre 2022 à février 2023. « Les actions se résument aux sorties terrains pour constater de visu la réalité du terrain et pouvoir sensibiliser les producteurs de coton, des émissions radio ont été réalisées en langues locales et en français dans les radios de la région. Et pour maintenir la dynamique de la sensibilisation, des dépliants ont été produits, qui traduisent l’ensemble des questions du travail des enfants. Aussi, souligne-t-il, nous avions pu mettre les transporteurs à contribution pour freiner le fléau de la traite, parce que les enfants quittent une localité à une autre. Les forces de défense et de sécurité, l’appareil judiciaire, ont été impliqués pour qu’ensemble nous agissons dans une synergie d’action… », précise le directeur régional en charge du travail Brahima Pakodtogo.

Le gouverneur du Sud-ouest ,Boureima Sawadogo

Le bilan est satisfaisant, en en croire le premier responsable de la direction régionale du travail du Sud-ouest, en ce sens que toutes les activités prévues ont été réalisés avec l’engouement de tous les acteurs concernés.

Pour le gouverneur de la région du Sud-ouest, Boureima Sawadogo « le travail a été bien exécuté sur les quatre mois prévus avec des acquis et des insuffisances. Aux sorties de cette rencontre, les acteurs devront faire des recommandations pour que les partenaires techniques et financiers et les techniciens de la protection du travail et de la protection sociale se mettent dans un même élan pour la protection des enfants contre les pires formes de travail.

« Et pour cela, dit-il, nous devons faire la part des choses, il n’est pas dit que les enfants ne doivent pas travailler, ils doivent être éloignés des travaux qui les empêchent de croitre, de s’épanouir normalement et d’aller à l’école. Et la législation sur ce point doit être bien expliquée par les techniciens aux communautés ».

Le coordonnateur de l’association Nobiel de Diebougou, ,Cheick Ouattara

Les bénéficiaires saluent l’initiative. « La notion travail n’est pas toujours comprise par tout le monde. Et pour le travail du coton, du début jusqu’à la fin, les produits chimiques interviennent, également des blessures peuvent intervenir, donc nous devons faire très attention en éloignant les enfants de ces champs de coton. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar TARNAGDA

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique