LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Enseignement supérieur : 50 diplômes de l’université Aube nouvelle sont reconnus par le CAMES

Publié le mercredi 22 février 2023 à 12h56min

PARTAGER :                          
Enseignement supérieur : 50 diplômes de l’université Aube nouvelle sont reconnus par le CAMES

L’université Aube nouvelle a célébré son 30e anniversaire le lundi 20 février 2023 à Ouagadougou. La cérémonie a été placée sous le thème « Résilience et gouvernance en Afrique subsaharienne ». Plusieurs autorités étaient présentes à la cérémonie dont le Premier ministre Me Apollinaire Kyelem. Des anciens ministres de l’enseignement supérieur ont reçu des attestations de reconnaissance de la part de Isidore Kini.

L’université Aube nouvelle a ouvert ses portes en octobre 1992. L’année 2022, a marqué les 30 années d’existence de l’université. Selon le président directeur fondateur de l’université, Isidore Kini, après 30 ans d’existence de l’université Aube nouvelle, il était important de faire un bilan. Le fondateur de l’université a situé le bilan à trois niveaux.

Au niveau académique, M. Kini dit que plus de 70 filières existent à Aube nouvelle et l’université compte plus de 7000 étudiants répartis sur deux sites qui sont Aube nouvelle Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. « Nous avons 50 diplômes qui sont reconnus par le CAMES. Et plus de 25 000 diplômés qui se trouvent dans tous les secteurs socio-économiques de notre pays. Nous avons plus de 20 nationalités. Ce qui veut dire que l’université Aube nouvelle est attractive. Nous avons formé près de 40 docteurs », a-t-il précisé.

Isidore Kini, président directeur fondateur de l’université Aube nouvelle

Le président directeur fondateur de Aube nouvelle a souligné que durant ces 30 ans, l’université a noué des relations universitaires, scientifiques avec des universités de renoms à l’international. « Ce sont ces relations qui font vraiment notre force. Parce que les enseignants-chercheurs de ces universités de renoms viennent ici pour donner des cours à nos étudiants. Ce sont eux qui encadrent les docteurs. Nous sommes satisfaits du bilan académique », a laissé entendre le propriétaire de l’université.

Le second bilan a concerné le volet équipements et infrastructures. Il estime que beaucoup d’efforts ont été faits à ce niveau avec la mise en place de laboratoires de génie électrique, d’électronique et d’informatique entièrement équipés.

L’ambassadeur de l’Allemagne, le parrain de la cérémonie, Andreas Pfaffernoschke

Le troisième bilan est consacré à l’aspect social. « Nous avons 140 agents permanents déclarés à la caisse de sécurité sociale. Et nous sommes à jour des cotisations. Ce qui veut dire que nos agents sont assurés. Parmi ces 140, 40 sont des enseignants chercheurs. Ils représentent la colonne vertébrale de l’université Aube nouvelle. Puisque notre mission est l’enseignement et la recherche », confie monsieur Kini.

En termes de perspectives, le président directeur fondateur de Aube nouvelle, a pour ambition d’ouvrir une autre université à Koubri. D’après lui, l’université va comporter des bâtiments académiques mais également une cité universitaire. « J’ai dit à l’architecte de concevoir la cité du campus dans la vision de 2050. Nous voulons que l’université réponde à une attente audacieuse et grandiose », a-t-il conclu.

L’ambassadeur d’Allemagne Andreas Pfaffernoschke, parrain de la cérémonie, a félicité Isidore Kini pour les 30 ans d’existence. Il dit être heureux que le président directeur fondateur l’ait invité pour parrainer la cérémonie. L’ambassadeur croit que l’université Aube nouvelle a réussi à être une université de qualité, qui forme des élites pour le Burkina Faso et l’Afrique. Pour lui, l’éducation est la base du développement. Donc il faut œuvrer pour que les jeunes aient de bonnes formations.

La célébration des 30 ans années d’existence de l’université Aube nouvelle va s’étendre sur trois jours avec plusieurs activités notamment des tables rondes, des panels et des rencontres de réseautage.

Rama Diallo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique